Quel est votre nom, voyageur ?
Sillonnez les couloirs de la Taverne !
   

Pages : (8) [1] 2 3 ... Dernière » Closed TopicStart new topicStart Poll

> L'Eclat de la Folie, Arzhaelig, Hermine, Nelyn
  Écrit le : Lundi 13 Juillet 2009 à 13h08 par Joinon
Quote Post
 
Maître des Chants
Aucune chambre
Aucune gemme
 Il n'y a pas d'objets
Haut
Bas
 
 

Précédemment : l'arrivée d'Arzhaelig


user posted imageAprès-midi du 2 Eleinte 1372
Everlund -> Locaux de l'Assemblée -> Bibliothèque publique

Arzhaelig

Cliquez ici pour dérouler le parchemin...


Voilà plus de deux chevauchées qu'Arzhaelig était un élève à part entière de l'Assemblée d'Everlund. Deux courtes chevauchées, car les démarches administratives qui s'étaient présentées à lui s'étaient avérées relativement nombreuses.

Après son entretien avec le maître Quarion Meliannë à la mi-Eleasis, le barde avait fait la connaissance d'Esvele Ambrecouronne, une belle et douce humaine originaire de Lunargent qui lui avait permis de prendre ses premiers repères dans les locaux et de comprendre l'organisation interne de la guilde. Car bien plus qu'une académie de magie, l'Assemblée qu'apprit à découvrir Plume était une organisation complexe plus ou moins soumise à la cité d'Everlund et aux Marches d'Argent.

Son adhésion officielle avait eu lieu le lendemain, sous l'influence de Quarion Meliannë. Ce fut la dernière fois durant ces premières chevauchées au'Arzhaelig revit l'enseignant.
Une expérience importante avait suivi sa nomination au rang de quêteur de chants. Il s'était agit de l'enchantement de sa gemme-esprit. Le maître-enchanteur était venu trouver le barde et avait procédé à un sortilège qui avait lié son être à une pierre unique, une gemme qui lui permettrait de bénéficier de pouvoirs divers qui, lui avait-on dit, augmenterait en même temps que l'importance de son possesseur au sein de l'Assemblée.

Depuis ce jour, un certain quotidien s'était installé ; les journées d'Arzhaelig suivaient un emploi du temps plus ou moins régulier, alternant cours et études. Parfois ce quotidien était rompu par l'absence d'un professeur, parfois par une fermeture momentanée de la Bibliothèque ou de telle ou telle salle. Au sein de la guilde, tous connaissaient la cause à peine dissimulée de ces aléas, et il devenait délicat de suivre les cours dans une atmosphère qui respirait l'inquiétude et la nervosité.

En ce second jour de la Flétrissure, le nouveau membre de l'Assemblée étudiait dans la bibliothèque publique. La Grande Bibliothèque, fierté de l'école, était fermée depuis la veille, pour plus de sécurité, et le déménagement des ouvrages avait commencé.
Plume était perdu dans la lecture d'un ouvrage concernant Ibrandul, une ancienne divinité ténebreuse des calishites.
La salle était à moitié remplie et le barde partageait sa table avec un gnome des roches et une halfeline. Tandis qu'il connaissait le premier pour l'avoir croisé dans plusieurs cours, il ignorait l'identité de la seconde, doutant même de son appartenance à la guilde. La bibliothèque publique était, comme son nom l'indiquait, ouverte à tous contre espèces sonnantes et trébuchantes. Une manière de conforter les finances de l'école.

Une main vint se poser sur l'épaule du chondathien. Il se retourna d'instinct pour découvrir celui qui l'avait accueilli en ces murs, bien des jours plus tôt.

- Bonjour Arzhaelig Tenedor.

L'elfe doré s'assit aux côtés de sa recrue puis déclara, sans autre d'introduction:

- Votre rôle vient d'être éclairci. Aujourd'hui j'ai besoin de vous, et de toute l'aide que vous pourrez me donner.

--------------------
Entre sobriété et élégance, Quarion Meliannë est d'un naturel relativement calme et posé. Ce grand Ar-Tel'Quessir porte sur son visage les marques d'une vie longue et riche d'expérience.


Nelyn

Des piles d'ouvrages s'entassaient sur la table que la halfeline partageait avec un gnome et un humain aux cheveux blanchis. Elle avait passé la matinée à compulser divers ouvrages au sein de cette salle du savoir.
Depuis presque un mois elle venait ici, à l'Assemblée d'Everlund, afin d'accumuler les connaissances.

Sa soif d'apprendre l'amenait à feuilleter, lire, étudier et comprendre, ouvrage après ouvrage, sujet après sujet.
Mais elle avait rapidement appris que l'Assemblée d'Everlund possédait une autre bibliothèque, bien plus complète, composée de tomes rares et parfois uniques. Un lieu uniquement accessible aux membres de l'école. Souvent elle avait tenté d'accéder à ce sous-sol interdit, mais ni la ruse ni les charmes pourtant bien rodés de la prêtresse n'avaient suffit à lui accorder un droit d'entrée.

Elle n'avait cependant pas abandonné et cherchait toujours une occasion de pouvoir enfin pénétrer cette fameuse Grande Bibliothèque.

Tout en survolant quelques lignes, elle apercut une silhouette s'approcher de sa table. Il s'agissait d'un elfe qui se déplacait avec grâce et paraissait attirer les regards des élèves. Sans doute une personnalité d'importance, songea Nelyn en ne manquant pas de voir là une nouvelle occasion d'accéder à l'objet de ses désirs.
Le Tel'Quessir la bouscula presque en s'asseyant entre elle et l'humain auquel il s'adressa en ces termes:

- Votre rôle vient d'être éclairci. Aujourd'hui j'ai besoin de vous, et de toute l'aide que vous pourrez me donner.



