Quel est votre nom, voyageur ?
Heureuse rencontre, Voyageur !
   

Pages : (4) « Première ... 2 3 [4]  Reply to this topicStart new topicStart Poll

> Arc V: Un peu plus près du soleil, Et pas question de lézarder !
Écrit le : Vendredi 12 Avril 2019 à 15h28 par Atlas
Quote Post
 
 

La pensée du barde disparaissait comme l’air autour de lui. Dans une dernière parcelle de conscience, il se demandait si Séluné trouverait son âme là, perdu dans l’espace, ou s’il serait condamné à juste disparaitre avec ses derniers compagnons d’infortune.

Quand le souffle et la lumière revinrent, il sentait encore le cordon ombilical, la corde saisie pour ne pas s’éloigner des autres et ceinte avant de sombrer. Sa gorge lui semblait aussi sèche que l’Anauroch de ne pas avoir déglutit depuis trop longtemps et d’avoir utilisé ses dernières forces pour chanter dans l’espoir que l’air lui obéisse assez longtemps.


¤ Je me souviens de toi ... qui es-tu ? ¤

Quand il découvrit l’assemblage des navires, Arzhaelig ne put s’empêcher de le transposer en construction sur Toril. Quelque chose lui dit que quelque part, il avait vu un endroit comparable même si plus durable par la construction de pontons qui restaient installés et auxquels les navires s’arrimaient pour créer une véritable île flottante d’échange, d’aide, de convivialité. ¤ La Fraternité devait avoir un espace comme celui-ci. ¤

De signes de tête et de salutations singeant sans le cacher celles des autochtones dans un signe de respect, il parcourait la foule d’hommes-lézards. Il connaissait les clans les moins belliqueux du Marais au Lézards et n’était pas tant choqué que Serana qu’ils puissent se montrer si différents de la barbarie tribale qu’on leur prêtait plus facilement. Il fut confronté à ce racisme qu’une poignée des leurs auraient eu à souffrir au milieu d’une de leur ville humaine et l’accepta pour ce qu’il était : l’expression de la crainte de la différence, de l’inconnu.

Toute son attention se focalisa sur les explications du chef de clan qui, rapidement, retraça leur chute, replaçant les fragments de mémoire de cet instant douloureux à leur place pour reconstituer le souvenir dans son ensemble. Son introduction était claire, c’était au peuple de trancher sur ce qui venait de se passer, et ils n’étaient pas de ce peuple, tout au plus des témoins à entendre si le cœur leur disait sans leur enlever la possibilité de ne rien en faire du tout.


- À chaque cycle votre peuple est plus fort, plus éveillé, par la sagacité d’offrir aux plus valeureux la charge de s’occuper de la génération suivante. Le clan Tharko Sun a lutté bravement, leur gloire ne faisait aucun doute jusqu’à ce que ce terrible incident arrive. Il n’est pas réduit à rien même si son dernier représentant choisit d’endosser la mission de Langue Vraie, il restera la mémoire de la valeur des siens et guidera au mieux ceux qui doivent venir. Us a raison d’insister sur le fait que l’Ether balafré n’a rien « volé », que du contraire ! Il a choisi, dans la pleine conscience des règles de votre glorieux peuple, de braver le risque du déshonneur pour la cause altruiste de prendre sur lui ces risques pour la Kintori ne rejoigne le troupeau et qu’Us puisse guider la prochaine couvée dans l’honneur du Tharko Sun. Je ne suis qu’un étranger au milieu de vous et les lois de mon peuple ne sont pas les vôtres, mais je crois que vous gagneriez à inculquer le risque de déshonneur et le choix de celui-ci quand il y a plus en jeu que le Clan. Aussi vrai qu’ils ont choisi de vous protéger tous de la colère de la Kintori et de sauver les témoins qui risquaient les couvrir de déshonneur, les miens les chargeraient d’éduquer la prochaine couvée.

