Quel est votre nom, voyageur ?
Heureuse rencontre, Voyageur !
   

Pages : (2) 1 [2]  Closed TopicStart new topicStart Poll

> Chapitre I : Du parchemin et des sceaux, [Katharan, Mjöllnir & Alrion]
écrit le : Mardi 04 Octobre 2016 à 18h42 par Phineas
Quote Post
 
L'Aède
Chambre 8
5 gemmes
 Il n'y a pas d'objets
Haut
Bas
 
 

Mjöllnir

Le chef de la brigade était assis autour de la table, mais Mjöllnir reconnu effectivement un capitaine qui assistait au débat depuis le balcon. Il l'avait déjà rencontré quelques mois plus tôt alors qu'il faisait office de messager. De toute évidence il avait pris du galon. L'humain le salua chaleureusement, apparemment heureux de voir le nain ici, mais se rembrunit à la question posée.

- Oui, on a vu ça. En fait, c'est assez éloigné de Lunargent, dans les montagnes, au nord-est de Luskan. Le node est apparu dans une vallée. Par chance, il semble être sur le domaine de la Mère des Haches, vous savez, le dragon qui protège Mirabar. Luskan et Mirabar ont commencé à construire un fortin autour, de toute évidence, ils ont pris au sérieux les conseils de ce mage... Apparemment, le node est inactif pour le moment, mais pour ce que j'en ai compris, il doit accumuler de l'énergie avant d'exploser. Du moins c'est ce que nos experts pensent. Les nains du Halls de Mithril ont aussi envoyé des gardes.

La situation avait donc l'air relativement sous contrôle au Nord, mais les choses n'avait pas vraiment commencé. Contrairement à la situation présente qui elle semblait se débloquer.


Mjöllnir, Katharan et Alrion

L'intervention « musclée » du mage avait eu l'effet désirée. Les deux ambassadeurs étaient restés pétrifiés d'horreur. De toute évidence, ils ne savaient pas ce qu'il se passait sur leurs propres terres. Mieux, la vision d'enfer que tous avaient entrevus réveilla les consciences sur le balcon. Bientôt des cris s'élevèrent pour pousser les congressistes à ratifier un accord d'alliance. La greffière ajouta à la va vite sur ses parchemins les conditions qui venaient d'être fixée avant de tendre le tout au mage. Celui ci hocha la tête et saisi une plume pour parapher l'accord. Avant de se lever sans attendre. Il saisit son baton et leva la tête. Il regarda successivement Alrion, Mjöllnir, Katharan ainsi que l'encapuchonné imposant et leur fit signe de descendre. Talisar pris le relais et guida le trio à travers les dédales de vieux couloirs qu'ils avaient empruntés. L'air se rafraîchit rapidement. Un moment, ils auraient pu croire qu'ils étaient redescendus dans les entrailles de la terre. Mais non, ils finirent par déboucher à l'extérieur. Ils étaient de toute évidence dans une petite cour entouré de mur bien plus récent que le reste de la bâtisse. Des arches végétales poussaient déjà au dessus de leur tête. Tout le long des murs de lourds bureaux de bois étaient alignés sur lesquels s'entassaient des parchemins et divers outils. De savants graffitis s'étalaient également sur la pierre. Et au milieu de la cour était ouvert un portail. Mais il semblait différent de ceux qu'avaient déjà vu les trois aventuriers. Il semblait instable, le miroir de magie pure qui le constituait était régulièrement parcouru de tremblements, de spasmes. D'ailleurs - sans doute pour garder son intégrité - il avait été enfermé dans ce qui semblait être une sorte de cadre de métal sur lequel était gravé des runes. Quatre personnes, apparemment des mages, semblaient travailler autour.

A peine eurent ils le temps de faire ces observations que le mage les rejoint par une autre porte. Il se dirigea vers eux et mit directement les pieds dans le plat.


Phineas
Bonsoir, vous connaissez déjà mon nom, mais je me doute que ma réputation ne m'a pas précédé. Je n'ai pas vraiment pour habitude d'agir dans la lumière, alors je vous demanderais de me faire confiance.

Passons au choses sérieuses. Vous vous demandez certainement ce que vous faites là vu le nombre d'homme derrière ces murs. Et bien, c'est tout simplement parce que ça ne suffira pas. J'ai tendance à prévoir le pire, mais quand bien même j'aurais réuni toutes les forces du Cormyr et d'Eauprofonde, ce ne serait pas suffisant. J'ai donc besoin d'une... force de frappe tactique. Ça c'est vous.

