Quel est votre nom, voyageur ?
Le Grand Pot-au-Feu approche !
   

Pages : (14) « Première ... 12 13 [14]  Reply to this topicStart new topicStart Poll

> Aventure forestière, Episode 1
écrit le : Dimanche 05 Juillet 2020 à 22h59 par Thojan
Quote Post
 
 

Thojan s'était défait de ses jambières avant de s'agenouiller face au hin. Avec gravité, il écouta le récit de son calvaire et prit des notes mentales de tout ce qui fut dit. Il opina ainsi à la mention du demi-orque, du magicien et de l'utilisation du Draconien, langue de prédilection au sein du culte. Souvent bavard et soucieux de tout, le prêtre semblait concentré sur leurs options et situations actuelles. Quand Urgon eut fini, il prit la parole à son tour:

– Nous devrions attendre l'entrevue avec le dirigeant de cette communauté avant d'arrêter des plans. Je sais que les rapports entre les elfes et les humains ne sont pas faciles, au Téthyr, et que des atrocités ont été commises. Jusqu'à présent, ils se sont montrés bien plus agréables que je ne le craignais...

– Dame Sève est venue de loin pour trouver l'étoile des fées et un remède. Pour ma part, j'ai été envoyé sur les traces de vos ravisseurs, sans beaucoup de détails. Ils font partie du Culte du Dragon, et nous savons juste qu'ils convoitent le champignon. En apprendre la raison, les empêcher d'en profiter et les mettre hors d'état de nuire me sont autant d'objectifs, difficiles à assumer seul. La Triade est nombreuse au Téthyr, mais nos forces sont dispersées. Si la guerre civile est terminée depuis quelques années, il reste une armée d'ogres et de gobelins à quelques centaines de lieues à l'ouest. Et dans le sud-est, le col vers le Lac de Vapeur est toujours aux mains des bainiens. Sans parler des conflits territoriaux avec les nations voisines dans lesquels les ordres et temples locaux sont aussi impliqués...

Il était redevenu prolixe et conclut afin de laisser ses compagnons réagir.

– Somme toute, je me dois de les arrêter, et j'espère convaincre les elfes de m'aider. Mais nous avons aussi découvert un cadavre desséché et ce spectre, l'ombre de la mort... Il lui manque un bras et il semble haïr les elfes... Vous en aviez connaissance ? Personne n'a-t-il essayé de le contraindre au repos ?



Oraisons: Création d'eau, Détection de la magie, Détection du poison, Drapeau (Drag Mag 302).
Niveau 1: Arme magique, Injonction, Lumière de Lunia + Protection contre le mal
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Vendredi 10 Juillet 2020 à 14h36 par Stor Mousseracie
Quote Post
 
 

Visiblement, les informations d'Urgon confortaient Thojan dans sa résolution de traquer les membres du Culte du Dragon et Stor n'était pas loin d'abonder dans son sens. Maintenant qu'il était rassuré sur le sort de l'herboriste, il ne restait plus qu'à organiser son retour à Brost et le rendre à sa famille. Cette tâche accomplie, le barde se trouverait libre de poursuivre l'aventure, dangereuse certes, mais tellement prometteuse. Il y aurait certainement moyen d'y trouver une source d'inspiration et qu'y a-t-il de mieux pour un baladin que de mettre en musique ses propres exploits...

- Vous pouvez compter sur moi, messire Thojan, affirma le jeune Hin avec un sourire rêveur. Je vous accompagnerai volontiers dès que maître Urgon sera en sécurité.

- Ou, du moins, dès que votre famille sera au courant que vous êtes en bonne santé car je suppose que vous êtes en sécurité chez les Elfes, ajouta-t-il en se tournant vers son compatriote. N'y a-t-il pas un moyen de les faire prévenir ?

Tout plaidait pour une poursuite rapide du trio de Cultistes, d'autant qu'on tenait peut-être là, également, la solution du mystère de la disparition des deux fées. Stor n'oubliait pas la promesse faites aux esprits de la forêt de retrouver et de libérer leurs sœurs disparues.

- Maître Urgon, si j'ai bien compris, vous n'avez pas conduit ces individus jusqu'à l'étoile des fées et ils sont toujours à sa recherche. On aurait donc encore une chance de pouvoir les intercepter. Pourriez-vous nous indiquer l'endroit le plus probable où ils se trouvent ?