Enfin bon, moi c'que j'en dis...
user posted image
user posted imageuser posted imageRéputation 9,5                                                                         Fiche de Joinon Chantarbre
 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Jeudi 16 Juillet 2009 à 12h39 par Nelyn
Quote Post
 
Aventurière
Aucune chambre
Aucune gemme
 Il n'y a pas d'objets
Haut
Bas
 
 

Nelyn soupira une nouvelle fois en fermant le livre énorme qu'elle venait de lire et le poussa à sa gauche, dans la pile des livres inintéressants. Elle ne comptait plus les livres et les livres qu'elle avait consulté, et encore moins les soupires qu'elle avait lâcher par lassitude. Depuis le temps qu'elle était là dans cette immense bibliothèque réputé pour tout le savoir emmagasiné, elle n'avait rien trouvé de bien intéressant pour elle et son Peuple.

S'étirant les bras et le dos, elle cligna des yeux, les frotta et battis des jambes pour les dégourdir. Elle réfléchis de nouveau à sa situation, comme elle le faisait à chaque fois qu'elle était profondément agacée. En quittant la Luiren plusieurs mois auparavant, elle avait pris tout droit le chemin d'Everlund. Elle avait ouïe dire qu'ici, se trouvait une immense bibliothèque contenant des savoirs divers et multiples. Elle était certaine à l'époque, plus vraiment maintenant, qu'ici, elle trouverait des informations sur la Terre Promise aux Halfelins. Un peuple, un artiste, un aventurier, quelqu'un!... Quelqu'un devait forcément avoir vu ou entendu quelque chose à ce propos. Mais non, rien, rien d'écrit, chanté, même raconté dans une taverne après une cuite. Du moins dans les textes écrits en écriture commune, Chondathienne, Halfeline et Elfique. Le seules langues qu'elle maitrisaient complètement.

La prêtresse qui avait, à force, pris la mauvaise habitude de marmonner de mécontentement lorsqu'elle fouillait les étagères, avait finis par en agacer plus d'un. Surtout qu'en plus, elle passait ses journées à la bibliothèque, sautant son repas du midi, préférant fouiller encore et encore les ouvrages. Devenant ainsi une visiteuse inconditionnelle de la Bibliothèque, un curieux, sûrement le gardien de l'endroit, était venu la voir et lui révéla qu'il existait une autre Bibliothèque, privée, appartenant à l'Ecole, mise à la disposition de ses élèves et qu'elle, petite halfeline, trouverait sûrement son bonheur la bas, si ce n'était ici. L'espoir faisant battre de nouveau son cœur, elle posa 36 000 questions au curieux qui ne répondit cependant qu'à une seule, si elle voulait y accéder, il aurait fallut qu'elle fasse partie de l'Ecole, dite l'Assemblée. Malheureusement pour elle, Nelyn ne répondait à aucun critère de l'Etablissement, lui fermant ainsi automatiquement les portes de la Bibliothèque privée.

Elle avait bien essayé de trouver un autre moyen pour pouvoir y avoir accès, mais aucun n'avait réussis. Cadeaux, charme, services, soirées intellectuelles, pot de vin, déguisement et autres, rien de tout cela n'avait marché. La colère de l'échec se disputait à l'impression d'être tomber bien bas, à ne pas réussir ce que des Halfelins et des prêtres de Cyrrollalie réussissaient par la ruse, l'intelligence et la diplomatie. Soit elle était devenue carrément inutile, soit ses interlocuteurs étaient obtus et avaient tous leurs orifices bouchés!
Nelyn ne savait plus quoi faire. Elle hésitait à graisser la patte des hauts gradés. Si leur subalternes étaient aussi coincés, elle n'osait pas imaginer ce que serait les vieux de la vieille.

Fâchée, elle pris sur sa pile droite, un livre général traitant de la région des Marches d'Argent et de ses alentours. Elle regarda l'index et lu les grands titres, aucun n'ayant accrochés son regard, elle feuilleta ici et là les pages, survolant les lignes, les paragraphes, à la recherche d'une description intéressante de la géographie de la région et non d'un descriptif détaillé des batailles qui ont eu lieu.
En levant la tête de temps à autre de son bouquin pour quelques secondes de répit, elle remarqua qu'un individu, un elfe vu ses traits raciaux, s'approchaient de sa table, attirant par la même occasion les regards de tous les individus rassemblés dans la salle. Tout de suite, la prêtresse se fit la réflexion que celui là ne devait pas être n'importe qui et que peut être, c'était un signe de sa Déesse, de le faire apparaître ainsi devant elle, au moment même où elle envisageait de prendre contacte avec les grands de l'Ecole.

Requinquée, elle se dit qu'elle le suivrait après pour lui parler en privé de sa requête. Mais lorsqu'il arriva prêt d'elle, il en fallut de peu pour qu'elle ne tombe de sa chaise! Délicat ces elfes? Mais bien sûre! Surprise et furieuse de cette indélicatesse, elle fronça les sourcils, gonfla les joues, prête à lui dire qu'il devait marquer plus de respects aux petites gens, âgés qui plus est!
Mais avant qu'elle ne puisse dire quoi que ce soit, l'arrivant s'adressa à l'humain son voisin de table.


¤ Tiens... ¤

Nelyn ravala ses sarcasmes et curieuse, attendis la suite.


 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Jeudi 16 Juillet 2009 à 22h10 par Atlas
Quote Post
 
 

Et ainsi Arzhaelig devint-il membre de l'Assemblée. Pour une raison qu'il ignorait encore, il avait été gratifié de privilèges exceptionnels par un être d'exception, se faufilant aux travers de mailles d'une procédure d'acceptation par le jeu du hasard et de cette volonté qui lui avait permis de franchir un portail magique.

