Quel est votre nom, voyageur ?
Flammerige (VII) 1373, 2ᵉ chevauchée
   

Pages : (25) « Première ... 12 13 14 15 ... Dernière » Reply to this topicStart new topicStart Poll

> L'oeil des Sorcières, Aventure dans les Moonshae
  écrit le : Mercredi 15 Septembre 2021 à 07h25 par Hermine
Quote Post
 
 

ésorientée, contusionnée et -évidemment- ligotée.
La situation aurait pu paraître critique, mais l'aventurière était faite d'un autre bois. Encore à moitié inconsciente, dans quinze secondes, elle allait se réveiller, et son cerveau à nouveau fonctionnel trouverait certainement une solution.

Dans quatorze secondes, elle prendrait conscience de la corde -et de la douleur. Dans treize secondes, elle ferait probablement la moue devant l'amateurisme et le manque d'ambition apparents du travail. Sa moue s'accentuerait peut-être encore si, par malheur, elle s'avérait incapable de distendre toute seule ses liens pour se libérer, même avec l'aide d'une saillie de rocher qui, cumulée avec la solidité exceptionnelle de son armure, devrait rapidement entamer le chanvre.

Dans douze secondes, prendrait-elle conscience qu'on l'avait privée de son armure et de ses armes ? Si oui, elle réviserait certainement son jugement sur l'amateurisme de celui ou celle qui l'avait capturée. Mais elle se contenterait aussi simplement de lever la jambe, afin que ses mains puissent atteindre la dague dissimulée dans sa botte. Oui, cette dague même qui avait à plusieurs reprises altéré le destin de la Côte des Épées, en crevant notamment l'œil rougeoyant d'une abomination tentaculaire, mettant fin à son règne de terreur. Dans onze secondes, la lame du Destin ferait peut-être à nouveau son office.

Si dans dix secondes, l'aventurière s'aperçevait à l'inverse que son geôlier l'avait privé de tout son équipement en ne lui laissant que sa pudeur, et qu'elle ne parvenait pas à se libérer de ses liens, elle prendrait acte. Après tout, tant qu'elle était capable de marcher, elle n'avait pas vraiment besoin d'avoir les mains libres pour asséner des coups de tatane à ce qui se dressait sur son chemin, quitte à étrangler son tortionnaire entre ses cuisses jusqu'à ce que son visage devienne violet et qu'il accepte de la libérer.
Oui, dans neuf secondes, elle s'aventurerait hors de la grotte, avec un degré d'irritation encore indéterminé, mais qui influerait directement sur sa volonté d'en découdre.

Tout cela viendrait après, cependant.
Dans huit secondes, ses premières pensées iraient vers sa plus vieille amie, sa compagne de toujours, Biscotte. Était-elle en bonne santé ? Dissimulée dans son capuchon, son giron, ou son écharpe ? Avait-elle déjà commencé à grignoter ses liens, ou déjà partie explorer les alentours ? Le lien que les deux amies partageaient leur permettait à tout instant de connaître les émotions de l'autre ... Si l'aventurière s'apercevait que ce lien avait disparu, elle serait complètement dévastée et risquait de perdre un instant pied avec la réalité.

Et en parlant de folie et d'amnésie : à quel point ses pensées étaient-elles perturbées ? Son esprit, sa mémoire ... son grimoire. Il renfermait toutes ses études : schémas, dessins de conception, formules énigmatiques, cartes et notes d'aventures lui permettraient de retrouver quelques repères. Si dans sept secondes, elle s'apercevait que l'ouvrage n'était nulle part en vue, ce serait un rude coup -presque aussi rude que la perte éventuelle de son amie.

Mais au fond, tout cela, c'était le problème de son homologue du futur, qui prendrait vie dans six secondes.
Large. Une éternité, même. Elle n'avait qu'à attendre son tour, l'Autre.

Au milieu des stimuli fugaces et des pensées lancinantes, Celle du présent ne parvenait qu'à fixer sa réflexion sur un étrange appareil, qui dansait dans l'obscurité de son inconscient. Un golem pour être précis, peut-être grand comme un poing ganté. Armé d'une tige de métal en forme de cuillère, sa tête contiendrait deux réservoirs de grains, noirs et blancs. Son corps, muni d'une poignée, devrait être rempli d'eau maintenue à haute température. Ses bras, en formes de moulinettes, lui permettraient de cracher le sucre en poudre pour l'un, de moudre les grains en une poudre noire pour l'autre. Le corps de fer blanc serait coiffé de soucoupes et de godets, permettant de servir jusqu'à six ... non, quatre personnes. Oui, le golem de fer blanc serait une arme redoutable contre la migraine, un compagnon zélé et infatigable, capable à tout instant de lui servir ...


