Quel est votre nom, voyageur ?
L'aventure n'attendait que vous !
   

Reply to this topicStart new topicStart Poll

> Au Danseur de Jade, Intro pour Hermine, Sahadeva, Vieltal
  écrit le : Vendredi 15 Novembre 2019 à 14h57 par Atlas
Quote Post
 
Maître des Exilés
Chambre 29
1 gemme
 Il n'y a pas d'objets
Haut
Bas
 
 

Au Danseur de Jade

Hermine, Sahadeva, Vieltal

- J’ai navigué sur toutes les mers des Royaumes et je peux te le dire, aucune ne vaut la Mère des Epées. De Luskan aux Îles Moonshae, les pirates disputes aux tempêtes la suprématie des flots. Pauvres fous qu’ils sont à ne pas se rendre compte que ces eaux appartiennent aux Géants des Tempêtes, à Valkur, à Umberlee et à Talos.

Dire que Bansh était un personnage singulier était un euphémisme. Derrière sa stature simiesque, ses petits yeux débordaient de savoir, de malice et de bienveillance. Sa veste limée par le vent, le sel et la pluie luisait comme une mer d’huile. Il était beau, d’une certaine manière, sous son tricorne.

- Avez-vous déjà entendu parler de l’Île-aux-Rubis ? On racontait qu’elle aurait jailli des entrailles du monde pour offrir aux audacieux des montagnes de rubis. La belle affaire, c’est un singulier portail qu’elle renfermait, une porte vers les ténèbres de l’enfer ! Et de rubis il ne s’agissait pratiquement que de cristaux, même si je pense que notre cher Barvar ne soit pas de cet avis et que cette aventure ait mené à son congé prolongé.

Des années de navigation à la recherche de son Île Perdue avait chargé sa mémoire de temps de découvertes qu’à lui seul il pouvait remplir n’importe quelle auberge de Légendes.

- Je vais m’occuper de vos amis, comptez sur moi, le Feuille-et-Cuivre peut remonter sans peine la Dessarin et pour le reste du voyage, j’ai encore quelques ressources. Il y a longtemps que je ne suis pas passé à Lunargent, si on écoute les rumeurs, il est bien temps, ce qui se prépare n’est pas glorieux. Vous ais-je parlé du Croc de la Côte ? La Mère Dragon, Lhammaruntosz comme seuls les érudits l’appellent ? Par le fruit d’une promesse oubliée, il se fait qu’elle garde un œil bienveillant sur nos opérations. Je crois surtout qu’elle apprécie ce qu’on pense des esclavagistes et des pirates sans honneur.

Il était resté évasif sur toutes les questions relatives à ces rumeurs, faisant semblant de se concentrer sur les représentations en cours et revenant sur la présentation succincte de la dragonne.

- Je vous parlais donc de mon amie Lhammaruntosz et d’un service que vous pourriez me rendre en échange de mon aide pour vos amis. Bien sûr, ce service vous serait profitable directement. L’altruisme a du bon mais il ne nourrit pas son homme n’est-ce pas ? J’avais prévu, après les festivités que je ne voulais pas manquer, de partir vers l’Ouest. Pas les Îles Nélanthères, ces repères de brigands n’ont rien de bon, mais vers les Sélénaés. Connaissez-vous la Reine d’ailleurs ? Alicia Kendrick ? Elle était bien trop jeune quand elle dut prendre la place de son père pour unifier l’archipel mais revenons à ce qui nous occupe. La Mère Dragon surveille attentivement sa flotte et malgré sa puissance, elle a peur, en l’occurrence d’un grand Rouge, la Fureur Rouge de Mintarn. Il est vieux, aussi puissant que possible, et tourne régulièrement aux alentours de Callidyrr. La Reine Alicia a bien trop à faire avec les histoires du Prince Verdant et l’unification des deux peuples dont elle a la charge, ils auraient bien besoin d’un peu d’aide. Ce que j’attends de vous est aussi simple que possible : rendez-vous là-bas, à Caer Callidyrr. Les habitants n’aiment pas les étrangers mais le Ppeuple aime les héros, les nouvelles de la Côte voyagent vite et on raconte que trois aventuriers ont vaincu un Aboleth, rien que ça !