Nécessité était-elle maitresse dans ces temps de trouble qui avait vu disparaitre tant d'étudiants ou Quarion pensait-il comme tant d'autres que les choses ne sont jamais dues au hasard et que son arrivée en réponse à l'attente d'un maitre était un signe à considérer?

Il n'avait fallut que quelques secondes au barde pour considérer le professeur avec un respect rare et plus qu’un professeur en remerciement de la confiance confondante dont il avait fait preuve.

Aucune des démarches n’avait pu refroidir le barde, pas plus que l’attache à une organisation complexe, lui qui n’entendait que liberté. Il n’était pas là dans l’idée de défendre Toryl ni de dépendre de quelque chose, il était là pour apprendre, un maximum de choses et était près au sacrifice de participer à l’une des Légendes à laquelle il participerait.

Il pensait comprendre Esvele Ambrecouronne et les autres membres de l’Académie, attachés à beaucoup plus que leur savoir personnel mais avait besoin de plus de temps pour considérer ses compagnons de cours, professeurs et autres comme membres d’un groupe auquel il appartenait de fait. Il serait simple de considérer la douce pour plus … décidément, les dames le perdraient un jour, c’était presque une certitude … n’y eut-il eu Vipère … dont le visage se dessinait encore au milieu des étoiles les nuits ou Séluné se faisait discrète, seul lien avec son passé fuyant …

Assis devant un épais recueil, Arzhaelig tripotait sa nouvelle bague et sa voisine jumelle - la pierre excepté depuis que la teouxvilit avait perdu son éclat et que le jade en avait gagné – il essayait de se remémorer encore et encore, l’origine de cet anneau et le pourquoi de la présence de son nom à l’intérieur de celui-ci. Rien dans ce tome non plus.

Les incursions de démons l’intriguaient terriblement, oh combien il aurait aimé se retrouver face à une de ses créatures - du moins l’une d’elle qui aurait d’abord pu lui parler de son plan d’existence avant de le démembrer et de s’en délecter du bout des griffes noiraudes au parfum de souffre. Les attaques le fascinaient bien plus qu’elles ne l’inquiétaient, mais il devait reconnaitre que la perte de telles ouvrages et de leurs enseignants serait un beau gâchis pour les Royaumes.


- Maître Quarrion ! Je désespérais vous voir avant que ce ne soit le cas ! – il parlait avec autant de discrétion que possible pour ne pas déranger les autres mais dans sa voix on ne pouvait ne pas percevoir la joie sincère de retrouver l’Ar-Tel’Quessir. Même si sa présence signifiait son départ de son puit de savoir et le début d’une aventure dont il ne reviendrait sans doute pas. Il ne vit rien de la moue désapprobatrice de la dame Hin à sa table, tout au plus s’était-il rendu compte de son assiduité dans la bibliothèque.
- Dites-moi tout, ne me faites pas languir, mais peut-être dans un endroit où nous ne risquons pas de déranger les avides de savoir.

Arzhaelig souriait de toutes ses dents. Qu’importe que le futur proche soit sombre, il brillerait au milieu et trouverait la moindre parcelle lumineuse à mettre en musique.



user posted image

PJ Arzhaelig Tenedor de la Main des Mystères - Barde Humain Demi-fée - niv 8 (FP10)
MJ Atlas
PJ Gaerlhach'dhin - Rôdeur-Druide Demi-elfe - niv 2 {FICHE}
PG Mjöllnir “Poing-de-Cendres” Noirmarteau du Monastère des 9 Portes - Moine Nain Phrénique - niv 7 (FP9) {FICHE}
PNJ Kiirmyeti - Main des Mystères, Explorateur du Surnaturel
 
 
   Top
PMEmail PosterUsers Website
Écrit le : Mardi 21 Juillet 2009 à 10h33 par Joinon
Quote Post
 
Maître des Chants
Aucune chambre
Aucune gemme
 Il n'y a pas d'objets
Haut
Bas
 
 

user posted imageAprès-midi du 2 Eleinte 1372
Everlund -> Locaux de l'Assemblée -> Bibliothèque publique

Arzhaelig, Nelyn

Le gnome des roches soupira en voyant l'Ar-Tel'Quessir s'attabler. Il inclina légèrement la tête pour saluer inutilement l'enseignant qui n'avait d'intérêt que pour Plume avant de quitter la table, le grimoire qu'il compulsait jusqu'ici à la main. Le barde avait raison en souhaitant de pas vouloir déranger les autres lecteurs ; cependant Quarion Meliannë semblait s'en moquer, pensant probablement avec l'orgueil propre à sa race que c'était aux plus gênés de s'éclipser. Il continua donc, se moquant des oreilles indiscrète de Nelyn comme de sa présence.

- Arzhaelig, aujourd'hui c'est à vous que l'Assemblée, en ma personne, va donner une mission. Votre départ n'est pas pour tantôt, mais n'attendra probablement pas plus de deux chevauchées. Il serait même plus pressé que cela. Je ne vous en dirai guère plus avant ce jour. Mais c'est à un grand voyage que vous allez devoir vous livrer, et une telle odyssée se doit d'être planifiée bien à l'avance.

--------------------
Entre sobriété et élégance, Quarion Meliannë est d'un naturel relativement calme et posé. Ce grand Ar-Tel'Quessir porte sur son visage les marques d'une vie longue et riche d'expérience.


De tels propos avaient de quoi décevoir l'attente de Plume. Il savait à présent qu'il devrait partir, quitter les locaux confortables - quoique menacés - d'Everlund, mais ne saurait pas pourquoi avant de nombreux et trop longs jours.