De toute façon, il leur faudrait attendre de rencontrer le chef de la communauté avant de prendre la moindre décision. Stor espérait pouvoir obtenir de l'aide pour capturer les Cultistes mais connaissait bien les réticences qu'avaient ces Elfes - souvent à juste titre d'ailleurs - à se mêler des affaires des humains.

- Ah oui, maître Urgon, ajouta Stor, repensant à l'étrange rencontre qu'ils avaient faite la veille. Il me semble avoir aperçu un Dragon des Brumes, hier, et il m'a fait l'honneur de communiquer avec moi pour venir nous sauver de l'ombre de la mort ensuite. À moins que cette deuxième intervention n'ait juste été une illusion provoquées par les fées pour nous venir en aide. Dans tous les cas, auriez-vous connaissance de la présence d'une telle créature dans ces bois ? Peut-être l'avez-vous déjà aperçue vous même ?



user posted image

Sorts connus :
Niveau 0 (3/j, reste 2) : Berceuse, Détection de la magie, Manipulation à distance, Message, Ouverture/Fermeture, Prestidigitation.
Niveau 1 (2/j, reste 2) : Compréhension des langages, Détection des passages secrets, Soins légers.
Niveau 2 (1/j, reste 1) : Détection de pensées, Localisation d'objet.
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Samedi 18 Juillet 2020 à 13h25 par Azur'ael
Quote Post
 
Archiviste
Chambre 3
Aucune gemme
 Il n'y a pas d'objets
Haut
Bas
 
 

L'halfelin écoutait les conversations avec le plus grand sérieux. Il faut dire aussi que les questions fusaient. Il allait essayer d'y répondre une après l'autre de façon méthodique. D'ailleurs, il n'avait pas forcément une réponse à toutes.

- Les elfes sont en effet très méfiants. Je peux déjà vous donner quelques petits conseils. Ne les regardez pas droit dans les yeux. Cela serait un signe de provocation d'autant s'il s'agit du chef de tribu. Les elfes ont beau être très sauvages et libres, il y a aussi des codes et des étiquettes très stricts à respecter même entre eux. Et bien sûr pas de contact physique. Le chef s'appelle Gil'Ael'Kerym. Il est d'un âge vénérable d'une grande sagesse qui contient la jeunesse fougueuse...J'ai pu négocier avec lui pour envoyer un messager pour prévenir ma famille que je vais bien. Il devrait prochainement partir. Je suis déjà très rassuré sur ce point. Ce chef est très préoccupé de savoir que des individus recherchent l'étoile des fées. Il voudra connaître vos motivations. Soyez honnête. Un mensonge pourrait vous coûter cher. En tout cas, je ne me souviens pas de leur avoir dévoilé l'emplacement où il est possible de trouver ce champignon. Mais...tous mes souvenirs ne sont pas très clairs. J'ai subi des violences physiques et mentales...

Ses bras entourent sa propre poitrine aux seuls souvenirs de ce qu'il avait pu vivre.

- l'ombre de la mort. Shil'Mor chez les elfes ils l’appellent comme cela. C'est un sujet très délicat. Car c’est une malédiction de l'une des leurs. L'ombre est un ancien forestier humain au nom de Grendon, épris d'une elfe de la tribu au nom d’Ysmael, la sœur d’ Ysmeann Meliamne, qui vous a amenés jusqu’ici ...C’est une histoire d’amour interdite entre un homme et une elfe qui a fini par un drame. Il a été tué sauvagement par le capitaine de la garde, normalement prétendant à se lier avec Ysmael. Il s’appelle Keryn’Mista. C’est de lui qu’il faut se méfier le plus. Il voue une haine extrême envers les humains.

Les aventuriers ont à peu près trois heures devant eux pour se préparer à leur rencontre avec le chef de la tribu. Ils vont apprendre qu’avec les elfes il ne faut pas être pressé. Maître Urgon prend à part Stor pour lui montrer quelque chose. Il tient à lui faire un présent : une chemise de mailles en mithral.

