Quel est votre nom, voyageur ?
Heureuse rencontre, Voyageur !
   

Pages : (6) « Première ... 4 5 [6]  Closed TopicStart new topicStart Poll

> Chapitre III : Réunion, [Alrion, Mjöllnir, Lähmée et Azur'ael]
écrit le : Lundi 09 Octobre 2017 à 14h30 par Atlas
Quote Post
 
 

La fin de nuit de Mjöllnir fit pleine de doutes, quelque chose de rare dans l’esprit d’un optimiste comme lui. Que ce serait-il passé s’il avait cédé et invité plus d’esprit à rejoindre la superpuissance ? Aurait-il été assimilé ou au contraire auraient-ils pu tenter –au moins- la contrôler de l’intérieur ?

Il suivit le mouvement, comme le bateau de bois d’un enfant qui espère le voir arriver le plus loin possible, plein d’espoir mais sans illusion. Pour la première fois depuis très longtemps, il subissait l’instant, l’émotion était trop forte.

Le cérémonial fut juste parfait, le cri du moine se mêla à celui des autres. Et il chassa le doute, reprenant sa résolution aussi immuable que les montagnes dont son peuple était né.


En voyant le Vénérable Irthos, Mjöllnir sourit et se retint en se mordant les lèvres de lui lancer une pique sur le poids des ans et le reste, juste ravi d’avoir participé à son maintien en vie et tout ce que ça avait pu impliquer. Il prit à cœur de saluer Elundel d’Esprit à Esprit, lui signifiant tout le bonheur qu’il avait de la savoir en vie, puis fit de même pour Altéa qu’il félicita de ne pas avoir succombé. A tous deux, il souffla le respect qu’il avait pour Irthos et leur rappela ce qu’il avait pris le risque de tenter pour prendre une part de ce qui le rongeait de l’intérieur. Ces soins-là restaient efficaces.

Son esprit était clair, presque cristallin, et même la rage visible de Sérana envers ceux qui ne respectaient pas le sacrifice des disparus ne pouvait le ternir. Il fallait qu’il en soit ainsi, qu’il parte le cœur aussi léger que possible. Il savait que sa fille adoptive avait rejoint l’Alliance du Nord et qu’elle y brillerait de toute sa fougue et de toute son insolence. Si sa force n’avait rien de comparable avec les dragons qui avaient participé à cette bataille, elle pouvait compter sur des alliances sans commune mesure et disposait de bien des moyens de se mettre à l’abri si nécessaire, tout le Monastère aurait pu devenir ce bastion si la guerre éclatait au Nord.

Il éviterait juste d’entre en contact avec elle, c’eut été ouvrir une brèche difficile à refermer, il avait eu bien trop de démonstration de ce que les liens de filiations pouvait compliquer. Et pourquoi ajouter de l’inquiétude quand elle désignait le multivers tout entier ?


- Pas de question pour moi, allons-y !



PG Mjöllnir “Poing-de-Cendres” Noirmarteau du Monastère des 9 Portes - Moine Nain Phrénique - niv 7 (FP9) {FICHE}

MJ Atlas - Oeil du Dragon, Antre des Brumes
PJ Gaerlhach'dhin - Rôdeur-Druide Demi-elfe - niv 2 {FICHE}
PJ Arzhaelig Tenedor de la Main des Mystères - Barde Humain Demi-fée - niv 7 (FP9){FICHE}
PNJ Kiirmyeti - Main des Mystères, Explorateur du Surnaturel

user posted image Réputation 9
 
 
   Top
PMEmail PosterUsers Website
écrit le : Lundi 09 Octobre 2017 à 16h27 par Phineas
Quote Post
 
L'Aède
Chambre 8
5 gemmes
 Il n'y a pas d'objets
Haut
Bas
 
 

Azur'ael (Nuit précédente)

Le dragon regarda intensément Azur'ael alors qu'elle lui proposer de sacrifier de son énergie pour régénérer son corps. Irthos avait ouvert un œil fatigué et la regardait avec un sorte de mélange d'énergie blasée et de fatigue courageuse. Pouvait on vraiment deviner ce qui se tramait sous la caboche d'un être qui avait apparemment allègrement dépassé le millénaire. Le principe de mortalité, déjà lointain pour les elfes, était il vraiment concevable par une créature pareille ?

