Quel est votre nom, voyageur ?
Heureuse rencontre, Voyageur !
   

Pages : (2) [1] 2  Reply to this topicStart new topicStart Poll

> 16 de Kythorn 1383, Porte de l'Est, [Zaxiah]
  Écrit le : Samedi 10 Novembre 2018 à 00h07 par Phineas
Quote Post
 
Oeil de l'Ombre
Chambre 9
5 gemmes
 Il n'y a pas d'objets
Haut
Bas
 
 

Ruminant toujours son entretien du matin, les pieds de la sorcière l'avait menée vers le nord. Parce qu'elle se dirigeait instinctivement vers la sortie ? Ou vers le temple d'Oghma ? Ou simplement par hasard. En tout cas, alors qu'elle se rendait compte de sa position elle se dit simplement qu'après tout, sortir de Suzail, prendre l'air, ne serait pas une mauvaise idée.

Ainsi elle traversa la grande Porte de l'Est qu'elle avait emprunté quelques jours plus tôt et s'aventura dans les plaines. D'humeur noire ou non, il y avait toujours un certain plaisir à contempler les immenses plaines de blé et de seigle, les vergers et les forêts qui s'étendaient à perte de vue. La dernière des Grimaldius se souvenait de ce paysage. Il n'avait pas beaucoup changé. Un hameau avait l'air de s'être dressé un peu plus au nord et un long fil de fumée en montait.

Zaxiah marcha une dizaine de minutes, perdue dans ses pensées, se demandant probablement si les rapports entre nobles avaient toujours été ainsi, ou si elle bénéficiait d'un traitement de faveur. Toujours était il qu'après quelques minutes, son nez s'agita. La fumée, cela sentait la fumée. Et en relevant la tête, cherchant l'origine de cette odeur, elle vit. A une petite centaine de mètre, une partie de l'Auberge des Neuf Portes (qui était déjà là quand elle était petite), brûlait.

En se rapprochant, elle constata qu'une dizaine de personne était déjà affairé à essayer d'éteindre le feu qui s'était déclenché dans une étable. Malheureusement, acheminer suffisamment d'eau pour éteindre un feu qui augmentait de seconde en seconde alors que les bottes de pailles à l'intérieur était dévorées une à une était difficile. La situation était critique. Elle entendit soudain un jeune page s'écrier :


- On a pas le temps d'attendre les secours ! On va pas laisser les bêtes crever là dedans ! Et puis si on fait rien le feu va atteindre la distillerie p'pa !

Sans attendre l'autorisation de l'homme massif et un peu enrobé qui semblait essayer de gérer la situation, le jeune homme détala et pénétra dans l'écurie en flemme.

- Owen ! ESPÈCE D'ABRUTI !


 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Mercredi 14 Novembre 2018 à 23h26 par Ana N' Si
Quote Post
 
 

ne journée de plus commençait. Cette visite de Suzail s'avérait beaucoup moins drôle que Xanthos ne l'avait initialement espéré. Il ne s'y sentait pas complètement à l'aise et il était certain que les autres avaient des plans dans lesquels il n'était pas inclus. Tant pis pour eux.

Son enquête de la veille avait tournée court quand un témoin s'était présenté. Il n'était pas complètement certain de pourquoi ce témoin n'avait pas fini comme offrande du jour à la Grande Taupe ou, au moins, comme échappatoire de sa frustration grandissante. Mais le témoin s'était échappé sans être témoin de rien de bien compromettant. Mais il n'aurait pas la même chance la prochaine fois.

Enfin décidé sur ce qu'il allait faire pendant la journée, le suivant du Rampeur En-Dessous commença sa traque de sa nouvelle cible. N'ayant aucune idée de la marche à suivre, Xanthos considéra de demander de l'aide à Nia. Chaton était clairement habitué à la chasse et aussi un compagnon plus divertissant que les deux autres. Mais pas le moindre signe de son pelage n'était en vue quand le gnome des forêts décida de se mettre en route.

