Quel est votre nom, voyageur ?
Heureuse rencontre, Voyageur !
   

Pages : (13) « Première ... 11 12 [13]  Reply to this topicStart new topicStart Poll

> La Folie du Géant
écrit le : Mardi 17 Mars 2020 à 23h26 par Arakh
Quote Post
 
 

Arakh sentît une certaine défiance, sans pouvoir déterminer si c'était de la suspicion ou de la méfiance. En réalité il ne se souciait nullement de la réponse.

¤ Je devrais leur dire qu'ils peuvent se mettre leurs choux et oignons bien profond, et qu'ils ont tout intérêts à vite se carapater s'ils ne veulent pas voir leur récolte partir leur fumée... ¤

Mais finalement, il décida de temporiser. Semer un vent de panique n'aurait aucun sens, en tout cas, pas pour le moment. Ainsi, il décida de poursuivre la discussion sur un ton guilleret

- " Y a pas de galère les gars, vous pourriez trafiquer c'qui vous chante ici, que j'resterai muet comme une tombe. Moi c'est Arakh, ravi d'faire votre connaissance. Les présentations faîtes, il accepta la proposition et se dirigea vers l'intérieur de l'entrepôt.

- " Bon, c'est quoi l'boulot alors ? où est ce qu'ils sont ces choux ?" S'il faisait mine de s'intéresser, il s'attacha davantage à repérer les lieux et à identifier la provenance de ce courant d'air qui l'avait fait frissonner en approchant de l'entrepôt.


 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Mardi 17 Mars 2020 à 23h27 par Virgile
Quote Post
 
 

Après les affres de la bataille, le village semblait bien morne.
Sans être inintéressante, la vie des Maraîchers n'était pas la priorité de Virgile. Ils lui auraient sûrement appris des choses sur l'art et la manière de prédire le temps du lendemain, mais pour l'heure le moine s'interrogeait davantage sur l'avenir de leur petite compagnie. Dans l’éventualité où ils ne seraient pas les bienvenus, il n'avait rien contre poursuivre sa route, mais autant le savoir au plus tôt pour dénicher le meilleur endroit où poser son sac de couchage.

Il emboîta le pas de l'infortuné Orlack Mantis et le suivi pour assister à l'échange avec le bourgmestre, et intervenir si nécessaire. De plus, il était curieux de connaître la réaction d'une autorité vaguement compétente face à un danger potentiel.
L'improbable groupe serait-elle récompensée comme de vaillants défenseurs du bien, ou chassés comme des oiseaux de mauvaise augure..

Il espérait être vite fixé.



L'eau qui dort fait plus de dégâts qu'un chien qui aboie mais ne mord pas..
user posted image
Virgile Lukadnua
 
 
   Top
PMEmail PosterUsers Website
écrit le : Mercredi 18 Mars 2020 à 21h10 par Lorindol
Quote Post
 
 

Le village vue de près correspondait exactement à la modeste bourgade que le mage avait imaginé. Loin de ses habitudes, lorindol suivi les pas de Virgile. Lui aussi intéressé par l'avis des autorités locales.

Le moine ne semblait pas vouloir perdre de temps, tant mieux. Lorindol n'avait aucune volonté de rester dans le coin sans rien à faire que de goûter les kiwis.

Les gardiens sylvestre souhaitaient en apprendre plus sur la dracorage et Sabetha semblait y être particulièrement au faite. Voilà de quoi justifié de suivre ses compagnons actuels.

Le mage ne perdait pas de vue qu'une bonne rêverie lui était nécessaire, histoire de se plonger dans son grimoire avec une délectation profane.




user posted image
Fiche de Lorindol
Réputation 0,5
Il me semble avoir lut quelques choses la dessus, attendez que je réfléchisse..
Sorts mémorisés :
Niv04 invisibilité suprême / tempête de grêle /porte dimensionnelle
Niv03 boule de feu / dissipation de la magie/sphère invisibilité/ immobilisation personne / eclair
Niv02 2x rayon ardent / cécité surdité/ rayons de flammes avec extension portée/rayon de glace /flèche acide melf
Niv01 bouclier / rayon affaiblissant / armure de mage / coup au but / volte face /projectile magique
Niv0 détection de la magie / aspersion d’acide / choc électrique / porte silencieuse
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Jeudi 19 Mars 2020 à 12h43 par Abrulion Bascollier
Quote Post
 