Et puis un rire étouffé s'éleva du fond de sa gorge.


Irthos 
Pourquoi voulez vous me sauver, Azur'ael ? L'époque ou les nôtres se livraient une guerre sans merci est loin, certes, mais, après tout j'ai rempli mon office, j'ai fait ce que je pouvais, ce que je croyais utile, juste, peut-être...

Est ce moi, ou mon savoir que vous désirez sauver ? Vous croyez que c'est indistinct peut-être ? Détrompez-vous, tout mon héritage est dans ma bibliothèque. Oh, je sais, il y a un gouffre en savoir et pouvoir utiliser le savoir, mais, ah... vous n'êtes pas la moins douée des fille d'Eladrin de ce monde, hum ?

Il se tut un instant pour l'observer.

Je ne suis pas modeste, petite. Je suis l'un des plus puissant wyrm en vie parmi ceux qui n'ont pas eu l'idiotie de prétendre à la divinité. Mais je ne suis pas le plus doué de nature, mes compétences sont uniquement dût à mon grand âge.

Il rit de sa propre sénilité.

Il y a longtemps que les miens ne considèrent plus les elfes comme leurs ennemis mortels. Bien sûr il y en a quelques uns qui vont chatouiller les fées chez elles, mais c'est une autre histoire. Mais moi... oh, je te rassure gamine, je n'était pas là pendant la Première Guerre, je n'ai pas subit la rage de votre immonde mythal. Immonde mais peut-être nécessaire... Mais je suis assez vieux pour avoir connu des eladrins qui y ont combattu. Vous n'avez pas envie de me sauver, Azur'ael. Je doute que la vengeance soit l'une de vos grande préoccupation, surtout à des millénaires d'écart, mais j'ai tué des centaines, peut-être des milliers des vôtres. J'ai conçu des sorts pour venger mes pairs, certains plus horribles que vous ne pourriez vous imaginer. J'ai privé des familles de leurs baelnorn, détruit certaines de vos lames sacrées. Sans le vouloir mais sans l'empêcher, j'ai aider l’ascension de certains mage peu recommandables... Chromatiques, cristallins, métalliques, ombreux, ferreux, nous nous sommes combattus pendant des siècles avant l'arrivé des vôtres, et des millénaires après. Pourtant, pendant un temps, la seule chose qui nous unissait, c'était notre haine pour les fils et les filles de Féérie.

Du regret se lisait sans difficulté dans sa voix.

Ne vous y trompez pas, je ne regrette pas la vengeance. Je regrette la forme qu'elle a prit. Nous n'avons pas été plus honorables, même les plus vertueux d'entre nous, que ne l'était la Dracorage. Aujourd'hui, nos deux races ne sont plus celles qu'elles étaient, ensorceleuse. Vous sentez l'appel vers les terres de vos ancêtres n'est ce pas ?

Enfin... La Seldarine vous pardonnerait elle la tentative de sauvetage du meurtrier que je suis ? Je ne sais pas, je sais que mes dieux m'en feront voir de toute les couleurs.

Il rit.

J’espère que Hlal à encore un peu d'estime pour moi... Gardez vos forces, Azur'ael, je vivrais encore demain, et peut-être un peu plus. La suite sera inconnue et dangereuse. Moi je sais ce qui m'attends vous, et bien, qui sait, ce que vous gâcheriez pour moi pourrait vous sauver demain...

--------------------
Ce vénérable wyrm est entouré de majesté et de sagesse. Son habitat ne regorge d'aucun trésor de pierreries et de métaux précieux...


Le dragon la regarda encore un peu puis, sans mot dire, retourna dans le sommeil.