Il rit, d’un rire profond et chaud. Il savait qu’il avait devant lui les trois héros de cette légende en construction.

- C’est une ville portuaire, un nœud de commerce, les visiteurs et les marchands y sont nombreux et bienvenus. Quand vous serez là-bas, soyez attentifs aux rumeurs concernant les dragons et laissez-vous emporter par l’aventure. Voilà. C’est tout. Je vous offre le voyage vers une terre riche de mystères contre la promesse d’essayer de savoir ce qui s’y joue. Qu’en dites-vous ?

--------------------
Quel est donc ce curieux personnage, au visage simiesque surplombant une improbable tenue de cordes comme s'il avait été saucissoné dans un filin de chanvre? Sans l'avoir vu tenir la barre du fabuleux Feuille-et-Cuivre ou entendu tenir un discours sophistiqué en elfique, on le prendrait sans peine pour un gorille de Chuult déguisé en marin ... mais si vous tendez l'oreille, il vous sera difficile de ne pas succomber à la tentation de le suivre dans une de ses fabuleuses chasses aux trésors et découverte de terres inconnues.

C'est un Frère de la Côte, et il ne s'en cache pas une seconde!



" Par delà les brumes "
 
 
   Top
PMEmail Poster
  écrit le : Dimanche 17 Novembre 2019 à 18h38 par Hermine
Quote Post
 
 

orsque le capitaine du Feuille et Cuivre accepta d'embarquer le groupe de réfugiés vers Lunargent, Hermine le remercia chaleureusement. Cela avait été une quête de longue haleine que de retrouver les anciens matelots, aujourd'hui métamorphosés en hommes-rats, à travers le dédale des égouts aquafondiens. En d'autres circonstances, l'aventurière aurait insisté pour les escorter jusqu'à leur destination. Mais Bansh Feuillecuivre avait été recommandé par le temple de Séluné et celui de la conscience solaire : aussi devait-il être digne de confiance.

Alors que le capitaine hadozee terminait de dépeindre son prochain voyage et la proposition qui l'accompagnait, la guerrière trempa ses lèvres dans son verre de Kaorph, afin de se donner le temps de la réflexion.
Elle connaissait mal cette contrée. Même après ces années, et alors même que le souvenir de son propre pays s'estompait peu à peu, les gens, les lieux, les événements qui s'entremêlaient par ici continuaient d'être quelque peu étourdissants pour la jeune femme, qui restait relativement ignorante des détails de la culture locale. Ces détails, ces gens, elle avait peu à peu appris à les apprécier -si elle était coincée ici, autant en tirer son parti. Mais elle préférait analyser les éléments un par un. Aussi, bien que plusieurs questions concernant ces rumeurs lui brûlaient les lèvres, l'attitude évasive de Bansh Feuillecuivre n'allait pas sans l'arranger, quelque part.

Imitant son interlocuteur, elle aussi s'abandonna un instant dans la contemplation du spectacle : le
Danseur de Jade où ils se trouvaient était connu pour la statue dansante qui lui donnait son nom ; le spectacle de ce soir ne déméritait pas.
Derrière sa facade d'auberge festive proposant bien des plaisirs, l'établissement lui-même recelait sa part de mystères. Son personnel et ses habitués semblaient savoir bien des choses. L'aventurière soupçonnait que ces gens étaient bien davantage qu'ils n'y paraissaient ; pour elle, l'hadozee, la tenancière ou le fameux chevalier chuchoteur appartenaient certainement à une ou plusieurs organisations dont les buts restaient à déterminer. La quête qu'on lui proposait était il un -autre- test ? Prévoyaient-ils de faire d'elle une alliée, ou était-elle un simple pion ? Reposant son verre, elle eut une moue songeuse.


- ¤ La mer ... Voguer à nouveau ... ¤

Elle-même avait un passé de marin. Ses aventures précédentes l'avaient menée à plusieurs reprises sur la Mer des Épées. Ses alliés de l'époque lui avaient même donné le surnom de « Sirène ». Bansh avait d'ailleurs cité le nom de Barvar, qui lui évoquait un certain nain ... Était-il possible qu'ils aient une connaissance commune ? Quoi qu'il en soit, il semblait bien que Sirène ait trouvé dans cet océan un cœur de marin. Car il lui était difficile de résister à l'appel du large ...