- ... Du ... café !, croissa l'aventurière, n'adressant sa réclamation à personne en particulier.

Cinq. Quatre. Trois. Deux. Un.

Soudain, un cri retentit, si puissant qu'il en ébranla les parois de la caverne. De la poussière de roche et un ou deux cailloux tombèrent du plafond sur le corps recroquevillé de l'aventurière, mettant fin à toute rêverie de petit déjeuner automatisé, café, thé, brioches et confiture, fruits et viennoiseries, tout inclus pour le même prix.

Hermine ouvrit soudain les yeux, l'esprit clair, prête à l'action.



Background d'Hermine
Chronologie RP: 0 1 2 | 3 | 4 | 5 6 7 8 | 9 | 10 11 12 | 13 14 15 | 16
 
 
   Top
PM
écrit le : Mercredi 15 Septembre 2021 à 13h39 par Sail
Quote Post
 
 

Il n'était pas aisé pour Sail de voir grand chose dans l'obscurité qui s'épaississait à mesure que l'espace rétrécissait. Aussi ses yeux se plissèrent d'incrédulité lorsqu'elle jura voir une des bottes bouger. Un mauvais tour de son esprit, se dit-elle, alors qu'un hurlement de douleur se fit sourdement entendre à l'extérieur. Inquiète, elle se redressa pour aller porter assistance à ses compagnons, sans doute en train de combattre les ogres.

Mais alors qu'elle s'apprêtait à faire le chemin inverse en se contorsionnant, des frottements contre le sol rocheux parvinrent à ses oreilles. Vivement, elle pivota, dégainant sa dague face à la nappe sombre qui lui faisait face comme une menace chimérique. Puis ses yeux se dirigèrent peu à peu vers le bas, attirés par le bruit. Les bottes avaient bougé... Encore!

Ce n'est qu'en se rapprochant qu'elle se rendit compte que sa première analyse était fausse, et que ce qu'elle avait pris pour une hallucination la réalité! Le stress et l'urgence de la situation avaient dû altérer son jugement et ses sens, aussi maudit-elle son manque de lucidité, cela aurait pu lui coûter la vie.
Elle s'approcha prudemment, et s'aperçu peu à peu, un filet de lumière aidant, que la corde formait une silhouette, et que les bottes étaient chaussées. Il n'y avait plus aucun doute pour la Calishite : elle avait trouvé Marge!

Aussi se précipita-t-elle de la libérer de son étreinte de chanvre :


-Hé ! Marge ! On est venu te libérer (¤ Je ne sais foutrement pas pourquoi mais bon tu garde ça pour toi, ma grande.¤) ! Reste tranquille je vais t'aider .

La jeune femme s'efforça de couper la corde afin d'en libérer sa victime en train de baragouiner quelque chose. Encore quelques lanières et...
-CAFÉ!!!

Un glapissement retentit dans la bouche de Sail qui bondit en arrière, effrayée par une telle réaction. Et comme cela ne suffisait pas, une voix tonitruante résonna brutalement à travers les parois de la grotte, et la jeune femme glapit de plus belle, persuadée que les Dieux eux même venaient mettre fin à sa misérable existence; avant de se rendre compte que la silhouette de Hermine était désormais debout, en garde face à elle.

Elle leva les mains pour bien signifier que ses intentions étaient pacifiques, pointe de la dague vers le bas :


-Écoutes, Marge, on est venu te porter secours, crois moi ! Je suis avec la guerrière baraquée, le mioche pas coiffé et l'elfe ! Tu te souviens d'eux, non? Malo est là aussi !

¤Bordel, pourquoi faut que je me retrouve nez à nez avec la folle du village !¤



À trois, ce petit doigt s'en ira ! Une, deux...


Fiche de Sail
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Mercredi 15 Septembre 2021 à 15h07 par Stor Mousseracie
Quote Post
 
 

Ayant cru voir l'imminence d'une attaque, Tijak, toujours aussi impulsif, avait décidé qu'il était temps de passer à l'action. Précise et incisive, sa bille d'acier avait atteint sa cible en pleine tête et, si elle ne se montrait pas si léthale que ça, avait au moins eu le mérite de perturber l'ogre au point de lui faire lâcher son lourd projectile.