 

e rôdeur regarda le reste du groupe s’éloigner, alors qu'il chargeait un sac de choux sur l’épaule. Le paysan le guida dans l’entrepôt, qui était relativement simple dans sa construction. De base circulaire et quatre mètres de rayon, il s’étalait sur deux étages, n'avait aucune fenêtre et avait été optimisée pour le stockage. Il était bas de plafond : Arakh pouvait le toucher sans même avoir à tendre le bras. Le lieu était bardé d’étagères concentriques qui ne laissaient qu'un minimum de place de circulation. Un escalier étroit permettait de monter à l’étage ; les marchandises pouvaient y être transférées par un monte-charge accessible à l’entrée.

user posted image


Les étals de bois étaient majoritairement vides - printemps oblige -, hormis les quelques fruits et légumes poussant en hiver, qui était récoltés ces jours ci. Ils déchargèrent chacun leur sac pesant un enfant de dix ans, à proximité de l'escalier puis s'en retournèrent au chariot pour recommencer.

La source du froid n'avait rien d’évident : aucun système n’était visible au rez-de-chaussée, à croire que sa source était magique.


Virgile, Lorindol, le tavernier et le prêtre de Kelemvor se dirigèrent vers le bâtiment communal. Sabetha s'en alla au temple d'Oghma ; les trois clients et le dernier membre de la réunion visèrent la taverne et disparurent bientôt derrière la porte.

Le bâtiment communal était rudimentaire. Bâtisse à colombage, de pisé et de bois, il était de base carrée, de sept mètre de côté. Les compagnons poussèrent les larges portes à double battant et découvrirent deux rangées de bancs de part et d'autre d'une allée centrale. La lumière provenait d'une myriade de petites fenêtres rectangles à barreaux situées à hauteur d’épaules humaines, sur tout le pourtour de la salle, comme des meurtrières.

Plusieurs registres, cartes et autres gribouillages en tout genre étaient accrochés aux murs, la où étagères et buffets n'occupaient pas l'espace ; cet amoncellement éclectique traduisait l'usage que faisaient les villageois de cet endroit.

Deux hommes étaient assis sur les premiers bancs, faisant face à un troisième à l'allure bonhomme et dont les attraits - en particulier une lourde chaîne de métal autour du cou - désignait comme le bourgmestre. Il semblait qu'un litige se résolvait. A l’entrée des quatre compagnons, les trois homme se turent et les deux fermiers se retournèrent. Devant l'allure des nouveaux arrivants, le bourgmestre fronça les sourcils, plus les leva, invitant à parler.


Orlack Mantis
- J'aimerais vous parler en privé, Bourgmestre.


--------------------
Propriétaire malheureux de la Folie du Géant


Le bourgmestre plissa les yeux, suspicieux, et avec un brin d'agacement dans la voix, invita les deux plaignants à revenir dans un moment. Ils disparurent sans plus de questions.

Orlack Mantis
- La Folie du Géant n'est plus. A l'heure où je parle, une troupe de brigands et d'assassins tente d'y mettre le feu. Il y a eu des morts, beaucoup, et les rescapés que nous sommes avons besoin d'un couchage sur pour la nuit.


--------------------
Propriétaire malheureux de la Folie du Géant


Le bourgmestre se figea, déplaçant son regard d'un lascar à l'autre. Pendant plusieurs longues respirations, il sembla réfléchir et prendre la mesure de la situation.
Il soupira.


Bourgmestre
- Et vous avez besoin d'un couchage sur parce que vous êtes des témoins gênants, je suppose ? Avez-vous été suivis ? Et de quels opposants parlons-nous ?