Décidant de s'en remettre à sa chance, il choisit une direction au hasard. Ou presque au hasard parce qu'il avait une bonne idée de la direction dans laquelle se trouvait le port et il n'avait pas envie de se retrouver mouillé. Sans trop s'en apercevoir, ses pas les menèrent à la Porte par laquelle il était entré dans Suzail avec les autres et même un peu plus loin dans la campagne. Mais il n'y avait pas le moindre signe de sa cible. C'était frustrant. Par contre, devant lui se trouvait un spectacle plus enthousiasmant.

Zaxiah se trouvait plus loin sur le chemin, visiblement en train d'admirer ce qui avait attiré l'attention du gnome. Il y avait un feu quelque part et qui dit feu dit excitant. Pas certain qu'il voulait attirer l'attention de l'humaine sur ses agissements, il quitta le chemin et se mit à courir vers les flammes.

Un jeune homme était en train de se précipiter vers la grange. D'après ce qu'il venait de crier, il espérait sauver les animaux et l'alcool. L'adulte ne semblait pas partager ses priorités. Xanthos non plus mais une idée venait de lui venir. L'incendie avait de grande chance de lui donner une occasion de rassembler quelques victimes tout en pouvant en faire porter la responsabilité sur quelqu'un d'autre. La chance était de son côté. Il se rua à la suite du jeune homme en espérant le rattraper, il y avait des jours où il regrettait d'avoir de si petites jambes, avant qu'il ne se tue tout seul.



Sorts préparés:
Niveau 0: Noir, Réparation, Résistance, Soins superficiels
Niveau 1: Anathème, Faveur divine, Guérison de la foi, Protection contre le Bien
Niveau 2: Alignement indétectable, Vague de tristesse, Effroi

Utilisations d'Intimidation des morts-vivants: 1 / 2
 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Jeudi 22 Novembre 2018 à 02h28 par Ashura
Quote Post
 
 

Les flammes tourbillonnaient dans la grange assiégée. Des nuages de fumée s’élevaient comme portés par ses amas de flammes jaunes et orangées, donnant l’impression que la grange s’apprêtait à s’élever vers les cieux portée par un lourd souffle de feu. Les bâtiments avaient l’allure de fauve enragés et l’on aurait pu croire que quiconque s’en serait approché serait tombé raide mort. Pourtant, la stupide témérité d’un jeune homme le poussa à se précipiter dans le but de sauver les vies de la faune qui s’y trouvaient encore. La sorcière admira ce spectacle familier, tel un signe divin visant à exprimer l’intensité des sentiments qui l’avaient étreint péniblement en début de matinée.

La sorcière de Suzail, inconsciemment, eut comme premier réflexe d’effectuer une analyse arcanique avec l’objectif évident de définir si une origine surnaturelle était la cause de cette situation.

Se faisant, elle approcha de la foule paniquée, comme envoûtée par la morbidité de ces périls enflammés. Gracieuse et discrète, elle aborda le responsable du site avec une voix mêlée d’altruisme, d’empathie et d’un pragmatisme défiant toutes les craintes actuelles :


- Que s’est-il passé ? Pourquoi diable personne ne tente d’étouffer ces flammes ?


 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Jeudi 22 Novembre 2018 à 18h44 par Phineas
Quote Post
 
Oeil de l'Ombre
Chambre 9
5 gemmes
 Il n'y a pas d'objets
Haut
Bas
 
 

Zaxiah


L'entrée du gnome dans la grange et l'arrivée de Zaxiah s'étaient produit approximativement au même moment. En conséquence, quand l'aristocrate s'adressa à l'homme, il ne savait pas trop quoi penser :

- Que... Je... Qui est ce gnome ?, il se tourna vers Zaxiah, et sembla de toute évidence considérer immédiatement qu'elle appartenait à une classe sociale plus élevée que la sienne. Il effectua une révérence fort peu gracieuse. Bonjour Madame. Oh, et bien, il semble que le foin soit soudainement partie dans la grange, on ne sait pas trop pourquoi... Il arrive régulièrement que le foin chauffe, mais qu'il s'enflamme... C'est bizarre... Et mon abruti de fils vient de se jeter dedans pour sauver les carnes ! OWEN ! Sort de là !, cria t'il vers la grange en se dirigeant vers celle ci. Celle qui devrait être sa femme le retint par le bras.

- Arrête Robert, tu ne vas pas entrer la dedans aussi ! On doit attendre l'arriver de l'eau et de la compagnie ! Peut-être que ce gnome va l'aider.