Un léger sourire satisfait aux lèvres, le mioche pas coiffé avait replongé à l'abri de son rocher d'où il risquait un nouveau regard prudent pour examiner la situation. Tout allait bien pour le moment et le gamin était toujours invisible pour les gros-balourds. Maintenant qu'il avait montré la voie, il serait temps que ses compagnons fassent leur travail. Tijak n'allait quand même pas devoir tout faire tout seul...

Tout en glissant rapidement une autre bille dans sa fronde, le garçon changea ses appuis afin de pouvoir, encore une fois, jaillir tel le diable hors de sa boite pour frapper une nouvelle cible.

Du côté des ogres, l'heure semblait être à l'indécision d'autant que l'impressionnant Malo venait d'entrer en scène. À en entendre les hurlements qui provenaient de cette lutte sauvage, le garou ne semblait pas avoir de difficultés à terrasser son adversaire. Le moment était peut-être venu pour porter une nouvelle estocade.

Plissant les yeux pour mieux visualiser sa cible, Tijak ramenait doucement son bras en arrière lorsqu'un mot claqua soudain avec une telle puissance que le jeune mousse se plaqua instinctivement au sol. Même pris au cœur d'une tempête, il n'avait jamais entendu les éclairs tonner aussi fort. Cet éclat de voix dépassait tout ce qu'il avait déjà pu entendre et ne donnait vraiment pas envie de passer outre l'injonction.

Encore tout tremblante, la tignasse ébouriffée se souleva lentement, laissant la place à deux yeux inquiets qui venaient aux nouvelles. Les velléités offensives de Tijak venaient de passer au second plan. Certes, un géant pouvait se voir terrassé par une simple fronde mais il fallait un solide concours de circonstance pour cela...



 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Mercredi 15 Septembre 2021 à 17h02 par Ahuizotl
Quote Post
 
 

Tout s'était enchaîné tellement vite ! La bille de Jakelm, l'intervention musclée de Malo et le sort de Vëla avaient visiblement pris de court ogres et géant. Sahadeva lui-même était sur le point de décocher sa première flèche et seul le cri du géant avait interrompu son mouvement. Le formidable son que le géant avait émis avait légèrement crispé les muscules du Maquar, ce qui lui avait permis d'arrêter, in extremis, le départ du projectile.

Sahadeva se félicita intérieurement de la prompte réaction de ses compagnons : leur démonstration de force était à la hauteur des menaces qu'il venait de proférer. Tijak embusqué et Vëla usant de sa magie avaient quelque chose d'impressionnant qui ferait réfléchir l'ennemi. L'intervention aussi inattendue que spectaculaire de Malo rééquilibrait le rapport de force et leur donnait même un petit avantage. Il serait temps, plus tard, de s'interroger sur sa présence en ces lieux et sur ses intentions. Sylaruil et lui-même menaçaient toujours le parti de créatures et Sail avait préservé sa couverture. Ils avaient assurément l'avantage tactique et psychologique, à défaut d'être aussi forts et cruels que leurs ennemis !

Le guerrier d'Estagund se demanda, l'espace d'un court instant, s'il devait profiter de cet avantage et décocher tout de même sa flèche... mais cela aurait été à l'encontre de ses principes et de ceux de l'Adama : on ne luttait pas inutilement, on ne tuait pas quand cela n'était pas nécessaire.

L'arc toujours bandé et prêt à tirer, Sahadeva fut le premier à répondre. Il affichait toujours une attitude calme et déterminée, parlant fort mais aussi distinctement que possible :


- Nous arrêterons, mais posez vos armes, cessez de nous menacer et répondez à nos questions !



Fiche de Sahadeva

« Lutte contre ce qui est contraire à l’Adama »

PNJ : Ahuizotl,Galahad de Montléri
Autres PJ : Metzli Arnesen, Circé, Reïlo

user posted image
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Jeudi 16 Septembre 2021 à 17h00 par Baelsul
Quote Post
 
 

Décidemment, les brutasses avaient choisi le combat. Les belles tentatives des deux cuirassés de l’équipe avaient fait ‘plouf’ même si Sail avait sûrement dû profité du temps gagner pour avancer ses pions. Par Chance Malo avait l’air bien plus en forme qu’il ne l’avait jamais été. Sa forme lycanthropique décuplait ses forces. Même si cette bestialité non naturelle aux yeux de l’elfe n’était pas la bienvenue dans ce monde, elle trouvait sa place dans cet affrontement.