***


Tous (Présent)

Le silence régna un instant sur l'assemblée. C'était comme si chacun respectait l'héroïque suicide a venir. Même les deux inconnus derrière la Générale perdire leur air blasé pendant ce laps de temps. Et puis l'antique dragon avança une patte et tapota le coté du vieux mage d'une griffe. Celui ci hocha la tête et sorti cinq anneaux de sa poche. D'une étrange esthétique, ils semblaient avoir été taillés à la va-vite dans une roche dure et ferreuse qui composait une partie de la falaise. Il les lâcha sur la table et soupira.

Phineas
Je suis désolé pour cette facture... moyenne. On a fait avec les moyen du bord. Ce n'est pas parfait, mais nous sommes presque sûrs que ça devrait faire l'affaire.

Irthos hocha la tête de connivence.

Ne vous les échangez pas, préservez les de la casse, et ne vous étonnez pas de l'impression lorsque vous les enfilez. Leurs seul but est d'empêcher votre corps et votre esprit d'être séparés et de conserver leur unicité. Il ne vous sera d'aucune autre aide, mais vous admettrez qu'être protégé d'une éventuelle fusion avec une créature extraplanaire aléatoire n'est déjà pas mal, hum. Du reste je ne peux pas vous promettre que vous atterrirez au même endroit. Vu les conditions, lier les anneaux me paraissait trop dangereux. Par ailleurs, c'est probablement votre seul éventuel ticket de retour. Enfin, il faudra du temps, au moins trois heure, probablement un peu plus, pour que l'anneau fonctionne à nouveau. Si vous n'arrivez pas là où vous le souhaitez, il faudra donc tenir jusque là...

Il toussa.

Si vous trouvez un moyen d'envoyer un message, faite le, il arrivera bien sur un des fronts. Ça ne servira peut-être à rien mais, qui sait... Allez.

--------------------


L'assemblée se prolongea un peu. De toute évidence, les deux présents en arrière était les agents discrets de Serana. Elle leur ordonna d'aller faire ce qu'il pouvait pour résoudre le problème entre les factions calishites, d'une façon ou d'une autre, et avoir leur appui. On régla les derniers détails et puis ce fut l'heure des adieux. Les trois générations d'êtres de cristal s'éloignèrent. Le tout ressemblant fort à une mission suicide, la scène ne devait probablement pas être un exemple de dureté militaire.

Et puis on parti vers le champ de bataille, on rouvrit la première muraille de pierre. La seconde tenait toujours. Quand ils arrivèrent, le Gardien était occupé à massacré en leur galopant dessus une nouvelle flopée de frétaille. Ils avaient changés. Leur corps était maintenant moins massif, et ils arboraient des plaques de métal sur leurs articulations. Mais une analyse approfondie n'était pas possible, ils disparaissaient un peu vite sous le sabot du titan. Les dragons sous forme humanoïde les avaient accompagnés. D'un coup de pied, le dragon de bataille envoya valser l'un des rares à s'être échappé, qui fila s'écraser contre le mur de pied avant de tomber en poussière. Les rejoignant pesamment, avec le vieux mage, Irthos ordonna au titan de s'écarter une fois la dernière vague éliminée. Les huit purent traverser la plaine dans le silence. A présent c'était comme marcher dans de la poudreuse tant la quantité de poussière avait augmentée depuis le jour précédent. Pendant ce temps, ils enfilèrent leurs anneaux. L'effet n'était pas désagréable, en fait, ils avaient l'impression que plus qu'avant leur esprit et leur corps était inséparable, pour certain, c'était un peu étrange cela dit...

Ils finirent par s'arrêter devant la sphère, alors qu'elle ne faisait guère plus que la taille d'un homme.


Irthos 
Vous devez attendre que la sphère ne soit prête à jeter une nouvelle vague. De ce que j'en ai compris, il y a de grandes chance qu'entre les deux, ce ne soit pas grand chose d'autre qu'une boule d'énergie pure. Je vous laisse imaginer les conséquences si vous entriez dedans...

Et bien, je vous souhaite bon courage à tous. Vous êtes tous conscients que rien n'est sûrs, mais je vous souhaite de revenir en un seul morceau.

--------------------
Ce vénérable wyrm est entouré de majesté et de sagesse. Son habitat ne regorge d'aucun trésor de pierreries et de métaux précieux...