--------------------
Bourgmestre de Reddansyr



Sabetha se dirigea quant à elle vers le temple de Oghma. Il était situé en bordure de village, ce qui n’éloignait la magicienne que d'une minute ou deux de marche de la place centrale. Il était difficile de rater le bâtiment, et Sabetha n'eut aucun mal à s'orienter.
Le temple était construit sur une petite butte de la hauteur d'un humain, probablement artificielle, et entouré d'un jardin cerclée d'une haie buissonnante haute ; une petite marre d’où les grenouilles firent silence au passage de la magicienne. Le chemin qui montait vers l’entrée du temple était de gravier, en pente douce, zigzagant entre les buissons et haies. De la musique d'un instrument à cordes, un yarting sans doute, s'échappait de quelque part dans le jardin, sans que Sabetha ne puisse en identifier l'origine.
Une fois face à l’entrée du bâtiment, le chemin se divisait en trois : la porte, devant, et deux autres de part et d'autre redescendaient de la butte pour serpenter dans les jardins. Un banc, vide, était visible, à l'ombre d'une plante grimpante tout juste bourgeonnante qui pouvait être de la vigne ou un actinidia.

Le temple en soi était relativement rudimentaire dans sa construction, fait de colombages, à l'identique de la maison communale. Un tel bâtiment offrait une bien maigre protection contre les éléments, sauf à considérer qu'il fut bardé de protections magiques - ce qui devait être le cas à n'en pas douter. La porte de bois était ouverte, invitant à entrer, ce que la magicienne fit.

L’intérieur était peu lumineux, sauf pour quelques pupitres de lecture éclairés par des puits de lumière issus du plafond. Les murs étaient couverts de cartes, croquis et diagrammes ; il semblait qu'au moins des prêtres de ce lieu goûtait à la botanique. Il y avait un collection appréciable de livres rangés sur des étagères - rien d’extraordinaire pour un temple de la connaissance - cependant une ouverture au sol avec rambarde, faisant penser à un escalier, amenait à penser que la butte sur laquelle était construit le temple avait un contenu bien plus verbeux que quelques vers de terre.
Un autel pour les cérémonies, et deux rangés de bancs complétaient l’aménagement intérieur.

Un prêtre sortit de derriere un pupitre et accueillit Sabetha en rapprochant ses mains devant lui, partiellement fermées, les pouces se touchaient.


 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Mercredi 25 Mars 2020 à 22h38 par Arakh
Quote Post
 
 

C'était le cinquième sac qu'il déchargeait, alors que celui çi s'écrasait dans un bruit sourd, Arakh prît un instant pour souffler et écarter la sueur qui commençait à perler sur son front. Entre temps, il avait largement eu le temps d'évaluer les lieux.


¤ Si c'est facile à défendre... il n'y a aucune issue, aucune fenêtre... Tsss, mauvais plan ! Faut quand même que j'aille voir au 1er étage, y a peut être une surprise là haut... ¤

Comme la provenance de cet air frais aiguillonnait également sa curiosité, le rôdeur jeta un oeil à son compagnon de labeur qui s'en retournait au chariot, avant de se diriger sans plus de cérémonie vers l'étroit escalier afin de rejoindre le niveau supérieur




 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Mercredi 25 Mars 2020 à 23h30 par Phineas
Quote Post
 
 

Supposant que celui qui l’accueillait était un prêtre ordonné, elle joignit ses mains de la même manière et s'inclina légèrement, avant de saluer l'ecclésiastique :

- Puisse l'Avisé guider votre main, Maître des Connaissances.

Même les pragmatiques servants du Dieu Barde appréciaient qu'on use de leurs titres. Hélas, ceux ci ne portaient pas des bures particulièrement ostentatoires, et elle pourrait se tromper. Elle leva un œil sur les ouvrages et sourit. Sans les oghmites, il y avait fort à parier que des milliers de paysans et d'ouvriers n'auraient pas la moindre idée de la signification d'un texte. Nombre de gens aisés, et de mages, ne comprenaient pas leur importance, croyant que, comme le réduit clergé de Siamorphe, ils ne servaient finalement que de copistes et d'archivistes. Mais sans eux, les sociétés ne fonctionnerait pas aussi bien. Et il y aurait probablement plus de tyrans. Si ce sont des prêtres du Dieu Martyr qui lui avait enseigné la magie de guérison, et qu'elle comptait souvent sur Dame Fortune, c'est souvent aussi au Barde qu'allait ses prières.

Elle détacha ses mains, et les passa sous son manteau avant de continuer à voix basse.