Le barde avait-il tort de se mêler de ce qui ne le regardait pas, ou, après tout, ne leur devait-il pas ... la vie ? L’ordre et le respect de traditions jamais remises en question ne valaient pas plus que la soif de destruction, il semblait évident à Arzhaelig que par leurs actions, l’Ether balafré s’était montré plus qu’aucun autre à même de gérer la situation sans se baser seulement sur leurs rites. Avait-il pris assez de pincettes ? Son charisme suffirait-il cette fois ?

¤ Un peu de chaos ne fait pas de mal n’est-ce pas ? Et si ça se trouve, dans quelques génération, ces chasses auront cessé Serana, et tes voyageurs placides seront en paix eux aussi. ¤

Et il se souvient alors de l’identité du survivant, c’était un des deux marins poseurs d’énigme.
¤ Un bébé ? Et ton énigme ne parlait-elle pas de la cour royale d’un jeu de cartes ? S'il fallait en choisir une, j'obterais pour le trèfle en signe de chance. ¤



user posted image

PJ Arzhaelig Tenedor de la Main des Mystères - Barde Humain Demi-fée - niv 8 (FP10)
MJ Atlas
PJ Gaerlhach'dhin - Rôdeur-Druide Demi-elfe - niv 2 {FICHE}
PG Mjöllnir “Poing-de-Cendres” Noirmarteau du Monastère des 9 Portes - Moine Nain Phrénique - niv 7 (FP9) {FICHE}
PNJ Kiirmyeti - Main des Mystères, Explorateur du Surnaturel
 
 
   Top
PMEmail PosterUsers Website
Écrit le : Mardi 16 Avril 2019 à 13h56 par Stor Mousseracie
Quote Post
 
 

Soulagé de voir que son intervention n'avait pas été jugée inconvenante mais, qu'au contraire, son témoignage était considéré comme fiable et digne de confiance, Jakelm ne perdait pas une miette de ce qu'il se disait dans cette étrange assemblée et n'aurait cédé sa place pour rien au monde, tant il était conscient de vivre un moment hors du commun.

La main sur son épaule le maintenait sur place, le laissant un peu désemparé mais cette main était simplement posée là, sans aucune violence. Au contraire, il semblait au gamin que la pression exercée par Us était amicale, une sorte de geste de protection effectué par le marin saurien envers son homologue humain.

L'intervention de la désormais Langue Vraie du clan Tharko Sun fut reprise par Arzhaelig, appuyant la légitimité de l’Éther Balafré à éduquer la prochaine couvée. Tout au long de ce discours prononcé avec force persuasion, le mousse du Protecteur avait hoché la tête avec fierté, approuvant chaque mot de son Cap'tain'. Pour l'enfant, aucun déshonneur n'avait entaché cette chasse et l'intervention du deuxième navire saurien était pleinement justifiée suite au malheureux accident qui avait frappé celui de leurs parents.

Machinalement, Tijak tourna la tête et regarda autour de lui, cherchant à repérer Serena. Naïvement, l'enfant pensait que la dragonne, en raison de sa nature, aurait pu se sentir proche des hommes-lézards et il était un peu surpris de son mutisme lors de ce conseil.



 
 
   Top
PMEmail Poster
  Écrit le : Jeudi 18 Avril 2019 à 09h42 par Hermine
Quote Post
 
 

«user posted image mettre du sien.
Si chacun s'y employait, il était possible de dénouer même les situations les plus désespérées. Le témoignage et les arguments des deux humains, soutenus par Us, la Langue Vraie, déclencha de courtes délibérations de la part du conseil. Finalement, celui qui semblait faire office de porte-parole s'avança :


Chef de clan homme-lézaard
- Braves ! Le conseil a parlé : en dépit des apparences initialement trompeuses, ni le clan de Tharko Sun, ni celui d'Éther Balafré, n'ont commis de manquement à nos coutumes. En conséquence, Tharko Sun est déclaré vainqueur de la chasse à titre posthume. Ils rejoignent leurs ancêtres au panthéon, et la tradition orale de notre peuple sse ssouviendra d'eux à jamais.
En retour de sson essprit de décision et de protection, autant que par sses liens avec le clan Tharko Sun, L'Éther Balafré accueillera notre couvée, et la première éducation de nos enfants de cette année !