Les trois autres leurs souhaitèrent également bonne chance. Elundel posa la mains sur l'épaule de sa fille, qui la regarda un instant. Puis la sphère changea brutalement de volume et sans un mot, elle plongea dedans. Les quatre aventuriers, désormais devant le fait accompli, plongèrent derrière elle.


Alrion, Lähmée et Mjöllnir

Le voyage ne fut pas agréable, à un moment, ils sentirent que l'énergie tourbillonnante autour d'eux essayait de les déchirait, mais l'anneau sembla faire son œuvre et ils arrivèrent tous en un seul morceau. Ils furent projetés à l'extérieur mais leur exceptionnelle condition leur permirent de se rétablir dans un mouvement.

Ils étaient en plein milieu d'un champ de bataille.

Devant eux, des guerriers féériques se battaient avec grâces contre le même genre de sbires qu'ils avaient affrontés sur Faerun. Au fond du champ de bataille, des sylvaniens sortaient même de la forêt environnante écrasant les opposants comme de la charpies. Mais ils subissaient des pertes, et celles ci étaient trainés par les sbires dans un élan d'intelligence qu'ils n'avaient pas encore eu l'occasion de voir. Les fées volaient, sortaient, lançaient sorts sur sorts pour se débarrasser de l'adversaire. Le champ de bataille semblaient s'étendre sur des kilomètres et des kilomètres et ils étaient au milieu. Pire, ils étaient du coté des ennemis, et entourés par les ennemis (qui pour l'instant ne leurs prêtaient pas attention.). Bientôt ils comprirent que la forêt ne les environnaient pas : ils étaient sur la forêt, écrasés par la force de la magie ou du nombre et sous la poussière, sous leurs pieds, ils sentaient les troncs de centaines d'arbres renversés.

La Féérie aussi était sous le feu.

Mais ce n'était pas le problème majeur : ils n'étaient que trois, Azur'ael et Serana n'avait pas atterrit avec eux.



Azur'ael

Se rattrapant, l'ensorceleuse atterrit sur un sol de métal maculé de poussière. A peine remise de son passage houleux dans le canal magique, Serana lui toucha le bras pour lui indiquer sa présence, elle avait atterri de l'autre coté de la sphère.

Un silence irréel et effrayant s'étendait autour d'elles. Ou qu'elles porta leurs yeux, l'univers était composé de métal, de coin réguliers et d'angle parfait. On ne voyait pas de ciel ni de cadavre au sol. Pas plus que d'ennemi pour le moment. Soudain, un immense bruit d'engrenages retentit et la lumière filtra au dessus d'eux. Ils purent voir, dans un trou dans le "plafond" au dessus d'eux, un ciel blanc. Plissant les sourcils, Serana dit.


- Le Nirvana... Mechanus.

La terre de l'ordre et de la loi, de la mécanique et de la régularité. Mais tout semblait vide.

Et elles n'étaient que deux. Seules.



Vole Oeil-des-Vents, vole Corbeau Blanc, collecte le savoir qui ravira l'histoire !

PJ : Shamar, Serana
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Mardi 10 Octobre 2017 à 12h45 par Atlas
Quote Post
 
 

Chaque moyen de transport fonctionnait à sa manière. La téléportation magique, les chemins de traverse, les caravanes astrales pour ne citer que ceux qui se jouaient de l’espace et parfois même du temps.
Sa vie durant, Mjöllnir avait eu le plaisir d’en expérimenter beaucoup mais de tous, aucun n’avait été aussi désagréable que celui-ci. La caravane astrale lui avait toujours semblé la plus dangereuse, s’appuyant toujours sur un utilisateur émérite de l’Art Etrange quand il devait l’utiliser pour ne pas risquer s’y perdre, mais c’était avant de traverser ce portail.

Cette impression de déchirement intérieur aurait été terrifiante pour quelqu’un qui n’était pas de leur trempe … et ne disposait pas d’un artefact dont il ne pouvait même pas estimer la puissance. Eux, les suicidaires à l’assaut interplannaire d’ennemis inconnus, pouvaient y survivre.