Il s'arrêta et baissa la tête puis se tourna vers Zaxiah.

- Est ce que vous auriez la moindre idée d'une façon de nous aider madame ? Nous avons lancé toute l'eau que nous avions, mais ce feu ne semble pas vouloir s'éteindre...

L'homme avait semblé également impressionné par les quelques paroles ésotériques qu'avait dû prononcer la sorcière pour déclencher la magie. Si elle ne détecta qu'une auras floue au début, elle dût vite se rendre à l'évidence que c'était simplement la magie résiduelle du gnome, vu la façon dont elle se déplaçait. Si l'origine était magique, les flammes, elles ne l'étaient présentement pas.


Xanthos

Le gnome n'eut pas le temps de rattraper le jeune homme avant qu'il n'entre dans le bâtiment. Il s'arrêta donc juste derrière le seuil. Malheureusement, les granges étaient grandes, les jambes du gamin aussi, et il avait déjà dû disparaître quelque part. Partout autour de lui, les hennissements de terreur des ânes et des cheveux résonnaient. Un étalon tentait de défoncer la porte de sa stalle à grand coup d'antérieur. Ce qu'il arriverait certainement à faire dans peu de temps, et qui risquait de réduire encore un peu l'intégrité du bâtiment.

Les flammes dévoraient tout, et le gnome connaissait les flammes. Il en avait vu souvent, et les druides finissaient par apprendre à les manipuler. Ces flammes couraient trop vite, alors que la majorité du combustible facile avait déjà été brûlé depuis longtemps. Quelque chose, par terre ou sur les murs devaient l'augmenter. Et ce n'était probablement pas l'alcool de la distillerie, le mur de pierre et la porte de fer qui menait sur celle-ci était encore solidement close à sa droite. Ceci étant, il estima rapidement que, si les flammes ne disparaissaient pas en vitesse, la chaleur qui s'accumulerait dans la porte risquait bien de faire exploser quelque chose de l'autre côté. Alors qu'il réfléchissait, il entendit le gamin crier :


- Sort de là Jezabel, mieux vaut un peu de crin brûlé que de finir en rôti !


 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Mercredi 28 Novembre 2018 à 21h17 par Ana N' Si
Quote Post
 
 

endant l'espace de quelques secondes, Xanthos crut qu'il avait été trop lent et que sa cible lui avait échappé. Qui plus était, la voix de la raison dans sa tête venait de se lancer dans une diatribe contre sa quasi-décision de profiter de ce malencontreux contre-temps pour aller piller la distillerie. La voix avait probablement raison, l'alcool produit par ces bouseux n'avait aucune chance d'être de qualité suffisante pour justifier le détour. Et aussi que le bâtiment allait sans doute exploser rapidement. Ou imploser, il n'était pas certain de la différence. Mais elle n'était pas importante de toutes façons. D'autant plus que la piste de sa proie venait de se raffraichir drastiquement.

Quand il entendit la voix de l'enfant, toute proche, le gnome des forêts ne put s'empêcher de sautiller sur place. Il était excité. Et la chaleur des flammes ne faisait qu'accélérer les battements de son coeur. Il se décoiffa un peu en se passant les mains dans les cheveux et jetta un regard rapide sur les environs. Il ne voyait que deux issues: la porte par laquelle il était entré, que l'autre abruti de paysan devait sans doute surveiller, et celle donnant sur la distillerie, qui semblait conduire vers plus de danger et non moins. Réussir à sortir le cadavre du gamin après l'avoir égorgé allait s'annoncer plus compliqué qu'il ne l'aurait initialement cru. La seule solution logique était de défoncer l'un des murs fragilisés par les flammes. Si possible avant que le toit ne s'effondre sur son front.

Mais Xanthos était un optimiste par nature, il le savait fort bien, et il voulait voir le bon côté des choses. Non seulement le gamin était à proximité mais il n'était pas seul. Le gnome espérait que Jezabel soit une soeur, ou une cousine, peut-être même une tante. Quoiqu'il en soit, c'était clairement un prénom féminin. La voix de la raison, quelle rabat-joie, lui disait qu'il s'agissait plus probablement d'une jument ou d'une ânesse, les humaines n'aimant pas généralement que leurs poils soient qualifiés de crin mais le suivant de la Grande Taupe choisissait de croire que le destin était de son côté.