Le groupe avait fait fort, alors que les ogres avaient commencé à s’agiter, il avait coup sur coup anéantis l’avantage de l’initiative avec laquelle ses adversaires étaient passés à l’action. Mais ce qui surpris bigrement l’elfe du soleil levant fut le ‘STOP’ sonore qu’envoya le géant. Était-ce la fin prématuré de l’affrontement ? Cherchait-il réellement à ce que ses compères cessassent tout action hostile ?

Finalement, cette bande-de-créature-qui-ne-méritait-pas-d’exister avait décidé de faire durer le suspense. Cette fois-ci Sylaruil s’arma, dégainant arc et flèche elle ajusta sa visée. Elle aurait bien voulu défaire ces malfrats mais elle n’était pas sûr des chances de l’emporter. Si récente dans ce type de confrontation et d’aventure, elle ne souhaitait pas se mettre en danger, elle qui était beaucoup moins expérimentée que ses compagnons. Encore une fois, elle décida de se ranger derrière la décision de Sahadeva, arc bandé, prête à tirer mais sans passer à l’action.

Les pourparlers allaient continuer, Sail et Tijak gagnaient encore tu temps. Et si Malo pouvait mettre KO l’ogre sur lequel il avait bondit voilà qui donnerait un rapport de force bien différent. Repensant à Marge, Sylaruil se souvint qu’il était plus important d’établir le dialogue pour en savoir plus sur sa localisation que de gagner ce rapport de force, ceci malgré son sang chaud et son envie d’en découdre face à de telles immodités de la nature.


 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Vendredi 17 Septembre 2021 à 06h07 par Hermine
Quote Post
 
 

etenant un gémissement de douleur, Hermine venait de commencer à distendre ses liens atrocement serrés, quand soudain, les cordes qui la retenaient relâchèrent leur étreinte. Au même moment, alors qu'elle entendait une voix de femme, la guerrière, libre de ses mouvements, s'en éloigna d'une roulade, tout en se relevant pour adopter sa posture d'interdiction, sur la défensive.
Heureusement, la femme encapuchonnée venait la libérer.

Dans l'obscurité, Sail put distinguer Hermine faire un geste étrange de la main, près de son cœur. Un iris s'ouvrit sur le métal de son armure noire, et un faisceau de lumière éclatante en jaillit pour se braquer droit sur la Calishite.


- Spassib- ... heu ... Meяci de m'avoiя libéяée, commenca Hermine, avec un ton hésitant et un accent prononcé, tout en étudiant sa sauveuse baignée de lumière. Elle se massa les tempes, distraite tout à la fois par un début de migraine, par les dires de son interlocutrice, et par l'activité qui semblait avoir lieu non loin, et dont certains sons qui lui parvenaient résonnaient étrangement en elle. Détournant son faisceau de lumière pour cesser d'incommoder sa sauveuse, elle reprit :
« Moi c'est Heяmine, pas Maяge. Paя contяe ... »

Elle se pivota, et le faisceau de lumière acheva sa trajectoire dans le coin opposé de la pièce, dévoilant un second tas de grosses cordes en chanvre.

- ... Elle n'est peut-êtяe pas loin d'ici. Pensive, la guerrière acheva de balayer la caverne grâce à son étrange faisceau de lumière froide, à la recherche d'indices —et du reste de son équipement. Sans totalement relâcher sa garde, elle semblait indisposée, et jetait de brefs coups d'œil à sa sauveuse : « Paяdon, mais ... tu es qui ? Tu sais ce qui se passe, dehoяs ? »



Suite la réponse de l'inconnue et à son départ soudain, Hermine se figea un instant : des ... ogres ? Elle tenta de se souvenir, se massant les tempes pour calmer le sifflement qui grandissait dans sa tête.

Le passage par lequel cette femme venait d'arriver et de repartir était trop petit pour un ogre. Elle-même avait apparemment était faite captive en compagnie de quelqu'un d'autre ... une certaine "Marge", apparemment.
À un moment, les deux captives étaient donc ligotées dans cet endroit, inatteignables par leurs tortionnaires, si ceux-ci ne disposaient pas d'alliés plus petits. L'une avait peut-être sauvé l'autre. Mais ça n'était pas logique ...
Sa mémoire lui semblait être une passoire. Et ce sifflement qui ne lui laissait aucune paix ...