De plus, L'elfe du soleil restait dans le vague, n'énoncant aucun détail concret, n'avancant aucune information précise. Il s'agissait probablement là de sa méthode pour de pas attirer l'attention. Car le secret total attire plus qu'il ne dissimule.
Cependant, afin de ne pas nuire trop gravement à l'impatience de son élève, il reprit, de la même voix assurée mais morne que le barde lui avait toujours connue.


- L'affaire dont je vous parle est liée au problème que vous connaissez et dont nous avons traité lors de notre rencontre. Ce n'est donc pas une mission sans importance qui va vous être confiée. Je me suis entretenu avec vos enseignants, et fidèlement à l'idée que je m'étais faite de vous, ils n'ont guère pu que faire l'éloge des quelques tâches que vous avez accomplies chez nous ainsi que de votre personnalité. C'est pour cela que je viens ainsi vers vous.

Le magicien fixa le regard de Plume comme il l'avait déjà fait auparavant, lorsque les deux hommes s'étaient entretenus dans la petite office du maître.

- Vous m'avez un jour demandé si vous deviez préparer d'autres individus à votre suite. Et je vous répond aujourd'hui par l'affirmative. Avez-vous donc des liens avec d'autres personnes de votre qualité? La disponibilité de nos membres décroît comme vous le savez. Et à présent plus que jamais nous avons besoin de toute l'aide qui pourrait nous être donnée.

--------------------
Entre sobriété et élégance, Quarion Meliannë est d'un naturel relativement calme et posé. Ce grand Ar-Tel'Quessir porte sur son visage les marques d'une vie longue et riche d'expérience.


Alors que l'elfe attendait la réponse de Plume, la splendide halfeline ne perdait pas une miette de la discussion.



Enfin bon, moi c'que j'en dis...
user posted image
user posted imageuser posted imageRéputation 9,5                                                                         Fiche de Joinon Chantarbre
 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Jeudi 23 Juillet 2009 à 16h06 par Atlas
Quote Post
 
 

- Une Odyssée dites-vous! Voilà bien ce qu'il nous faut à nous autres Faiseurs de Légendes !
Arzhaelig doutait que Quarion ait vraiment pris conseil auprès des professeurs, ou plutôt que leur avis puisse avoir un poids suffisant que pour le faire changer d'avis. Il pensait, naïvement peut-être, que sa personnalité lui avait simplement plu et que le reste ne devait finalement avoir que peu d'importance pour quelqu'un qui, comme lui, brillait d'assurance et de confiance en lui.

Mais voilà que se posait à nouveau une question que son étude avait pu éluder jusque là … concentré sur l'acquisition d'un maximum de connaissances sous la menace d'être séparé de sa source à tout moment, le barde avait négligé de forcer sa mémoire à refaire surface… et comme l'Ar-Tel'Quessir n'avait pu oublier cette part d'ombre dont ils avaient discouru ensemble, s'il lui posait malgré tout la question, c'est qu'il attendait une autre réponse.

Il se leva, reprenant le tôme sous le bras dans l'idée de le remettre ensuite en place, et repris sur le même ton de la confidence : -
"Je serais présomptueux de me croire apte à juger de la qualité de mes compagnons mais avant de rejoindre notre belle accadémie, je me souviens avoir été en excellente compagnie. Il existe à Luskan une confrèrie de marins jugeant ses membres sans jamais se soucier de leur apparence ou de leur race, au sein desquels seuls comptent l'Honneur et le Talent. J'ai voyagé longtemps avec eux et même si leurs visages restent flous dans ma mémoire défaillante, je sais avoir vécu et survécu de et à de nombreuses aventures à leurs côtés. Sur place, je pourrais retrouver certaines connaissances … ou des réponses."

C'était au temps ou le barde cherchait, dans chaque bar de la côte des Epées, des pièces à intégrer dans le puzzle de sa chasse au trésor, de ça, il se souvenait parfaitement. De son oncle au nez et à la barbe duquel il avait filé pour s'engouffrer dans une taverne qui offrait place à l'aventure … le brouillard commençait là pour ne s'amincir que sur la terre détrempée de la jungle, le lendemain d'une terrifiante bataille. Près de lui se tenait un petit homme et une guerrière de quelque contrée nordique, eux deux pourraient être de ces personnes ressources dont parlait le maître.

- L'un d'eux se nomme Mussel, si dévoué aux missions qu'il reçoit, qu'il donnerait sa vie plutôt que de la voir échouer … qu'il soit en cause ou pas. Il cherchait à développer un talent naissant pour l'Art et nos chemins se sont séparés là. Avec lui, se tenait une dame, tacticienne remarquable, redoutable sur le champ de bataille. Je n'en connais pas même le nom mais ils ont peut-être gardé contact. Nous manquerons d'un soigneur, il y avait avec nous une Naine qui a sauvé plus de vies que je n'ai eu à en enlever. Je ne me lancerais confiant dans aucune expédition sans la faveur de quelque divinité bienveillante. Il est d'ailleurs bien dommage qu'ils ne soient plus nombreux dans ces murs à partager les faveurs de la Dame des Mystères ou d'une autre ...



user posted image

PJ Arzhaelig Tenedor de la Main des Mystères - Barde Humain Demi-fée - niv 8 (FP10)
MJ Atlas
PJ Gaerlhach'dhin - Rôdeur-Druide Demi-elfe - niv 2 {FICHE}
PG Mjöllnir “Poing-de-Cendres” Noirmarteau du Monastère des 9 Portes - Moine Nain Phrénique - niv 7 (FP9) {FICHE}
PNJ Kiirmyeti - Main des Mystères, Explorateur du Surnaturel
 
 
   Top
PMEmail PosterUsers Website
Écrit le : Samedi 25 Juillet 2009 à 11h29 par Nelyn
Quote Post
 