Mais il n'avait pas de temps à perdre. Première chose, il devait s'approcher du gamin sans être vu ou entendu, ce que les flammes allaient l'aider à faire, il en était certain. Ensuite, il devait ouvrir la gorge de sa victime avec ses griffes. Enfin, il devait profiter que les flammes avaient affaibli les murs pour essayer de les traverser. Il devait avouer que son plan était loin d'être parfait, il avait entre autre accepté que Jezabel n'était pas digne d'être sacrifiée, et qu'il y avait de grande chances que les choses finissent mal. Mais s'il avait appris une chose des enseignements du Rampeur En-Dessous, c'était qu'il faut parfois prendre des risques pour recevoir une récompense. Mais s'il voulait espérer survivre, il allait avoir besoin d'un peu de secours divin. Il sortit son symbôle divin de sa chemise et commença à incanter en souriant.




Une fois la magie en place, il se rua en avant. Le moment était venu de faire couler du sang au milieu de l'enfer de la grange. Xanthos était heureux pour la première fois depuis qu'il était arrrivé à Suzail.

Xanthos lance Faveur Divine



Sorts préparés:
Niveau 0: Noir, Réparation, Résistance, Soins superficiels
Niveau 1: Anathème, Faveur divine, Guérison de la foi, Protection contre le Bien
Niveau 2: Alignement indétectable, Vague de tristesse, Effroi

Utilisations d'Intimidation des morts-vivants: 1 / 2
 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Samedi 01 Décembre 2018 à 13h59 par Ashura
Quote Post
 
 

La sorcière de Suzail se contenta d'hocher négativement du menton de gauche à droite, sans un regard pour l'homme dont le sort et les intérêts n'étaient que futiles détails, les pupilles vermeilles rivées sur les flammes qui dansaient funestement à l'intérieur de l'édifice.

Elle reprit d'une voix neutre, quoi que tintée de cette impérieuse noblesse naturelle :

- Où se trouve cette distillerie ? Vous devez concentrer vos efforts pour que les flammes ne se propagent pas jusque là. Il est probablement trop tard pour votre grange.

Son masque d’impassibilité ne se fendit d'aucune émotion, bien trop occupée intérieurement à imaginer l'oeuvre du gnome puant.

¤ Par la plume du grand archiviste, que compte-t-il faire ? Quel abruti... ¤


 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Samedi 01 Décembre 2018 à 21h13 par Phineas
Quote Post
 
Oeil de l'Ombre
Chambre 9
5 gemmes
 Il n'y a pas d'objets
Haut
Bas
 
 

Xanthos

L'enfer enrageait autour de lui. Le gnome commença à avancer, discrètement entre les stalles. La plupart des chevaux hennissaient, terrifiés, mais incapables de sortir de leurs enclos. Si il n'était pas déjà plongé dans sa transe fanatique, il aurait probablement put éviter la suite.

Alors qu'il passait devant une troisième stalle occuper, l'étalon qu'il l'occupait rua avec brutalité sur le portillon. Les gonds et le bois éclatèrent à l'impact, et la porte vola droit sur le druide bien incapable de l'éviter. Heureusement pour lui, la porte était si lourde qu'elle ne fit que percuter sans mal son bras. Il serait quitte pour un sacré bleu, mais il l'avait échappé belle.

Sans vraiment se soucier de la douleur il continua. Plusieurs fois, des langues de flammes tentèrent d'attraper sa barbe et ses cheveux, mais il eut l'instinct de les éviter. Quant à la chaleur de plus en plus accablante, pour le moment, il n'en avait cure.

Finalement, il compris qui était Jezabel : une jument à la robe crème, qui semblait rassuré par la présence de son maître. Maître qui, tout dans sa maîtrise de l'animal, et la maîtrise de lui même, ne remarqua pas l'arrivée du gnome.

Et le druide fut indigne de la Grande Taupe.

Brandissant ses griffes, il les lança vers sa victime inconsciente. Mais au dernier moment, un trait de douleur remonta de sa toute récente blessure, et il manqua lamentablement sa cible de plusieurs pouces. Ce qui n'empêcha pas celle ci de sentir l'assaut.