Le solide homme lézard marqua une pause, pendant qu'un tonnerre d'acclamations saluait cette décision. Pour les hommes-lézard, comme pour d'autres races, les enfants étaient le bien le plus sacré : savoir leur avenir assuré sembla détendre tous les chasseurs rassemblés. Après tout, il était probable que certains d'entre eux étaient eux mêmes les parents de ceux dont le destin venait de se décider ...
D'un choc de sa lance sur le sol, le chef de guerre continua :


- Que chacun d'entre vous garde toujours à cœur les principes de notre peuple ! Resspect aux générations passées, présentes et à venir, progrès, ressponssabilité, et ssurtout, ssagesse : ça n'est qu'ainsi que nous éviterons de nous perdre comme l'ont fait tant d'autres civilisations avant nouss !


--------------------
Ce capitaine homme-lézard fait partie des meneurs de ce conseil, qu'il anime d'une main de fer et de sa voix puissante.



user posted image



user posted image


Pont de L'Éther Balafré
Arzhaelig, Serana, Jakelm

Suite à la décision du conseil, la flotte écailleuse s'était rapidement dispersée. La nacelle d'œufs avaient était accueillie sur l'Éther Balafré, où elle avait été placée sous bonne garde dans une couveuse similaire à celle qu'avait exploré Jakelm la veille.
Les aventuriers, eux aussi, avaient été accueillis par l'équipage -bien qu'avec une certaine réserve, car ils restaient des étrangers. Comme la plupart des navires hommes-lézards ayant participé à la chasse, [i]L'Éther Balafré[i] avait de toute manière choisi de revenir temporairement sur le Rocher pour écouler sa part de la kindori, qui devait être dépecée et partagée entre tous les hommes-lézards pour être consommée, ou revendue.

Dès que la future génération fut placée en sécurité, l'[i]Éther Balafré[i] fut un des premiers navires à quitter l'île improvisée pour le conseil. Il n'alla pas très loin, cependant : sa seconde préoccupation semblait de récupérer autant des dépouilles mortelles du clan
Tharko Sun que possible. En effet, en tant que plus proche famille de l'équipage décédé, il leur appartenait de leur offrir des funérailles décentes. Mais évidemment, pour ces hommes-lézards, cela constituait bien plus qu'un devoir ...

Alors que les marins, la mine fermée, récupéraient sur leur navire ceux qu'ils pouvaient trouver, leur capitaine vint trouver les aventuriers.


Capitaine Drizk
- Humains.
Mon cœur n'arrive toujours pas à voir comment l'équipage de mon cousin peut avoir été en vie hier, et abssent aujourd'hui. Il ne peut voir, il est aveugle, et ne peut que sssaigner de ssuite à ssa perte.

Le visage du reptile était sombre, dans tous les sens du terme. Il regarda un instant son équipage rassembler peu à peu les corps qu'ils pouvaient, puis soupira.

- « Cependant, là où nous rissquions le banisssement, grâce à vous, les miens ont consservé leur honneur. Plus important, ils ont acquis le droit de pleurer. Et d'esspérer. L'esspoir que porte la nouvelle génération. Le ssoleil qui réchauffe le cœur, et qui ssoigne, ssi on lui en laissse le temps. »

À un moment, un nouveau corps fut récupérer sur le bastingage du navire ...
Chéréas.
Durant la bataille contre la kindori, l'apport du jeune Chondathien et de sa machine de guerre avait été déterminant. Mais on ne pouvait plus rien pour lui. À part, peut-être ...


- D'après nos coutumes ... , commença le capitaine sans regarder les aventuriers, « ... les radeaux porteurs des corps de nos valeureux guerriers tombés sont lancés vers le soleil. J'ignore les traditions humaines ... »


--------------------
Le capitaine du navire homme lézard L'Éther Balafré.

Il ne continua pas sa phrase, et regarda ailleurs, jugeant que ses mots étaient suffisants pour décrire à la fois ce qu'il pensait du Chondathien, et la proposition sous-jacente. Il semblait laisser aux aventuriers le soin de réagir ...



 
 
   Top
PMEmail Poster

Topic Options Pages : (4) « Première ... 2 3 [4]  Reply to this topicStart new topicStart Poll