Aventurière
Aucune chambre
Aucune gemme
 Il n'y a pas d'objets
Haut
Bas
 
 

Absorbée comme elle l'était à jouer les oreilles indiscrètes dans cette discussion, Nelyn ne vit guerre son voisin, le gnome des roches, quitter la table. Les informations que lâchait le Tel'Quessir ne lui satisfaisait pas du tout. Comment l'humain pouvait il s'engager ainsi sans rien connaître de l'avenir? Il devait porter en haute estime son interlocuteur, ce qui signifiait qu'elle devait faire de même... Entrer dans les grâce d'un vil bonhomme qui venait de la bousculer sans même s'en excuser, pas du tout évident. Non pas du tout... Pourtant, elle devait mettre tout cela de coté, pour sa Déesse et son Peuple. Oui, pour eux et son ancien précepteur, elle devait leur faire honneur.
C'est ainsi que la petite dame se redressa sur sa chaise, se tenant bien droite, inspirant à fond pour nettoyer son coeur de toutes pensés mauvaises comme la colère et la mauvaise foi.


- Moi messieurs, je réponds à vos critères. Excusez mon impolitesse que d'écouter votre conversation qui ne regarde que vous, mais dites moi alors comment fermer ses esgourdes lorsque la dite conversation se déroule à même pas deux pouces de là?

L'halfeline décida alors de fermer son livre et de sauter au bas de sa chaise pour faire face à ses interlocuteurs. C'était bien parce qu'elle cherchait à s'imposer en se tenant bien droite, du haut de ses 86 centimètres, les poings sur les hanches et le regard allant tour à tour sur les deux géants qu'elle se tenait debout sur le dallage de la Bibliothèque. Fière de ses origines, Nelyn avait pour habitude de parler, surtout lorsque c'était important, debout à même le sol. Non, elle n'utilisait pas de perchoir pour s'imposer devant une foule. Au contraire, si elle arrivait à se faire écouter malgré sa taille minuscule, c'était une victoire pour elle et son Peuple qui, sans avoir à se mettre au même niveau que les autres races, se faisait entendre de tous. Victoire symbolique mais ô combien importante.

Certes il n'y avait rien d'agréable que de se prendre des regards "de haut" et parfois un désintérêt soudain parce qu'elle était une petite chose à raz du sol ,mais seuls comptaient les gens qui écoutaient avec sérieux ses paroles. Et parfois, dans de très rare occasions, lorsqu'un humain ou une grande personne se penchait ou mettait un genoux à terre pour parler avec elle, Nelyn rayonnait de bonheur devant sa réussite.
Comme il fallait s'y attendre, ces deux là ne bougèrent pas d'un pouce et la regardèrent "de haut", après tout, ils avaient pas spécialement le choix...


- Oui messieurs, j'ai tout entendu. Malgré le peu d'information que vous avez divulgué à votre amis maitre Elfe, je me sens tout à fait capable de l'aider dans sa tache. Celle que je sert n'est pas la Dame des Mystères, au contraire, Gardienne du Foyer chez les gens de mon Peuple, ma Dame mérite pourtant d'être reconnue pour son extrême générosité et bienveillance. Nous, ses compagnons, parcourons les routes pour apporter la chaleur de son foyer à ses enfants et à ses amis. Que le temps d'un soir ou plus, tous se rappellent de leur terre patrie et agissent pour écrire notre avenir. Tout réside dans le savoir et les voyages.

Nelyn, se tourna et regarda l'humain : - "Vous accompagner ne me coutera rien, rassurez vous. Peut être une douleur ici et là aux articulations mais cela fait depuis longtemps déjà que j'ai quitté le confort d'une salle d'étude et d'un lit douillet. Ce voyage m'apporterai beaucoup..."

- Maitre Elfe, je vais aller droit au but, dit elle en se tournant vers le Tel'Quessir, j'ai appris il y a quelques temps qu'une deuxième bibliothèque était réservée aux illustres membres de l'Assemblée. Pour des raisons diverses, je n'y ai pas ma place là bas. Les connaissances que je cherchent ne sont nulle part dans cette bibliothèque. Je suis certaine que celle qui m'est fermée a justement ces connaissances. Lesquelles? Je ne pourrais vous les dire. Mon intuition me dit que tout, le moindre petit détail me serait utile dans la découverte du Monde. Tel est mon objectif. Découvrir le monde. Rien de mieux que le savoir emmagasiné dans les volumes épais et les voyages. Je vous propose alors ceci. Je me met à votre service pour accompagner votre ami dans cette aventure inconnu et en échange, je demande l'accès sans limite à tous les ouvrages enfermés dans la bibliothèque réservé à l'Assemblée.

La prêtresse ne savait pas du tout si ce qu'elle demandait était envisageable ou non. En tout cas, elle trouvait qu'elle faisait un gros sacrifice, à travailler pour des inconnus, à suivre des inconnus suicidaire, beau parleur et fin combattant dans des dangers sans nom. Elle savait qu'en plus de risquer "un peu" sa vie, elle allait surtout perdre son temps, tout cela pour quoi? Un livre qui disait que dans une vallée perdue, il existait un pommier qui ne perdait jamais ses feuilles même en hiver? Mouais... Intéressant... Mais si seulement ce pommier était justement l'emplacement de la terre recherchée?.
Si l'elfe n'était pas convaincu de sa bonne foi, elle allait devoir sortir le grand jeu. Elle espéra que cela marcherait, plus très convaincue de ses performances au vu de la rigidité des gens d'ici...