Il ne fallut pas plus d’un instant pour comprendre qu’ils étaient en Féérie et que, peut-être, était venu le moment de rendre la pareille à Qualquenick, cet être fée qui l’avait sauvé en l’emmenant au Monastère des Neuf Portes il y a plus de cent ans. Y retrouverait-il Guzlik ou un de ses pairs Pixie? Y trouverait-il quoi que ce soit ?

La situation était pareille ici que sur leur plan. S’ils étaient partis à la recherche de la source, ils s’étaient trompés de destination… Serana et son habitude des voyages planaires et Azur’ael, plus puissante arcaniste qu’eux tous, avaient peut-être fait ce qu’il fallait au bon moment ?

Pour l’instant, dans cette fraction de conscience avant que les monstres ne les submergent, il cherchait un échappatoire. Il fallait que Lähmée et Alrion fassent connaitre aux défenseurs qu’ils étaient de leur côté ou risquer être pris pour cible par les deux parce que lui en était incapable et que les Nains n’étaient pas ce qu’on trouvait le plus souvent dans ce plan ! Il aurait pu prendre l’apparence d’un Sylvanien, c’était le dernier enseignement du Monastère, mais cette forme était si lente que jamais il ne parviendrait à traverser.


- Fils de Yurtrus … Il faut sortir de là et rejoindre les défenses. On cherchera à contacter Serana et Azur’ael plus tard !



PG Mjöllnir “Poing-de-Cendres” Noirmarteau du Monastère des 9 Portes - Moine Nain Phrénique - niv 7 (FP9) {FICHE}

MJ Atlas - Oeil du Dragon, Antre des Brumes
PJ Gaerlhach'dhin - Rôdeur-Druide Demi-elfe - niv 2 {FICHE}
PJ Arzhaelig Tenedor de la Main des Mystères - Barde Humain Demi-fée - niv 7 (FP9){FICHE}
PNJ Kiirmyeti - Main des Mystères, Explorateur du Surnaturel

user posted image Réputation 9
 
 
   Top
PMEmail PosterUsers Website
écrit le : Jeudi 12 Octobre 2017 à 12h19 par Nelac
Quote Post
 
 

Il n'y eut aucune question ou presque, il fallait dire que personne ne savait ce qu'ils allaient trouver. Il se contenta d'écouter Phinéas leur expliquer le fonctionnement de ses bagues, enfilant la sienne sans attendre. Le groupe se dirigea ensuite vers le portail, Alrion en profitant pour lancer son sort sur les trois elfes, et accepta la proposition de la gardienne des mystères. Ils arrivèrent devant la sphère passive, attendant qu'elle redevienne active pour traverser. Le colosse en profita pour lancer un autre sort sur tout le monde, de quoi respirer sous l'eau si jamais l'autre coté du portail n'était pas accueillant, puis un second pour lui-même si aucun sol solide n'était présent, ce qui lui permettrait de rattraper les autres, surtout avec l'aide qu'Azur lui avait fourni.
Après quelques instants d'attente, la bulle grossit, annonçant l'arrivée prochaine de nouveaux ennemis, mais les aventuriers ne seraient plus là pour les affronter, car ils traversèrent. Ce n'était pas le trajet le plus agréable de sa vie, pire même que la téléportation d'urgence qu'il avait effectué avec le nain la veille, et c'était à se demander ce qui se serait passé sans l'anneau du mage.
A l'arrivée, le colosse put constater plusieurs choses, déjà, ils étaient dans une forêt qui avait connu des jours meilleurs. Ensuite, les combats étaient féroces ici, entre les mêmes qui traînaient dans le désert qu'ils avaient quitté et ce qui semblait être des fées. Enfin, et peut-être surtout, les deux dames avaient fini ailleurs. Se concentrant un instant, il sut qu'elles allaient bien, mais il leur faudrait plusieurs heures avant de pouvoir ne serait-ce que tenter de les rejoindre, si on croyait Phinéas, et Alrion avait tendance à faire confiance au mage lorsqu'il s'agissait de magie complexe. Comme l'indiquait Mjöllnir, ils pouvaient bien utiliser ce temps pour défendre le lieu. La magie risquait de faire des siennes dans le coin, mais ses rares sorts d'attaque risquaient de blesser les fées, et si Alrion n'était pas un grand fan de ces fripons, il n'avait rien contre eux non plus, et mettre plus le feu à la forêt ne semblait pas non plus être une bonne idée. Il sortit donc son épée et la changea en arc, puis commença à viser tout en prévenant les deux autres de la situation des dames.