- Elle m’a accompagné pendant mes longues expéditions. C’est un cadeau d’un frère barde, il y a bien longtemps, Prat Le Siffleur du Val. C’est une longue histoire. Mais je sais qu’elle doit vous revenir. La boucle sera bouclée ainsi. Moi j’ai fait mon temps, je pense, pour ne m’aventurer ainsi. J’ai réalisé beaucoup de choses, notamment vis-à-vis de ma famille. Je vous ai également préparé deux potions de soins à partager entre vous. Sinon, je ne t’ai pas répondu au sujet du Dragon de Brumes car je n’ai pas de réponse absolue. La forêt abrite tellement de créatures extraordinaires que cela est possible. Mais une telle créature est très discrète…Les fées sont aussi capables de faire croire à l’existence d’une telle apparition, mais souvent elles s’inspirent du vivant… je vous laisse également donner cette pierre à votre ami prêtre. Il saura quoi en faire. Je pense qu’elle est magique mais je n’ai jamais cherché sa vraie utilité.



Cet elfe des bois est un paradoxe à lui tout seul. Il est de nature joyeuse et amical faisant preuve d’une grande ouverture d’esprit. Cependant il suffit qu’il se mette se en quête d’un mystère pour qu’il devienne d’un sérieux et d’une précision frisant l’obsession. Dans ces moments là, il vaut mieux ne pas chercher à le déranger. Faerl est l’incarnation de la notion de liberté. Il n’est pas rare qu’il quitte Thüldae, sans même avertir qui que se soit, pour revenir quelques jours, ou quelques lunes plus tard.
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Lundi 20 Juillet 2020 à 14h04 par Thojan
Quote Post
 
 

Si Thojan avait tout de l'encyclopédie ambulante quand il s'agissait de théologie ou de créatures monstrueuses, il était nettement moins doué pour retenir les noms étrangers qu'il n'avait pas pu étudier par écrit. Pour autant, il faisait de son mieux, et choisit de se concentrer sur leur interlocuteur de marque, Gil'Ael'Kerym. S'il était un nom à ne pas écorcher, c'était celui-là. Le prêtre n'avait pas de doute sur la manière dont il allait présenter l'affaire au chef de tribu; la duplicité n'était pas dans sa nature, ce qui n'était pas toujours un avantage. Après que le vieux hin eut fini de discuter du spectre, Thojan le remercia pour ses informations.

– Vous avez été courageux, et bien bon de nous révéler tout ça, Maître Urgon. Comme vous êtes en sécurité, nous pouvons vous laisser ici quelques jours, le temps de régler cette affaire. Les elfes ont l'air de vous estimer. Nous vous ramènerons au retour. Je vais aller méditer en attendant nos hôtes. J'interrogerai Gil'Ael'Kerym sur ce Grendon, et notre guide sur sa sœur. Cela pourrait nous donner des informations sur la manière de libérer le spectre de notre plan.

Savoir qu'un elfe avait tué de sang-froid un humain pour un quelconque prétexte ne l'étonnait guère. Le disciple de Torm avait eu vent des conflits entre les deux races habitant le Téthyr. Tout ce qu'il pouvait espérer, c'était convaincre les elfes de la nécessité de sécuriser l'étoile des fées, et secondairement, d'envoyer définitivement l'ombre de la mort sur le plan de fugue. Avant de s'installer un peu à l'écart, il proposa encore:

– Je peux soulager vos maux, si vous le souhaitez. Vous le méritez amplement.



Oraisons: Création d'eau, Détection de la magie, Détection du poison, Drapeau (Drag Mag 302).
Niveau 1: Arme magique, Injonction, Lumière de Lunia + Protection contre le mal
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Mercredi 22 Juillet 2020 à 15h47 par Stor Mousseracie
Quote Post
 
 

Ainsi, la famille d'Urgon allait être bientôt prévenue. Certes, avoir simplement des nouvelles n'était pas aussi rassurant que de pouvoir serrer dans ses bras l'être cher, mais cela permettrait de mettre un terme à sa légitime angoisse et soulageait également la conscience de Stor tiraillée entre la promesse faite à Yvan et à sa mère et la nécessité de se lancer aux trousses des Cultistes.

D'ailleurs, à propos du Culte du Dragon, le petit barde laisserait volontiers son camarade aborder ce point devant Gil'Ael'Kerym, non pas que le Hin répugnât à mener des négociations mais il préférait laisser ce genre de tractation à des personnes plus directement impliquées et connaissant, du moins pour le moment, bien mieux le sujet que lui. Pour sa part, même s'il percevait l'importance de contrer les actions de cette organisation, Stor se focalisait davantage sur le sauvetage des fées qu'il supposait entre leurs mains.