 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Mercredi 29 Juillet 2009 à 16h20 par Atlas
Quote Post
 
 

Arzhaelig écarquilla les yeux, la bouche entre-ouverte de surprise légèrement déformée par un sourire naissant. Comme il pouvait aimer les Petites Gens et leur tendance à s'immiscer de la sorte dans toutes les discussions, aventures ou ripailles à côté desquels ils passaient! Quel rafraichissement!

Le barde se rassit un instant, se doutant que cette nouvelle discussion ne faisait que commencer et se disant qu'il n'était pas besoin de rajouter une différence de taille supplémentaire.

L'oratrice avait de la prestence, à n'en pas douter, sa petite taille soulignant ses propos plutôt que de la diminuer. Elle osait et si on ajoutait à ça les quelques rides qui ne parvenaient à griffer l'estétisme de ses traits, on pouvait se dire qu'elle avait du en voir, et qu'elle était bien loin sa première présentation. Elle invitait à la confiance et au partage et toute prêtresse qu'elle se disait être, se démarquait de cette série de fausses âmes qui, persuadées d'être les pantins des dieu, n'en vivaient plus que par excuse de ne pas être maitres de leur destin. Celle-ci cherchait à améliorer le quotidien des siens par les bienfaits de sa déesse, à sa manière, elle avait tout compris.

Que pouvait-elle bien chercher d'importance pour mettre sa vie en jeu sur un terrain dont elle ne connaissait rien? Etait-elle vraiment prête à affronter … des démons?
Il se souvenait de quelques légendes parlant des Hins, de la folie des Sagespectres et de la fuite en réponse à leur soif de sang. Ils furent nombreux à quitter alors Luiren à la recherche d'un endroit épargné qui pourrait remplacer leur terre natale mais pour Arzha', ce qu'ils cerchaient vraiment, c'était un lieu comme il n'en existe pas sur Toryl … Les Arpents Verts où se promènent leurs divinités. Et les plus sages d'entre eux avaient seulement pris conscience dans leur longue errance que le chemin avait finalement plus di'mportance que la destination et que, tant qu'à faire, autant ne pas leur faire remarquer que leur errance ne se terminerait jamais parce qu'elle était ce qu'ils avaient de mieux à faire et sur ce point, il était tout à fait d'accord avec eux.

Bien sur tout ça était toujours colporté par des spécialistes de la mise en couleur des récits les plus anodins … et par les plus avinés des philosophes piliers de tavernes mais il devait y avoir beaucoup de vrai dans ce résumé de leur vision, c'était en tous cas fort cohérent. Comme elle risquait d'être déçue cette petite dame si elle se faisait illusion et aspirait au fond d'elle même à une vie sédentaire.

Ce n'était pas à Plume de noyer ses espoirs, sa recherche n'était qu'un chemin de plus, plus important que la réponse en elle-même, il fallait qu'elle la vive. Et il ne serait pas mécontent de vivre son épopée avec une telle personnalité à ses côtés.


- Maître Quarrion, la providence prend décidément de bien singulières apparences ! - se contenta-t-il de lancer tout sourire.



user posted image

PJ Arzhaelig Tenedor de la Main des Mystères - Barde Humain Demi-fée - niv 8 (FP10)
MJ Atlas
PJ Gaerlhach'dhin - Rôdeur-Druide Demi-elfe - niv 2 {FICHE}
PG Mjöllnir “Poing-de-Cendres” Noirmarteau du Monastère des 9 Portes - Moine Nain Phrénique - niv 7 (FP9) {FICHE}
PNJ Kiirmyeti - Main des Mystères, Explorateur du Surnaturel
 
 
   Top
PMEmail PosterUsers Website
Écrit le : Lundi 03 Août 2009 à 11h18 par Joinon
Quote Post
 
Maître des Chants
Aucune chambre
Aucune gemme
 Il n'y a pas d'objets
Haut
Bas
 
 

user posted imageAprès-midi du 2 Eleinte 1372
Everlund -> Locaux de l'Assemblée -> Bibliothèque publique

Arzhaelig, Nelyn

- De bien singulières apparences en effet, jeune homme, poursuivit l'enseignant en dévisageant la halfeline.
Les apparences d'une semi-femme dont la curiosité mal placée n'a d'égale que son arrogance.

Dites-moi, jeune disciple de Cyrrollalee qui prenez si bien la parole sans vous présenter, qu'est-ce qui peut ainsi vous faire croire que vos conditions seront acceptées? Et que nous puissions placer quelque confiance en vous?
Votre confiance en vous vous honore. Mais être trop confiant n'est guère mieux que de ne l'être que trop peu. Vous qui avez laissé derrière vous votre jeunesse, êtes-vous prête à abandonner les années qui vous restent dans l'accomplissement d'une tâche qui n'est pas la vôtre?

--------------------
Entre sobriété et élégance, Quarion Meliannë est d'un naturel relativement calme et posé. Ce grand Ar-Tel'Quessir porte sur son visage les marques d'une vie longue et riche d'expérience.


Comme lors de son propre entretient avec Quarion, Plume crut réentendre les mêmes phrases, les mêmes thèmes. L'elfe du soleil ne semblait pas pouvoir s'empêcher de jauger ni de tester ses interlocuteurs.
Le regard de l'Ar-Tel'Quessir quitta celui de Nelyn pour plonger dans les yeux du barde.


- Arzhaelig Tenedor, nous rechercherons ces compagnons de fortune et de mésaventure. Car vous avez la confiance de l'Assemblée. Je ne puis prétendre retrouver leurs traces si vous les avez quitté il y a déjà de nombreuses chevauchées. Remonter la piste d'un animal est aisé pour qui en connaît les ruses et habitudes ; mais retrouver un être pensant, un individu possédant ses propres stratégies et objectifs, cela est bien plus délicat. Nos moyens sont en outre, comme vous le savez, diminués en cette période troublée.