¤ Réfléchis ma fille, réfléchis ... ¤

À la lumière de sa lampe, la guerrière fit quelque pas, un poing sur son front.
Soit "Marge", à un moment, n'avait plus supporté de mourrir de faim ici, et elle avait tenté une sortie désespérée. Elle avait soit réussi, soit ... elle n'avait pas réussi. Marge était certainement humaine, pour que la femme qui venait de partir la confonde avec elle. Est-ce que ces ossements, dans la caverne principale, étaient humanoïdes ?
À moins que "Marge" ait été très puissante ou très discrète, tenter une évasion avec plusieurs ogres entre la sortie principale et elle aurait tenu de la folie, d'autant que sa captivité devait l'avoir affaiblie. De plus, cela supposait un état de complet désespoir -pouvait-elle ignorer que ses amis étaient en route pour la sauver ?
Enfin, Hermine elle-même semblait avoir faim, mais pas assez pour être en désespérance. Les deux compagnes d'infortune avaient-elles été capturées au même moment ? En pleine réflexion, elle frotta les doigts de sa main droite les uns contre les autres, comme s'il lui manquait quelque chose.

Le sifflement lui vrillait la tête. Elle se débattait avec un véritable échevau de sentiments dont la majorité n'étaient pas les siens. Comment comprendre la logique d'une inconnue, qui semblait lui évoquer quelqu'un, tout en tentant de démêler ses propres émotions de ceux de sa meilleure amie, heureusement vivante non loin de là ?
Surveillant qu'aucun ennemi ne déboulait à par l'entrée, Hermine serra les dents, se plia en deux et laissa échapper un gémissement de douleur et d'effort.


¤ Non ... Tu fais fausse route. ¤

L'autre hypothèse, était que "Marge" s'était faufilée ... par une autre issue. Elle avait peut-être trouvé une autre sortie. Une sortie peut-être pas si difficile à trouver, mais étroite, ce qui pouvait expliquer à la fois que "Marge" n'ait pas pu ou jugé utile de sauver Hermine, probablement capable de la trouver à son tour à son réveil ... Une sortie qui pourrait lui offrir un avantage tactique contre les ogres. Ou un itinéraire de fuite aux inconnus qui se battaient dehors, apparemment cernés ...

Hermine acheva de balayer les lieux de son faisceau de lumière, reconstituant pas à pas l'évasion qui avait eu lieu ici. Fronçant les sourcils, elle se lécha un doigt ...


¤ Est-ce que je sens ... Un souffle d'air ? ¤



Ce message a été modifié par Hermine le Lundi 20 Septembre 2021 à 21h37



Background d'Hermine
Chronologie RP: 0 1 2 | 3 | 4 | 5 6 7 8 | 9 | 10 11 12 | 13 14 15 | 16
 
 
   Top
PM
écrit le : Lundi 20 Septembre 2021 à 08h30 par Sail
Quote Post
 
 

Seules quelques secondes furent accordées à Sail pour observer celle qui  se disait être Hermine et non Marge. Elle partageait quelques caractéristiques avec le Ppeuple de l'île d'Alaron, des cheveux et une peau sombres, d'où la méprise de la Calishite sur son identité . Il était vrai que, dans l'éclairage qui peinait à percer l'obscurité, l'épiderme de l'Illuskienne se révélait plus cuivrée que sombre comme les habitants des Moonshae et la Calishite.

Vint ensuite cette étrange lumière, tout droit sortie du cœur de Hermine pour venir inonder son interlocutrice éblouie par surprise. Outre un juron bien senti, la jeune femme pouvait constater que l'œil gauche de Sail était atteint d'une légère exotropie, étant donné que la lumière qui se reflétait dans la pupille n'était pas en son centre.

Puis la lumière vira d'un autre sens, révélant ainsi l'autre tas de cordes.


Un gémissement de rage s'échappa de la bouche de Sail.

-"je savais qu'on avait rien à faire ici ..." Murmurait-elle d'un ton désespéré. "Maintenant on va tous finir dans le bide des gros moches..."