- Ne vous inquiétez pas pour elles, elles vont bien, je peux vous l'assurer. Espérons qu'on ne nous prendra pas pour des ennemis vu notre moyen de transport.

Il prit donc pour cible une créature présente dans les deux plans, en cherchant une qui n'avait personne autour d'elle, et tira pour faire comprendre son camp à tous, et attirer l'attention sur lui des ennemis potentiels, comme à son habitude.

Cliquez ici pour dérouler le parchemin...



user posted image
Sorts restants : (6/6/5/4/-/-/-/-/-/-)
Sorts actifs :

Alrion - Moreta : BAF
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Dimanche 15 Octobre 2017 à 21h08 par Lähmee Tribäle
Quote Post
 
 

Il y eut comme un flash de lumière intense qui percuta son esprit lui dévoilant en un bloc tous les dernières moments passés avant de pénétrer dans la sphère : une tension extrême, des préparatifs magiques à droite et à gauche, la main de son épouse qu’il serra avant de se jeter dans la lumière ensemble.
Oui le barde avait fermé les yeux ensuite et serrer la main d’Azur si fort. Aveuglé, ll avait été si crispé qu’il se rendit compte à présent qu’il serrait la main dans la vide et qu’il se trouvait en plein milieu d’un champ de bataille en féérie.

L’anneau avait fait son office mais il n’était plus que trois, et chacun dans le même corps. Les paroles du nain étaient d’une logique simple mais le barde tiqua sur le fils de Yurtrus. Est-ce que c’était un juron du peuple vigoureux ou le nain voulait faire croire à l’ennemi qu’ils étaient du côté du dieu des morts et de la maladie ?

Lahmee préféra l’action à la réflexion. Alrion aussi apparemment. Le représentant de Heaum trouva immédiatement une réponse qui fit grincer les dents du sauvageon. Il plissa les yeux sur les forces qui s’affrontaient. Immédiatement et en même temps que la flèche jaillit de l’arc d’Alrion, le barde désigna très rapidement du bout de son index une quinzaine de guerriers féérique, de Sylvaniens, de fées en tous genres qui se trouvaient dans une petite centaine de mètres aux alentours et il inclua ses deux compagnons pour finir. Le Sublime prononça un sortilège peut-être encore plus ancien que celui du Mulhuroande. Il chuchota en fredonnant comme si il dictait une énigme à l’oreille d’un enfant :


- Nous sommes trois parmi les cinq.
- Nous avons le même ennemi.
- Nous portons des nouvelles.
- Nous désirons rejoindre vos défenses…

Le barde venait de délivrer un message magique, un sort si simple et pourtant qui pouvait se révéler plus que déterminant pour la suite des évènements. Fière de lui il chantonna tel un farfadet :

- Maitre nain Mjöllnir,
Maitre nain Mjöllnir
Un acte mieux qu’une parole,
Ils attendent impatiemment…

Cliquez ici pour dérouler le parchemin...



user posted image
 
 
   Top
PM
écrit le : Lundi 16 Octobre 2017 à 12h45 par Atlas
Quote Post
 
 

¤ Un acte, un acte … c’est sympa dans le principe mais pour le coup … avant ton message, avec toute cette poussière, ils nous auraient pris pour une de ces abominations ! ¤

Les présentations faites, la situation était tout autre. Le combat était engagé, les flèches du colosse était, pour les monstres au moins, un signe évident du côté duquel ils se trouvaient. Il espérait au moins pouvoir se frayer un chemin à travers la masse, et si employa aussitôt.