Le gamin se retourna et sursauta en découvrant le gnome hirsute.

Et hurla de terreur.



Zaxiah

Assez décontenancé par le ton de la jeune femme, il devait légitimement s'attendre à de l'empathie, ou de l'héroïsme, il répondit difficilement.

- C'est la bâtiment accointant, m'dame...dit il en pointant le bâtiment, probablement plus neuf, collé à l'étable. Mais on l'a déjà vidé par la sortie de service, y'a pas grand chose à craindre...

Derrière eux, une cloche retentit. La cité devait avoir remarqué l'incendie, et faisait sonner l'alerte avant d'envoyer des secours.

- Ah, ça y'est ! Faut qu'ils arrivent avant que...

Soudain, dans la grange, retentit le hurlement d'un enfant. Suivi par celui de ses parents, et le père de se ruer à son tour vers le bâtiment en flamme.

Lancers...


 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Samedi 01 Décembre 2018 à 22h33 par Ana N' Si
Quote Post
 
 

a chaleur était pénible. Mais pas autant que la contusion. Et bien moins que le sentiment de haine soudain causé par son échec. Mais ce n'était que partie remise. Pour la Grande Taupe seuls les résultats comptaient. Pas les tentatives. Pas les volontés. Juste les résultats. Et Xanthos avait l'occasion d'obtenir des résultats.

Le fait que Jézabel soit une jument était presque une bénédiction. Un équidé l'avait blessé dans sa chaire. Et dans son âme. Ce n'était pas celui qui se dressait devant lui. Mais cela importait peu. S'il parvenait à massacrer le garçonnet assez rapidement, cela ne serait pas un problème. Jézabel paierait pour sa race.

Mais ce n'était pas vers Jézabel que la haine du gnome des forêts était tournée. Ce n'était pas contre le morceau de bois mort qui avait manqué de l'écraser. Ce n'était pas contre son faible corps qui avait failli à la mission que lui donnait son âme. C'était contre le bambin qui avait échoué à mourir. Qui le regardait avec stupeur. Qui avait l'air aussi abruti que le canasson derrière lui. Ce chérubin avait évité ses griffes. C'était une erreur qu'il allait regretter. Pas longtemps, puisque sa vie allait s'achever bientôt.

Mais Xanthos savait que ses griffes n'étaient pas sa meilleure arme. Que, comme en toute chose, son salut viendrait du Rampeur En-Dessous. Et le Rampeur En-Dessous lui avait donné un moyen de tuer cet agneau sacrificiel sans gâcher une goutte de son sang. Il n'avait pas encore porté le coup fatal. Mais il pouvait déjà voir, dans son esprit, la lumière disparaitre derrière ses yeux. Il pouvait sentir, dans son esprit, les relents de la mort. Il pouvait goûter, dans son esprit, son coeur qui cessait de battre. Il pouvait palper, dans son esprit, les muscles à jamais pétrifiés. Il pouvait entendre, dans son esprit, le dernier souffle de cet humain inachevé, guère plus qu'un râle.


¤ ¤

Xanthos active le pouvoir du domaine de la Haine contre Owen (+2 aux jets d'attaque, à la CA et aux JdS contre lui. Durée: 1 min).
Xanthos convertit Alignement indétectable en Blessure modérée et lance ce sort sur Owen.
Xanthos dépense l'une de ses utilisations d'Intimidation des morts-vivants pour activer le don Via Negativa.



Sorts préparés:
Niveau 0: Noir, Réparation, Résistance, Soins superficiels
Niveau 1: Anathème, Faveur divine, Guérison de la foi, Protection contre le Bien
Niveau 2: Alignement indétectable, Vague de tristesse, Effroi

Utilisations d'Intimidation des morts-vivants: 1 / 2
 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Mercredi 05 Décembre 2018 à 09h05 par Ashura
Quote Post
 
 

[Influence Captivante]

Son cœur manqua un battement, son visage se mit à pâlir plus encore que d’ordinaire quand elle comprit de quoi il en retournait. Ses yeux s’écarquillèrent en observant le père de famille s’élancer furieusement au-devant des flammes. Elle jeta un coup d’œil à l’attroupement effaré et leva les bras pour les supplier. La sorcière s’empourpra en attrapant le premier bras à sa portée et tira vigoureusement sur sa manche. Certains, comme des idiots, devaient être dirigés et les mots de la sorcière veilleraient à les assujettir :

- Mille furies ! Pourquoi diable restez-vous plantés là ? s’enquit-elle en hurlant aux badauds immobiles. Le gnome vient de s’en prendre à l’enfant !