Il se tourna à nouveau vers la prêtresse du Petit Peuple.

- Et ce n'est que pour cette raison, enfant de Yondalla, que ton aide sera acceptée, ainsi que ton souhait d'accéder à notre Grande Bibliothèque. Mais pas sans assurance. Tes prochains jours vont se passer à l'intérieur de ces murs. Tu seras testée, questionnée, étudiée et surveillée. Tu te soumettras aux règles de notre école et n'en sortiras pas avant ton départ en mission. Mission dont tu ne sauras rien avant ce jour prochain. Nous demandons patience et motivation à nos élèves, et il en ira de même pour toi.

--------------------
Entre sobriété et élégance, Quarion Meliannë est d'un naturel relativement calme et posé. Ce grand Ar-Tel'Quessir porte sur son visage les marques d'une vie longue et riche d'expérience.


Le ton de Quarion Meliannë, loin d'être sec, était de la même platitude qu'il affichait perpétuellement. Plat mais déterminé. Et une fois encore, le maître en Histoire avait pris une décision seul, au nom de toute l'Assemblée...

---

Précédemment : les retrouvailles d'Hermine et Mussel

Après-midi du 16 Eleinte 1372
Everlund -> Locaux de l'Assemblée -> Petit théâtre

Arzhaelig, Hermine, Mussel, Nelyn

Plus d'une chevauchée avait passé. De longs jours de stress et de nervosité.
Plume, qui avait dû continuer à assurer ses devoirs d'élève de la guilde, avait compté les jours sans savoir lequel annoncerait son départ en mission.
De son côté, Nelyn avait pu constater que Quarion Meliannë n'avait pas menti. La halfeline était constamment surveillée, et elle avait dû à plusieurs reprises démontrer ses talents et prouver qu'elle serait utile aux côtés d'Arzhaelig. Sa motivation n'avait cependant pas faibli, atisée par la promesse de l'ouverture des portes de la Grande Bibliothèque.

L'humain et la prêtresse s'étaient retrouvés à plusieurs reprises dans les couloirs ou au réfectoire de l'académie, échangeant alors quelques mots, sans avoir le temps de se connaître en profondeur.
Et en ce jour, le seizième de la Flétrissure, ils se retrouvèrent dans le petit théâtre du bâtiment secondaire de l'école. Ils y furent menés chacun par un élève et cette nouvelle rencontre avait une finalité dont ils connaissaient tout deux la signification. Il attendirent quelques minutes, assis sur les gradins placés face à la scène où s'empilaient éléments de décors et costumes.

Ils n'eurent pas à patienter plus longtemps que deux autres personnes pénétrèrent dans la salle, menés par le nain ronchon qui s'occupait quotidiennement de l'accueil.
Si Nelyn ne connaissait pas ces deux personnes - une femme à la peau et aux cheveux brunis ainsi qu'un halfelin blondinet - ils n'étaient pas inconnus à Plume.
L'Assemblée était-elle donc parvenue à retrouver ses anciens compagnons?





Enfin bon, moi c'que j'en dis...
user posted image
user posted imageuser posted imageRéputation 9,5                                                                         Fiche de Joinon Chantarbre
 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Lundi 03 Août 2009 à 13h41 par Hermine
Quote Post
 
 

'est en silence, mais avec juste ce qu'il fallait de froncements de sourcils et de hochements de tête indignés que l'humaine avait abondé dans le sens des dires du nain, comme si chaque critique formulée à l'encontre de la compensation salariale qui était versée aux employés de la guilde allait totalement de soi, et que si l'Assemblé était une démocratie et qu'elle-même en avait été membre, c'est des deux mains qu'elle aurait voté en faveur de la candidature du vigoureux concierge au poste d'enchanteur en chef, archi-chambellan, grand sachem, ou Mystra-savait comment il convenait de qualifier celui qui dirigeait cette organisation. Certes, la jeune femme avait du user d'un soupçon d'hypocrisie, mais d'un soupçon seulement, car elle connaissait depuis bien longtemps le tempérament nain : en effet, Ulf Engort, son mentor, celui qui avait eu le plus d'influence sur la formation de son caractère après ses parents, faisait lui-même partie du peuple vigoureux, et l'Illuskane avait appris à son contact les qualités du travail nain aussi bien que la valeur que ceux-ci lui donnaient -dans tous les sens du terme. Et puis, il ne ferait probablement aucun mal de ne pas contredire la première personne qu'on rencontrait dans un lieu mystérieux et inconnu ...

Mystérieux et inconnu, tels étaient bien des épithètes dont la guerrière pouvait user pour qualifier l'intérieur du manoir. Bien que moins oppressants et apparemment moins solides que ceux du Bastion de la Compagnie des Marches de Sundabar, les murs du quartier général de l'Assemblée d'Everlund devaient renfermer bien davantage de secrets et de miracles qu'elle n'en avait aperçus au détour de la ribambelle de couloir qu'ils avaient empruntés pour arriver jusqu'ici. Néanmoins, c'est avec intérêt -et en prenant consciencieusement des repères pour une éventuelle retraite- qu'elle avait observé ce qui l'entourait en chemin.

Hermine était naturellement entrée derrière Mussel dans le petit théâtre -elle n'était à priori ici qu'en tant qu'accompagnatrice, après tout. Pour tout dire, elle n'était même pas tout à fait sûre de ce qu'elle faisait là. Son compagnon lui avait dit qu'elle pourrait être utile, mais lui-même semblait n'en savoir que peu sur ce que l'Assemblée avait prévu pour lui, et elle-même redoutait de n'être pas vraiment à la hauteur si il lui fallait enfiler le costume de dragon-tortue vert à pompons qu'elle voyait dans un coin de la scène : elle craignait d'avoir du mal à rentrer dans le personnage ... Heureusement, elle soupçonnait qu'elle n'était pas ici pour monter sur les planches.