- Pardonnez moi de déranger vos travaux, mais je viens porteur d'une alerte et peut-être quérir votre aide.
Permettez moi de me présenter, je suis Sabetha de Sarrière, et suis dans la région en temps qu'envoyée du Conclave de Lunargent. Son conseil et le Haut-Mage Lamecorne m'ont désignée - entre autres - pour enquêter sur la Rage qui frappe les dragons, et comme vous le savez sans doute, provoque de nombreux ravages dans les royaumes.

Mon enquête m'a menée jusqu'ici, alors que j'établissais de potentiels liens entre ceci et la guilde des Astoriens. Lesquels, je ne sais pas encore.

Toujours est il qu'alors que je séjournait à l'auberge de la Folie du Géant, elle à été attaquée par des envoyés des Masques - des Porteurs de Mort - alors qu'elle abritait une réunion des Astoriens. L'un d'eux est revenu avec nous, nous n'avions pas l'autorité de lui interdire et il me semblait impossible de l'abandonner, en plus de sa potentielle utilité de témoin et d'informateur. Le patron de la Folie également.

La protection du Relieur ne suffira probablement pas à empêcher des demi-vampires d'entrer, mais je ne doute pas que vous puissiez défendre vos livres, et donc vos frères et sœurs. Pour ce qui me concerne, j'aimerais savoir si vous avez des informations supplémentaires concernant cette réunion, les Masques ou les Astoriens. Ou bien entendu, la Rage elle même.



Sorts || Niveau 0 : Langue mordue, Noir, Message, Lumière dansante | Niveau 1 : Armure de mage, Bouclier, Pacification, Charme-personne | Niveau 2 : Déblocage, Image miroir, Soins modérés | Niveau 3 : Boule de feu, Soins importants

Sabetha peut lancer des boule de feu sur 9 m, à 3d6 de dégâts, tant qu'elle à Boule de feu en stock (don : Explosion ardente)
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Jeudi 26 Mars 2020 à 21h46 par Lorindol
Quote Post
 
 

- A la bonne rencontre bourgmestre ! Comme le maître Mantis vous la décris, les attaquants de la folie du géant nous ont donné du fil à retordre. Il a fallu tout notre arsenal de compétences profanes pour nous extraire de cette taverne.

Mes amis et moi même avons identifié les agresseurs comme des membres des masques de la nuit et les agressés comme appartenant à une guilde concurrente, une vague histoire de quai en eaux profondes à Teziir.-

- Merci de nous permettre de nous reposer un moment avant de poursuivre notre route.-




user posted image
Fiche de Lorindol
Réputation 0,5
Il me semble avoir lut quelques choses la dessus, attendez que je réfléchisse..
Sorts mémorisés :
Niv04 invisibilité suprême / tempête de grêle /porte dimensionnelle
Niv03 boule de feu / dissipation de la magie/sphère invisibilité/ immobilisation personne / eclair
Niv02 2x rayon ardent / cécité surdité/ rayons de flammes avec extension portée/rayon de glace /flèche acide melf
Niv01 bouclier / rayon affaiblissant / armure de mage / coup au but / volte face /projectile magique
Niv0 détection de la magie / aspersion d’acide / choc électrique / porte silencieuse
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Vendredi 27 Mars 2020 à 10h26 par Virgile
Quote Post
 
 

Virgile se tint quoi. Que rajouter ?
S'il redoutait la venu des Masque, Virgile ne pensait pas que le village offrait une meilleure protection que la fuite en pleine nature. Il avait besoin d'un couchage surtout parce que la table sous la quelle il comptait rouler après avoir bu des bières n'était plus.
Quand au fait de savoir s'ils avaient été suivi.. Probablement pas. Mais vu leur trajectoire au départ de l'auberge, leur destination ne faisait guère de doute.

La situation lui rappelait un proverbe : « On a beau dire que le fou est guéri, il continue à faire peur. »



L'eau qui dort fait plus de dégâts qu'un chien qui aboie mais ne mord pas..
user posted image
Virgile Lukadnua
 
 
   Top
PMEmail PosterUsers Website

Topic Options Pages : (13) « Première ... 11 12 [13]  Reply to this topicStart new topicStart Poll