Laissant Thojan et Sève se préparer à l'audience accordée par le chef de la tribu, les deux Halfelins s'étaient retrouvés à l'écart. Émerveillé, le barde remercia avec effusion Urgon pour ses cadeaux somptueux. Si Stor avait parfois eu le loisir de contempler une armure aussi somptueuse, jamais il n'aurait imaginer pouvoir en être, un jour, le propriétaire. Même sans posséder le savoir atavique des nains, il se rendait parfaitement compte de la finesse et de la robustesse du métal alliées à la délicatesse des motifs ciselés à sa surface.

Les potions de soins seraient très certainement d'une grande utilité lors de l'affrontement qui ne manquerait pas de survenir prochainement. Ils auraient certainement besoin de toute l'aide possible pour parvenir à neutraliser le sinistre trio qu'ils poursuivaient. Quant à la perle, Stor parvenait également à en ressentir le caractère magique mais sans en déterminer, du moins pas sans une étude approfondie, l'exacte nature. Thojan serait certainement en mesure de palier cette interrogation.

Retournant voir le reste du groupe, le petit barde leur remit ces objets, précisant qu'ils étaient le fruit de la générosité d'Urgon. Puis, tout en s'équipant avec soin de sa toute nouvelle chemise de maille, le Hin s'attacha à discuter avec ses compagnons afin de se préparer au mieux à l'entretien à venir.



user posted image

Sorts connus :
Niveau 0 (3/j, reste 2) : Berceuse, Détection de la magie, Manipulation à distance, Message, Ouverture/Fermeture, Prestidigitation.
Niveau 1 (2/j, reste 2) : Compréhension des langages, Détection des passages secrets, Soins légers.
Niveau 2 (1/j, reste 1) : Détection de pensées, Localisation d'objet.
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Vendredi 24 Juillet 2020 à 20h54 par Thojan
Quote Post
 
 

¤ Cet endroit tient du récit de barde ¤ pensait Thojan.

L'architecture et les aménagements elfiques étaient surprenants. Si les temples de Torm —comme celui de la Venue à Tantras—, étaient souvent épurés et construits avec des roches claires, ils abandonnaient la grande majorité de l'esthétisme à la fonctionnalité. Tout à l'opposé des bâtiments dédiés à Lathandre, qui suivaient souvent la tendance inverse. Ici, les deux tendances s'accordaient en un juste milieu. Cela ne pouvait que laisser rêveur quant aux légendes des anciens royaumes elfiques.

A défaut de savoir quand ils pourraient à nouveau se reposer, Thojan choisit de profiter de ce répit à la mi-journée pour rendre hommage à son dieu, comme il se devait. Pour ne pas risquer d'offenser leurs hôtes, il garda sa mélopée à voix basse, mais ses camarades attentifs purent entendre leurs noms égrenés — et celui de Nibor— au fil de son chant. Plusieurs moments de silence et de chant se succédèrent avant qu'il ne se relève. Recevoir la perle enchantée de Stor, ou plutôt d'Urgon, le mena au comble de l'étonnement:


– C'est un bien très précieux ! Des perles de ce type sont enchantées pour recueillir le Pouvoir divin. Avec elle, je pourrai en canaliser davantage.

Il inspecta le minéral monté en pendentif et repéra une gravure sur le métal avec les lettres O P T I S gravées en alphabet Thorass. C'était sans aucun doute le mot permettant d'activer la magie de la perle. Thojan remercia profusément le vieux hin, et lui promit que son don serait utilisé à bon escient. Il aurait aimé lui demander comment il avait obtenu cet objet, mais n'osa pas insister auprès d'Urgon, qui avait sans doute besoin de repos.