La noble orpheline interpella le suivant.

- Par tous les Puissants des Hauts-Cieux, je vous en conjure ! Faites votre devoir ! Hâtez-vous ! Portez secours à cet homme avant qu’il ne soit trop tard !

Cliquez ici pour dérouler le parchemin...


 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Mardi 11 Décembre 2018 à 17h27 par Phineas
Quote Post
 
Oeil de l'Ombre
Chambre 9
5 gemmes
 Il n'y a pas d'objets
Haut
Bas
 
 

Cliquez ici pour dérouler le parchemin...


Xanthos

La haine s'éveilla dans l'esprit du gnome au moment même où il éructait l'abominable idiome. L'énergie négative se concentra devant le gnome en une éphémère vague obscure qui percuta le gamin.

Celui ci n'eut le temps que d’émettre un nouvel, et bref hurlement avant de s'écrouler au sol, les yeux ébahis.

Au loin, dans les recoins les plus reculés de son esprit connecté à la volonté de la Taupe, il entendit un couinement de contentement sadique.

Mais le gnome n'était pas sorti d'affaire. Autour de lui, le feu était de plus en plus conquérant et commençait à s'attaquer aux verticales, grimpant le long des piliers et des murs. Bientôt, les flammes attaqueraient les madriers, et c'en serait fini pour ceux qui se trouvait dessous.
Et puis, il y avait Jezabel. Les chevaux n'étaient certes pas les plus intelligentes des créatures terrestres, mais elle venait tout de même de comprendre que son compagnon humain venait de se faire supprimer. Elle rua. Et le gnome eut de la chance, les sabots furieux de l'équidé le frôlèrent sans le toucher.

Soudain, à l'autre bout de la grange, le gnome entendit le cri d'un humain adulte :


- OWEN !



Zaxiah

Probablement à cause de la surprise conférée par la gigantesque stupidité du gnome, la sorcière n'avait pas fait moucher comme elle l'escomptait. Sa voix avait légèrement failli, et l'autorité dont elle aurait voulu faire preuve n'avait pas été au rendez vous. Mais elle n'était tout de même pas n'importe qui. Et ça, les paysans le comprirent tout de suite. Avec un regain d'assurance certain, ils reprirent conscience de la situation, et Zaxiah sut que, malgré tout elle venait de marquer un point. Quand on voulait séduire la noblesse, on commençait par la roture.

Alors que tous se dispersait à la recherche du matériel adéquat, Zaxiah activait le pouvoir de son couvre-chef. Elle aurait eut bien du mal à se cacher, mais, après tout, le fait d'afficher son pouvoir ne pouvait qu'augmenter sa renommée chez les gueux. Légèrement plus trapue, un peu de graisse en plus. Les cheveux en brosse, comme de nécessaire chez ceux qui combattaient le feu, et plus clairs, son aile-de-corbeau original restant repérable en Cormyr. Et un ensemble de cuir dont les bandes semblaient déjà avoir vu le feu.

Elle arriva juste derrière le paternel alors qu'il hurlait à son fils. Tout autour d'elle, les flemmes léchaient le bois. Le fourrage des chevaux faisait un parfais combustible et l'enfer régnait déjà dans le bâtiment. La fumée était dense, et on ne voyait pas grand chose. Malgré tout, et contrairement au paysan, la sorcière décela, tout au fond de la grange, un petite être humanoïde qui, vu sa taille, ne pouvait être que le gnome.


Lancers...


 
 
   Top
PMEmail Poster

Topic Options Pages : (2) [1] 2  Reply to this topicStart new topicStart Poll

 



   


×
Ashyn Futhvuer,
Félicitation, vous avez pris un nouveau niveau !
RDV au registre pour corriger la nouvelle fiche !
open