Se concentrant une fraction de seconde dans la direction des cibles de l’archer, il chercha à prolonger la première attaque, visualisant avant de le rejeter un souffle de puissance psionique. Il ne les blesserait pas mais même les étourdir quelques instants pourrait leur permettre de créer la brèche. Il bondit à sa suite, pour ouvrir la mer grise jusqu’à la berge, se déplaçant vite en prenant soin de ne jamais se faire surprendre par des changements impromptus de direction dans une séquence connue de lui seul et qui pourrait passer par un déplacement complètement chaotique pour quiconque ne connaissait pas la rigueur moniale de Mjöllnir. Ils goutteraient bien assez vite à la force de ses poings.

Avancer, éviter les coups, frapper, avancer encore …
Juste créer un sentier que les autres puissent suivre plutôt que de chercher à devenir la cible, puis devenir ce Sylvanien et déchainez sa fureur sur ceux qui passeraient à sa portée.


Souffle (psionic blast) (DD15, Volonté) pouvoir phrénique.
Acrobatie pour éviter les attaques d’opportunité, +18



PG Mjöllnir “Poing-de-Cendres” Noirmarteau du Monastère des 9 Portes - Moine Nain Phrénique - niv 7 (FP9) {FICHE}

MJ Atlas - Oeil du Dragon, Antre des Brumes
PJ Gaerlhach'dhin - Rôdeur-Druide Demi-elfe - niv 2 {FICHE}
PJ Arzhaelig Tenedor de la Main des Mystères - Barde Humain Demi-fée - niv 7 (FP9){FICHE}
PNJ Kiirmyeti - Main des Mystères, Explorateur du Surnaturel

user posted image Réputation 9
 
 
   Top
PMEmail PosterUsers Website
écrit le : Lundi 16 Octobre 2017 à 14h51 par Azur'ael
Quote Post
 
 

Mais pourquoi diable avait t'il fallu qu'elle atterrisse dans ce plan connu pour être des plus archi loyal qu'il soit. C'était un endroit réservé à un heaumite comme le chevalier Alrion mais pas pour une elfe ensorceleuse au sang de fée dont le chaos est toute sa philosophie de pensée. Au moins, elle n'était pas la seule. Serena l'avait rejointe et elle semblait aussi enchantée qu'elle. Les autres membres du groupe manquaient. Leur mission commençait d'un mauvais pied.

- Je parie que les autres sont dans un plan contraire aux nôtres, et donc dans un plan très chaotique, genre celui des Limbes...Il n'est pas possible de les rejoindre tout de suite tant que les anneaux ne soient pas rechargés de leur magie. Apparemment, l'endroit a l'air calme, certes froid et métallique. Nous devons rester sur nos gardes.

Azur'ael était certes une elfe, ce qui impliquait le temps était tout relatif pour elle. Une heure n'était qu'en soi perçue comme une petite minute. Pourtant, elle allait le temps le trouver long ici. Il n'y avait que froideur et laideur. Elle s'attendait à recevoir bientôt de la visite car une elfe seldarine et une demie dragonne cela faisait un peu désordre ici...

- Je pense qu'on ne va pas tarder à tomber sur des gardiens car notre présence trouble l'ordre ici.

L'ensorceleuse avait quelques sorts de protection prêts à dégainer à tout moment. Ses pieds ne touchaient pas le sol, lévitant par son pouvoir continu de celui de voler.



Que le sourire lunaire vous guide sur le chemin des mystères qui mène de la vie à la mort

Ma fiche

Compagnon divin : 1 sort de niveau 1 , 1 sort de niveau 2, 2 sorts de niveau 3, sacrifiés en réserve d'énergie tous les jours

Sorts restants :Niv 0[5/6]Niv 1[5|8]Niv 2[4|7]Niv 3[3|7]Niv 4[4|6] Niv 5[1|5]

Sorts actifs : bouclier (persisté) , coeur de l'air (11h), coeur de l'eau (11h), bénédiction, armure de mage (11h), modification d'apparence (drow)
Procure bonus +8 CA (bouclier et armure), +1 jets de sauvegarde
 
 
   Top
PMEmail Poster

Topic Options Pages : (6) « Première ... 4 5 [6]  Closed TopicStart new topicStart Poll