Le tormtar finit par revenir vers ses compagnons. Sève semblait accaparée par l'état de Lyn'Vel'Atria, et Thojan n'avait pas encore revu Enwel. Il s'adressa donc principalement au barde:


– Je ne connais pas les coutumes des elfes... Je sais que la reine Zaranda a cherché la paix plus que tout autre souverain du Téthyr; je l'ai rencontrée pendant l'année de la tourelle, en 1360 CV, car elle participait à la croisade contre les Tuigan, mais j'ignorais qui elle était, ou plutôt qui elle serait. Cela ne suffira pas à nous attirer les bonnes grâces du chef de cette tribu. J'espère l'inquiéter assez sur l'usage que le culte du dragon pourrait faire de l'étoile des fées pour le convaincre de m'aider à les appréhender. Si ce champignon est endémique, il faudrait peut-être le détruire, pour s'assurer que le problème ne ressurgisse pas.
– ...
– De plus, il est maintenant clair que le spectre qui hante les bois est le résultat de l'action et inaction et des elfes. Ils pourraient m'aider à le détruire, mais son évocation risque de les froisser. Qu'en pensez-vous ?



Oraisons: Création d'eau, Détection de la magie, Détection du poison, Drapeau (Drag Mag 302).
Niveau 1: Arme magique, Injonction, Lumière de Lunia + Protection contre le mal
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Dimanche 26 Juillet 2020 à 22h15 par Stor Mousseracie
Quote Post
 
 

Les gestes de Stor étaient encore un peu maladroit alors qu'il s'évertuait à ajuster les fixations de sa chemise de maille. Mal familiarisé encore avec sa nouvelle armure, le petite barde était encore un peu gauche dans son habillage mais, l'habitude venant, il parviendrait certainement très prochainement à s'équiper avec toute la célérité voulue.

Écoutant d'une oreille un peu distraite les réflexions de Thojan, il approuvait parfois de la tête, ne réalisant pas avec la même acuité que son compagnon tout le danger que pouvait représenter le Culte du Dragon surtout si ce dernier parvenait à entrer en possession de l'étoile des fées.


- Il faut, peut-être, expliquer simplement le côté malfaisant des Cultistes, répondit le hin, luttant avec une lanière récalcitrante. Gil'Ael'Kerym semble avoir conscience du danger et il devrait être possible de le convaincre assez facilement de nous aider à retrouver le trio.

Enfin, l'armure était ajustée et Stor fit quelque pas, esquissant de rapides mouvements censés simuler des attaques et parades avec une épée. La chemise de maille s'adaptait si parfaitement aux moindres gestes que le barde avait presque l'impression de voler au dessus du sol sans la moindre gêne. S'il faisait la comparaison avec son ancienne armure de cuir, le jeune halfelin gagnait très nettement en confort et en légèreté, à sa grande satisfaction.

- Ah oui, le spectre, marmonna-t-il alors que Thojan poursuivait sa réflexion. C'est quand même dommage qu'une telle créature hante précisément ces bois.

- Ah, vous ne le saviez pas ? s'étonna Stor devant le regard interrogateur du prêtre. La Wealdath est supposée être la forêt immaculée, le bois sans aucune souillure. C'est du moins la traduction de son nom en commun. Il est d'ailleurs étonnant que l'ombre de la mort soit la conséquence d'une bête histoire de jalousie, tant ce sentiment est étranger à la mentalité des elfes des bois. J'y vois plutôt des traces de la haine que portent, souvent à raison hélas, certains Elfes à tout humain, quel qu'il soit.



user posted image

Sorts connus :
Niveau 0 (3/j, reste 2) : Berceuse, Détection de la magie, Manipulation à distance, Message, Ouverture/Fermeture, Prestidigitation.
Niveau 1 (2/j, reste 2) : Compréhension des langages, Détection des passages secrets, Soins légers.
Niveau 2 (1/j, reste 1) : Détection de pensées, Localisation d'objet.
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Samedi 01 Août 2020 à 12h25 par Thojan
Quote Post
 
 

Pendant que Stor pavanait dans sa nouvelle armure rutilante, Thojan avait commencé à briquer la sienne, et à tenter de remettre en forme les parties malmenées la veille par leur combat contre le tendriculaire. S'il n'était pas astreint à une armure dorée en permanence, comme les chevaliers de l'ordre du lion d'or, il se devait de garder une présentation impeccable, et d'éviter qu'elle ne reste souillée. Qui plus, s'ils devaient rencontrer bientôt le chef de cette communauté, autant être le plus digne possible. Quand il rejoindrait un temple de la triade, il devrait la faire réparer complètement par un vrai forgeron.