Sur les gradins, la Nordique reconnut enfin l'homme buriné qui leur faisait face, à Poucet et elle. Cela lui fit un certain plaisir de revoir Arzhaelig : subtil et cultivé, il ne lui faisait pas l'impression d'un charmeur poseur comme un certain autre barde de sa connaissance ...

Non sans avoir repéré s'il y avait d'autres issues à l'endroit, la Sirène s'approcha, probablement à la suite de Poucet, et leva trois doigts à l'adresse de Plume :


- 'Lut ! Quoi de neuf ? Haussant un sourcil, elle regarda brièvement autour d'elle avec un sourire goguenard, puis : « C'est maяяant, j'me disais ...A voir tout ça, on pouяяait cяoiяe que les boules de feu, tout ça, finalement, c'est du chiqué ... »

Il était évident qu'elle n'en croyait pas un mot, mais l'idée surréaliste qu'une invocation de démon n'était affaire que de fumigènes, de trappes dissimulées et de costumes en carton-pâte la faisait sourire presque contre son gré. Elle se reprit cependant et, remarquant la halfeline :

- Tu nous pяésentes ?



Fiches d'Hermine et de Biscotte
Chronologie RP: 0 1 2 | 3 | 4 | 5 6 7 8 | 9 | 10 11 12 | 13 14
 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Mercredi 05 Août 2009 à 16h10 par Atlas
Quote Post
 
 

Exceptionnel! Comme si tout ce qui devait concerner le Maître Quarrion devait l'être!
Il lui avait fait ravaller sa superbe, laissant l'oratrice coi avec une facilité … tout elfique. D'arogance, elle avait trouvé son maître, de beaucoup, Arzhaelig doutait qu'il y ait autre humanoïde à pouvoir dépasser un elfe doré, de son age et de son rang qui plus est - même si cette fois il lui était difficile de lui donner tort. Un drow peut-être, et encore, une femme seulement.

En résultat de la différence d'approche, le "test" auquel elle se trouvait alors soumise n'aurait rien avoir avec celui de Plume. Là où ce dernier avait été accueilli mieux qu'un maître attendu, dans une confiance confondante en quelqu'un qu'il ne connaissait absolument pas, dans une discussion à bâtons rompus sur un sujet certes passionnant mais peu en lien avec ce que l'on pouvait attendre de ce genre d'entretien, elle avait subi la plus intense des surveillances et avait du prouver sa bonne foi de longue journée durant. La différence en était bouleversante et ravivait encore la fierté du barde qui avait choisi de bonne grâce de se plier aux us et devoirs de l'Assemblée.

Pour cela et pour le reste, il avançait d'un bon pas sur le chemin de l'appréciation de l'académie, de jour d'attente en apprentissage, il sentait les liens se tisser comme les filaments azurs des sorts lancés par les arcanistes en démonstrations qui donnaient leur surnom à la Toile.


Et vint enfin la délivrance de la longue attente!
Le lieu avait été choisi avec soin, -il y avait assez de locaux dans l'Assemblée pour que ce ne soit le fruit du hasard- le théâtre où le temps d'un instant, il était possible de prendre la peau d'un autre, de se cacher derrière et d'emprunter l'identité de celui qui agit pour les autres … ou pour lui-mêmes d'ailleurs. La scène faisait sourire Arzhaelig de n'avoir jamais vécu de son art, lui qui avait préféré la vie simple de sa famille de pêcheurs. Des costumes et des décors, des masques et des faux-semblants, de merveilleuses représentations des relations humaines réelles.

Le cœur d'Arzhaelig s'emballa quand il reconnut en premier le petit homme. Se pouvait-il qu'il ait tant changé en si peu de temps? Qu'était-il advenu de son armure? Des traits marqués de son visage par l'affut d'un danger? De son âme et de sa fierté de guerrier?
Suivait la guerrière, plus sereine - comment en aurait-il pu être autrement? - habillée d'une assurance qu'il ne lui connaissait pas, de cette presque noblesse des guerriers au repos qui se savent, avec raison, le mériter.


- Que je vous présente? Laissez-moi d'abord profiter de cet instant de joie de vous retrouver là! J'avais bien sur parlé de vous mais je sous-estimais la longueur du bras de nos maîtres! Jamais je n'aurais cru vous voir si vite ! Le barde exultait vraiment, bien sur il était loin d'être seul, mais il n'avait de créé aucun lien d'importance avec qui que ce soit à l'exception de Quarion et d'Esvele mais là encore leurs rapports restaient ceux qu'il existe entre des enseignants et leur élève, guère plus. Il reprit, dans une posture assez théâtrale que pour convenir dans ce lieu : -" Cette gente dame se nomme Nelyn. Voici Poucet, le guerrier aux lames sœurs et voici la Sirène, tous deux survivants de l'Enfer Vert. Pour le reste, je vous laisse compléter par vous-mêmes."




user posted image

PJ Arzhaelig Tenedor de la Main des Mystères - Barde Humain Demi-fée - niv 8 (FP10)
MJ Atlas
PJ Gaerlhach'dhin - Rôdeur-Druide Demi-elfe - niv 2 {FICHE}
PG Mjöllnir “Poing-de-Cendres” Noirmarteau du Monastère des 9 Portes - Moine Nain Phrénique - niv 7 (FP9) {FICHE}
PNJ Kiirmyeti - Main des Mystères, Explorateur du Surnaturel
 
 
   Top
PMEmail PosterUsers Website

Topic Options Pages : (8) [1] 2 3 ... Dernière » Closed TopicStart new topicStart Poll