- Un dépaяt apяès les festivités, répondit lentement la jeune femme, de son étrange accent. Ce délai lui laissait le temps de faire ses préparatifs : un aller retour au Gué de la Dague pour continuer à donner sa chance à la paix avec les hommes-lézards du marais, et un voyage en Haute Forêt pour ... Elle n'était encore pas bien sûre du pourquoi, à vrai dire. Mais elle n'en avait pas besoin : son totem la guidait. Se pouvait-il que le nom de ces îles soit un signe, lui aussi ?
« ... D'accoяd, j'en suis. Capitaine, jusqu'aux Sélénae, vous gagnez un nouveau membяe d'équipage. En cheяchez-vous d'autяes ? »



Background d'Hermine ⚬ ⚬ ⚬ ⚬ ⚬ ⚬ ⚬ « I CAST FIST!!! »
Chronologie RP: 0 1 2 | 3 | 4 | 5 6 7 8 | 9 | 10 11 12 | 13 14 15 | 16
 
 
   Top
PM
écrit le : Lundi 18 Novembre 2019 à 19h25 par Ahuizotl
Quote Post
 
 

Cela faisait déjà quelques jours que Sahadeva reprenait des forces au Danseur de Jade. Ses plaies désormais cicatrisées et son manque de sommeil résorbé, il commençait à se sentir prêt à reprendre la route. Le Danseur de Jade offrait de nombreuses distractions et ses soirées étaient bien occupées mais il savait qu'il n'était foncièrement pas fait pour mener une vie oisive : l'Adama avait tracé une autre voie pour lui.

Le guerrier d'Estagund n'avait pas encore, pour l'heure, de plan précis à long terme. Il avait envisagé tour à tour de commencer à cheminer vers l'est et de prendre la direction de son Estagund natal, tout en assumant ses devoirs à chaque fois qu'il le pourrait, ou de rester encore quelques temps à Eauprofonde en compagnie d'Hermine et Vieltal, dans l'attente d'une opportunité intéressante.

Le Maquar avait jusqu'alors choisi la seconde option qui lui permettait de rester un peu plus longtemps auprès de compagnons avec lesquels il se sentait profondément lié. Qui plus est, Hermine avait suggéré un plan d'action qui permettrait d'améliorer le quotidien des hommes-lézards vivant à proximité du Fort de la Dague. L'idée était séduisante car elle pourrait permettre à la région de retrouver une certaine harmonie, de panser ses plaies après tous les désastres qu'elle avait récemment enduré, tout en remerciant les hommes-lézards (et en particulier Brazh) de l'aide qu'ils avaient accordée à leur groupe après leur affrontement avec l'aboleth.

Sahadeva avait déclaré qu'il se tiendrait prêt à suivre l'aventurière, si elle mettait son projet à exécution. Ils ne seraient pas trop de deux pour affronter les dangers du marécage du lézard...

C'était alors qu'était intervenu un étrange personnage qui s'était présenté sous le nom de Bansh Feuillecuivre. Son offre avait immédiatement attisé la curiosité du Maquar : de ces archipels de l'ouest, il ne connaissait pour ainsi dire rien. Au-delà d'Eauprofonde, ses connaissances était presque nulles, tant ces régions étaient éloignées de l'Estagund. Tout au plus avait-il entendu parler d'îles dans des mers lointaines.


¤ Toujours plus à l'ouest, voilà qui m'éloignerait plus encore davantage de ma terre natale... ¤

Fidèle à ses habitudes, le Maquar avait écouté posément son interlocuteur simiesque leur présenter son projet, se contentant de temps à autres de lisser sa moustache ou de hocher gravement la tête. Prenant le temps de mesurer tous les tenants et les aboutissants de cette étrange proposition, il laissa Hermine s'exprimer en première. Sans grande surprise, elle accepta avec enthousiasme la proposition, ce qui arracha un sourire à Sahadeva.

¤ Toujours aussi fougueuse! ¤

Le guerrier se tut quelques instants encore avant de prendre la parole à son tour :

- Votre proposition m'intrigue... Mais je ne me bats pas pour l'or ou pour la gloire, bien que le premier puisse être utile et la seconde plaisante. Ma lame ne se loue pas, elle sert un dessein plus grand, celui de préserver l'harmonie du monde. Je ne m'engagerai dans une entreprise que si elle entre en résonance avec mes idéaux...