Après avoir tenté de récupérer de l'eau pour se rafraîchir, les besoins plus prosaïques furent expédiés, et l'information que Stor leur précisa retint tout son intérêt:


– C'est très intéressant, et pourrait jouer en notre faveur. Forcer nos hôtes à assurer un certain devoir moral, en somme... Nous pourrions aussi demander à Enwel d'obtenir des informations auprès de l'elfe qui nous a guidé. Comme elle est apparentée à la jouvencelle en question, elle en saura peut-être davantage sur les circonstances de l'apparition du spectre. Même si elle ne nous en a pas dit beaucoup la première fois, elle se confiera peut-être davantage dans sa langue...

Thojan avait manifestement oublié que, vu la longévité des elfes, la jouvencelle en question avait probablement trois fois son âge, au moins.



Oraisons: Création d'eau, Détection de la magie, Détection du poison, Drapeau (Drag Mag 302).
Niveau 1: Arme magique, Injonction, Lumière de Lunia + Protection contre le mal
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Dimanche 02 Août 2020 à 11h26 par Azur'ael
Quote Post
 
Archiviste
Chambre 3
Aucune gemme
 Il n'y a pas d'objets
Haut
Bas
 
 

C'est en début d'après midi que Ysmeann Meliamne se présenta de nouveau à eux. Son visage était impassible, dévoilant peu sur son état d'esprit. Elle incarnait un certain canon de la beauté elfique avec des traits fins, des yeux noisettes mouchetés d'or, et une chevelure dorée qui lui tombait sur les épaules.

- Mon vénérable Ly'Aegisir est prêt à vous recevoir. Ne parlez que si vous le demande et ne fixez jamais son regard, ni aucun des nôtres.

Le nez dehors, les aventuriers purent constater qu'il s'était mis à pleuvoir de nouveau mais avec une pluie très finie. Pour autant, en suivant leur guide, ils purent constater que l'habitat était totalement optimisé pour éviter d'être trempé. Le village elfique qu'ils découvraient dans leur avancée était entièrement construit à une hauteur d'au moins de cinquante mètres, sur des arbres gigantesques, atteignant plusieurs dizaines de mètres de large, comme dans l'arbre des fées dans lequel ils avaient passé la nuit dernière. Les solides passerelles, construites autour des arbres, sont à ces derniers ce qu'une bague est au doigt ; leurs colonnades et leurs arches, richement décorées, reflètent une vie harmonieuse avec la nature des habitants. Les habitations sont construites à même le bois (comme ils avaient déjà pu constater), voire creusées entièrement dans les arbres que de larges couloirs traversent alors de part en part. Ils sont amenés à l'intérieur du plus gros des arbres, dans une salle qui fait quarante mètres de diamètre. Des petites sphères en lévitation renfermant un sort de lumière continuelle tiennent lieu d'éclairage. Une assemblée d'elfes debout y discutent sans pour autant que cela forme un brouhaha. C'est même presque musical. Lorsque les aventuriers y rentrèrent, le silence s'imposa aussitôt. Ils sentirent les regards se poser sur eux, certains méfiants, haineux ou tout simplement curieux. Les elfes se séparèrent en deux rangées pour former une allée menant jusqu'à un trône totalement en bois finement sculpté. Dessus, était assis un elfe drapé d'une tunique émeraude et protégé par une armure d'écorce. A ses côtés, se tient un autre elfe, debout à la posture digne et droite, armuré et armé.

Ysmeann les arrêta à une distance d'un bon cinq mètres du trône. Plus proche, le groupe pouvait découvrir une immense fresque dessinée derrière le trône à même le bois de la paroisse de l'arbre, qui représentait un combat épique entre les dragons et les elfes. Elle prit la parole lorsque d'un signe de main le chef lui fit un signe.


- Ly'Aegisir, voici le groupe que nous avons trouvé près de l'explosion.


Le vénérable elfe dont il était difficile d'apprécier l'âge car les elfes vieillissent sans trop altérer leur apparence prit la parole dans le langage commun pour être compris de tous.

- Qu'ils se présentent et expliquent leur dessein.