Se rendant compte que Hermine lui avait posé une question, elle marqua une pause dans un silence gênant puis reprit sur un ton urgent :

-Écoutes, pas l'temps pour les mondanités, mes compagnons sont au prises dehors avec des ogres, sans doute tes ravisseurs, et comme on a toute les deux pu le constater par le boucan qu'ils font, ils sont pas en train de festoyer joyeusement ensemble, donc on ferait mieux de se grouiller et aller les aider !

Sans plus de détails, la Calishite se précipita vers la sortie de la cavité.



À trois, ce petit doigt s'en ira ! Une, deux...


Fiche de Sail
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Lundi 04 Octobre 2021 à 12h32 par Atlas
Quote Post
 
Maître des Exilés
Chambre 29
1 gemme
 Il n'y a pas d'objets
Haut
Bas
 
 

Narration

Sahadeva, Vëla, Tijak, Sylaruil

L’injonction du Géant avait fait son effet.
Comme il en avait fallu pour le mener à l’imposer, il lui fallut du temps pour en redescendre. Mâchoire crispée, sourcils froncés, poings serrés, le Géant était fâché. Et il ne fallait pas être très sage pour se rendre compte du risque que ça représentait.
Tandis que les certitudes de Vëla volaient en éclat, les convictions de Sahadeva reprenaient corps dans l’attitude d’un allié inattendu contre le sang inutilement versé.


Géant : - Urok veut toujours se battre ! Même quand Elle dit non ! Même quand Elle est partie avec la sorcière ! Humain ! Celle que tu cherches n’est plus ici. Quand Elle demande, on fait. C’est tout. Rien à voir avec vous. Pars maintenant.
L’ogre belliqueux -sans doute Urok- cracha par terre. Contrarié, il savait mieux que les humains, à quel point le géant était trop puissant, même pour lui, de n’avoir aucune certitude que les autres Ogres moins éveillés ne l’aideraient à s’y opposer.
Oui, Marge avait été ici, avant de repartir, emportée par celle qui donnait des ordres jamais remis en question à une troupe si puissante de créatures géantes.

Il avait suffi d’une bille, parfait exemple du grain de sable qui met à mal un rouage infiniment plus grand.
Le combat pouvait s’arrêter là. Instantanément. Il leur suffisait de quitter les lieux. Mais le feraient-ils sans le moindre indice leur permettant de retrouver la sorcière ?

Hermine
Il n’y avait rien dans la pièce. Rien d’autre que deux cordes. Pas le commencement du début d’une piste leur permettant de comprendre la situation, juste de quoi échafauder des suppositions. Le tas de corde ayant prétendument attaché Marge pendant un moment était lâche, au sol, vide.
Dans un flash qui lui vrilla les tempes, Hermine se souvint avoir aperçu des lueurs vertes s’échapper d’une cabane perdue –comme elle- au milieu des bois, d’avoir épié des Ogres qui la prenaient d’assaut et d’une créature, impossible à identifier sous son manteau de ténèbres lui faire ‘non’ d’un doigt levé. Puis d’un choc puissant, l’assommant d’un coup.
Elle se souvint avoir senti la corde rêche serrée par un des Ogres et dans un clignement de paupière avoir vu qu’il en était de même pour une humanoïde jetée nonchalamment sur son épaule.
Sa bouche était sèche, la déglutition lui faisait mal. Combien de temps avait-elle été saucissonnée de la sorte ?
Après des minutes d’éternité, des heures peut-être, à mi-chemin dans l’inconscience, elle avait senti du mouvement puis le vide autour d’elle, rien que le froid d’une cache humide et dure avant


Sail
Elle bondit, arrachant la surprise aux Ogres encore sous l’effet du réveil soudain du Géant. Ils semblèrent hésiter, s’attendant à voir quelqu’un d’autre sortir de la cache. Seule Sail pouvait les comprendre vraiment -même si ses compagnons étaient partis dans l’idée que Marge devait y être.

Les Ogres montraient les crocs, commençant à se regrouper derrière leur chef.
Au fur et à mesure des surprises, ils se distançaient du Géant moins belliqueux. Dans l’équilibre instable qui régnait, c’était une mauvaise chose. Tous les sens de Sail lui hurlaient de retourner dans les ténèbres de l’alcove, elle sentait que la situation allait leur échapper et que la pause actuelle n’était que de courte durée.