Il se remémora sa récente aventure. Ils avaient certes déjoué les plans des maléfiques aboleths mais ils avaient aussi rendu service au culte d'Umberlie : un mal pour un mal, même si celui qu'ils avaient abattu était nettement plus dangereux que celui qu'ils avaient contribué à protéger. Le natif d'Estagund souhaitait faire preuve de plus de circonspection et mesurer toutes les conséquences ses actes avant de prendre une décision.

- Ces terres courent-elles un danger? Leur stabilité est-elle menacée? Ou s'agit-il d'une simple expédition destinée à nourrir la curiosité d'un érudit ou la cupidité d'un entrepreneur? S'il s'agit du dernier cas, je ne doute pas que vous trouverez bon nombre d'aventuriers et de mercenaires prêts à se lancer dans l'aventure...



Fiche de Sahadeva

« Lutte contre ce qui est contraire à l’Adama »

Autres PJ : Metzli Arnesen, Daphnis
Autres PNJ : Ahuizotl, Circé, Galahad de Montléri, Reïlo Blanche Flamme

user posted image
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Vendredi 22 Novembre 2019 à 14h34 par Atlas
Quote Post
 
Maître des Exilés
Chambre 29
1 gemme
 Il n'y a pas d'objets
Haut
Bas
 
 

Bansh avait ri, encore, tant de l’enthousiasme d’Hermine que de comprendre qu’elle se fourvoyait sur la possibilité de rejoindre l’équipage de l’Hadozee mais repris vite un sérieux étoilé de mystère pour qui pouvait comprendre les expressions des traits simiesques.

- Désolé Hermine, je ne pourrai être à deux endroits à la fois et je n’ai aucune idée du temps que nous prendra l’accompagnement de vos amis à Lunargent. Vous devrez compter sur le navire d’un autre pour vous y rendre. Valeureux Sahadeva, j’ai bien compris que ton bras ne se guide pas pour quelques pièces bien que les richesses permettent parfois de redresser des torts et, bien distribuées, de réparer nombre d’injustices.

- Les Royaumes sont en dangers à chaque fois que l’on parle de vol de dragons. Il y a dix-sept ans, en Kythorn, des milliers d’incrédules sont morts sous leur souffle. On raconte même qu’Anastra Syluné, une des Sept Sœurs, y périt. Vous étiez surement trop jeunes, ou trop loin du Cormyr pour en avoir entendu parler mais vous pouvez me croire, le danger est partout pour qui a les yeux ouverts.

- D’autres que moi sont bien plus érudits en la matière, et je ne doute pas qu’un devin ou l’autre soit occupé à tenter de percer leur mystère. Ma proposition est bien plus simple pourtant, et ne parle ni d’or ni de curiosité à assouvir, seulement un voyage vers les Îles. Je serais ravi que vous n’y trouviez rien et que l’inquiétude de la Mère Dragon soit déplacée. Encore une fois, c’est juste un service que je vous propose pendant que je vous en rends un autre.

--------------------
Quel est donc ce curieux personnage, au visage simiesque surplombant une improbable tenue de cordes comme s'il avait été saucissoné dans un filin de chanvre? Sans l'avoir vu tenir la barre du fabuleux Feuille-et-Cuivre ou entendu tenir un discours sophistiqué en elfique, on le prendrait sans peine pour un gorille de Chuult déguisé en marin ... mais si vous tendez l'oreille, il vous sera difficile de ne pas succomber à la tentation de le suivre dans une de ses fabuleuses chasses aux trésors et découverte de terres inconnues.

C'est un Frère de la Côte, et il ne s'en cache pas une seconde!


L’affaire –si tant est qu’on eut pu en parler en ces termes- fut finalement conclue. Au premier de Tarsakh, avant midi, ils seraient attendus sur les Docks pour embarquer sur le Morrigan en se présentant comme les invités du Capitaine Bansh.


SUITE



" Par delà les brumes "
 
 
   Top
PMEmail Poster

Topic Options Reply to this topicStart new topicStart Poll