Cet elfe des bois est un paradoxe à lui tout seul. Il est de nature joyeuse et amical faisant preuve d’une grande ouverture d’esprit. Cependant il suffit qu’il se mette se en quête d’un mystère pour qu’il devienne d’un sérieux et d’une précision frisant l’obsession. Dans ces moments là, il vaut mieux ne pas chercher à le déranger. Faerl est l’incarnation de la notion de liberté. Il n’est pas rare qu’il quitte Thüldae, sans même avertir qui que se soit, pour revenir quelques jours, ou quelques lunes plus tard.
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Hier à 13h55 par Thojan
Quote Post
 
 

S'étant rendu aussi présentable que possible, Thojan avait remis son armure, mais décida de laisser son heaume dans l'endroit qui leur avait été attribué. Les prêtres et paladins de Torm portaient souvent des casques élaborés, autant pour se protéger que pour impressionner, mais le jeune homme trouvait cela parfois peu pratique. Pour lui, son heaume de milicien offrait la même protection, sans le risque de s'accrocher dans la première branche d'arbre venue.

Mais ici, les branches d'arbres n'avaient pas la même taille qu'ailleurs ! C'était la première fois que Thojan parcourait une forêt primaire, aussi vieille que les dragons. Dans le Vaste, il ne restait que des bois ayant survécu à l'exploitation orque, puis humaine. Il s'empêcha de regarder émerveillé comme un enfant, et se concentra sur sa tâche: ne pas écorcher le nom de leur hôte. L'assemblée qui les attendait n'avait en effet pas l'air d'être prête à leur pardonner des écarts aux règles de bienséance.

Le Tormtar avait été élevé strictement: fuir le regard de son interlocuteur était pour lui signe de duplicité, de mensonge, et au mieux, de désinvolture. Torm exigeait du respect, mais pas d'avilissement. En outre, le Vaste ne possédait pas de monarchie dirigeante; on saluait des supérieurs, on ne leur faisait pas des ronds de jambe. Pourtant, durant la croisade contre la horde tuigane, Thojan avait pu voir à quel point le peuple du Cormyr adorait son suzerain, et ployait devant lui. Il décida donc, en guise de compromis, d'incliner le buste et la tête, une main sur son ventre et l'autre sur son dos. Cela paraissait une version digne et respectueuse de la courbette des entourages royaux. Il assuma ensuite une posture droite, et décida, comme à un entraînement martial, de fixer les épaules de son interlocuteur. Lors d'une passe d'armes, cela avait l'avantage de laisser voir les mouvements de l'adversaire, sans être distrait par ses expressions. On ne pourrait pas lui reprocher d'avoir été discourtois...


– Merci de votre accueil, Gil'Ael'Kerym de la Wealdath. Je suis Thojan Ralwens, de Torm. J'ai rencontré mes compagnons hier, en suivant les traces d'un trio malfaisant.

Il laissa la parole à ses compagnons, le temps qu'ils se présentent succinctement, et sûr qu'ils parleraient de leur propre objectif respectif, puis reprit:

– Nous sommes rassurés sur le sort de Maître Urgon, mais je veux m'assurer que les trois cultistes que je poursuis ne nuiront plus. Ils ont piégé l'un des nôtres, et ont prouvé qu'ils ne reculeraient devant rien pour s'accaparer l'étoile des fées. Si ce champignon a tant de valeur pour eux, je n'ose imaginer ce qu'ils pourraient en faire. Le Culte du Dragon cherche depuis longtemps à créer une armée de dragons morts-vivants, et si on les a souvent pris pour des fous, ils ont montré leur détermination et leurs capacités. Qui sait ce qu'il parviendront à faire en profitant de la Rage des dragons ? Je suis bien désolé de n'avoir pas pu les arrêter avant qu'ils ne viennent souiller votre territoire. Je sais à quel point vos relations avec les humains ont été tendues.

Il attendit de voir les réactions que causaient son discours avant d'oser parler de l'ombre de la mort.

hrp.gif Je vois ça comme un début de conversation et d'explication. Je laisse mes camarades réagir. La suite, c'est pour Thojan de demander l'aide des elfes pour neutraliser les cultistes (je ferai un jet de diplomatie à ce moment-là). Secondairement, le spectre.



Oraisons: Création d'eau, Détection de la magie, Détection du poison, Drapeau (Drag Mag 302).
Niveau 1: Arme magique, Injonction, Lumière de Lunia + Protection contre le mal
 
 
   Top
PMEmail Poster

Topic Options Pages : (14) « Première ... 12 13 [14]  Reply to this topicStart new topicStart Poll