" Par delà les brumes "
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Lundi 04 Octobre 2021 à 21h49 par Vëla
Quote Post
 
 

Aux paroles sages du géant, le paladin sortit de ses méandres. La prise soudaine d’une position ferme du géant de ne pas vouloir de combat fut un éblouissement pour la preux chevalière. Intérieurement toute la noirceur précédente qui l’avait envahi, s’évanouissait instantanément et ressentit en elle une chaleur salvatrice qui vint l’engaillardir. Sur une teinte franche d’une douceur toute féminine, empreint de charisme et laissant maintenant son auréole de lumière s’intensifié, comme si elle avait été touchée par le céleste, elle ajoutait pour conclure…



-Merci de ta sagesse, géant, j’en suis honoré, nous partons de suite pour vous laisser en paix, nous nous excusons de vous avoir dérangé ainsi, peux-tu simplement me dire dans quelle direction est partie celle que nous cherchons? Vëla de Torm vous souhaite que la nature vous soit profitable et nourricière pour l'avenir prochain. -


Dit-elle se mettant de côté démontrant ainsi sa volonté de partir sur le pas. Vëla avait intentionnellement omis de parler de la sorcière et n’avait pas mentionné le nom de Marge non plus, espérant de son social que le géant répondrait du tact au tact voyant l’insistance plus urgente des ogres qui semblait vouloir devenir hostile. Silencieusement, elle adressait une prière à Torm et une à Tyr, voulant ainsi se remettre le plus rapidement possible en ordre de son état mental qui l’inquiétait. Le moment qui suivrait serait pour elle, crucial. Le géant venait-il de leur offrir la vie leur épargnant la mort et si oui, elle serait redevable.



Social.



Je suis la chevalière Solitaire, non pas par peur des humains mais par respect des humains, par respect du silence des humains, par respect de l'intégrité des humains. Je m'achemine jour après jour vers le temple de mon coeur et le soleil s'y trouve, s'y féconde la Rose qui se déploie Chevalier d'O. Je regarde la Source, je devient Source, je coule Source... Telle est ta répétition mantrique, chevalière Solitaire.
Faire quelque chose à contre-coeur c'est faire quelque chose à contre courant; alors que être au coeur des Choses, c'est toujours être au courant.

user posted image

Fiche Vëla
 
 
   Top
PM
écrit le : Lundi 04 Octobre 2021 à 22h02 par Ahuizotl
Quote Post
 
 

La hardiesse des propos de Sahadeva n'avait heureusement pas compromis les négociations en cours. Il ne savait pas si son assurance avait conduit leur gigantesque interlocuteur à faire preuve de prudence, ou si celle-ci était la conséquence des ordres qu'on lui avait donné. Toujours est-il qu'il se montrait plus coopératif que les ogres qui semblaient prêts à leur sauter à la gorge à tout moment.

Le guerrier d'Estagund s'apprêtait à répondre d'une tirade fière et pleine de confiance - du moins en apparence - lorsque Vëla s'était exprimée. Ses mots étaient empreints de douceur et de sagesse. Il se dit que si elle ne parvenait pas à convaincre le géant, rien ne le pourrait. Le Maquar baissa légèrement son arc en signe de bonne volonté, mais se tenait prêt à le redresser si la situation dégénérait à nouveau.

Le bref répit qui leur était offert permit à Sahadeva de réfléchir sur les maigres indices qu'ils avaient récoltés.


¤ Marge a bien été amenée ici, mais par qui ? Qui est donc assez puissante pour contraindre un géant et une bande d'ogres à lui obéir ? Qui sinon cette sorcière dont nous avons trouvé trace dans la caverne ? Mais cette Elle, qui est-elle ? Et qui appellent-ils sorcière ? ¤

Il leur fallait à présent savoir où chercher, où retrouver Marge et sa ou ses ravisseuses. Le mystère, loin de s'éclaircir, semblait s'épaissir. Le Maquar brûlait d'envie de jeter un coup d'œil vers Sylaruil et Sail, pour voir où elles en étaient et ce qu'elles faisaient, mais il n'osait détourner son regard d'un ennemi prêt à les occire au moindre signe de faiblesse.

Reste en position, prêt à tirer ou à se retirer en fonction de la réaction du géant et de ses ogres.



Fiche de Sahadeva

« Lutte contre ce qui est contraire à l’Adama »

PNJ : Ahuizotl,Galahad de Montléri
Autres PJ : Metzli Arnesen, Circé, Reïlo

user posted image
 
 
   Top
PMEmail Poster

Topic Options Pages : (25) « Première ... 12 13 14 15 ... Dernière » Reply to this topicStart new topicStart Poll