Trève de modestie, je suis certainement l'un des meilleurs invocateurs de ce temps, et pourtant je ne comprends pas ce qui se passe là bas. Ce n'est pas un simple portail et ce ne sont pas de simples diables, anges ou abberations qui en sorte. Nous avons beau les tuer, ils ne font que disparaître en poussière et il en sort régulièrement de nouveau. Je ne peux pas m'approcher suffisamment du portail pour l'analyser, mais j'ai - je pense - trouvé une solution.

Il appella l'un de ses assistants qui lui apporta un baton d'acier noir de facture tout à fait simple.

Appellez ça comme vous voulez, ça va servir à maintenir l'intégrité de ces monstres en l'état et à bloquer leurs esprits à l'intérieur. Si je peux étudier l'un de ces monstres, je pourrais définir d'où ils viennent. Il y a un hic, évidemment. Les nuées de sous-fifres qui semblent apparaître jusqu'à présent ne tiendront pas le choc, il faudra en effet l'enfoncer dans le corps d'une créature de façon à ce qu'il soit au maximum en contact. Donc, il va falloir attirer un plus gros. Et c'est là que vous intervenez. Des soldats standards ne seront pas en mesure de faire ça, mais vous... si. Ils ont apparemment trouvés un moyen de faire venir un gros morceau là bas, et ça semble fou. Mais tout est fou de l'autre coté. Une fois que je saurais dans quoi je vous envoie, on avisera.

Et si vous vous demandez pourquoi c'est sûr vous que ça tombe, c'est tout simplement parce que vous êtes les seuls à avoir répondu. On a dû confiner le désert pour éviter que cette horde ne massacre tout sur son passage, et de nombreux... héros, n'en ont eu que faire.

--------------------


Le mage leur laissa le bâton et alla vers ses assistants, au même moment, l'homme encapuchonné apparut. Celui qui pris le bâton pu se rendre compte qu'il ne dégageait aucune énergie magique, du moins pas suffisamment apparemment pour que des profanes puissent la capter.

Le nouveau venu enleva ses couches de tissus. Et au grand damn de certain, c'est un demi-orc torse nu, bardé de cicatrice et portant de nombreux talisman qui apparut. Pour parer à tout, Phineas expliqua immédiatement que le portail perturbait excessivement les sorts de convocations là bas. Sa solution était d'utiliser les pouvoirs chamanique pour aider à la stabilisation. Le demi-orc lui, ne dit pas un mot, il se mit à genoux et se mit immédiatement à la tâche. Il était déjà plus efficace que tout les généraux qu'ils avaient rencontrés précédemment. La machine arcanique se mit en place. Les quatre mages assistants se concentrèrent pendant que Phineas s'occupait du noyau du sort. Progressivement, le portail devint plus lisse, moins opaque. Bientôt toute instabilité disparu. Katharan - qui était par sa nature et son entrainement proche des esprits - détecta sans mal les esprits ancestraux qui aidaient les lanceurs de sorts à maintenir la connexion à l'appel du chaman.

Dans la fenêtre magique apparu un paysage nocturne qui semblait calme. De l'autre coté brûlait un feu de camp et des ombres passaient régulièrement. Au sol, un sable d'un orange brûlant. D'ici cela semblait assez calme.

Le mage les regarda, si ils voulaient y aller, c'était maintenant. Il semblait capable de répondre aux questions, mais de toute évidence, mieux vaudrait ne pas tarder.



Vole Oeil-des-Vents, vole Corbeau Blanc, collecte le savoir qui ravira l'histoire !

PJ : Shamar, Serana
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Mercredi 05 Octobre 2016 à 12h44 par Atlas
Quote Post
 
 

¤ Les dragons auront toujours plus de sagesse que les miens … Protéger le Nord quand on sait ce qu’ont fait ceux d’Adbar en détruisant tant d’œufs … C’était dans une autre vie d’humain mais ni pour nous, ni pour les Grands Vers. ¤

- Ces nouvelles ne m’rassurent qu’à moitié mais j’doute pouvoir trouver mieux ici. Merci beaucoup Capitaine. Que Berronar prenne soin des tiens et que Clanggedin guide ton bras.

Il le salua chaleureusement, content que des hommes de sa valeur prenne de l’importance dans les défenses de leur coin de Féérune. Dans le regard du Vigoureux, il n’y avait aucune ombre qui puisse passer pour un mauvais présage. Les Halls de Mithril n’étaient pas sans ressource, si chacun avait pris les risques au sérieux, ils pourraient tenir longtemps. Il s’en convaint.

Sur ces cent dernières années, la vision de Mjöllnir des arcanistes avait évolué -cotoyer une des Septs Sœurs y avait plus que participé- quand il aurait été tenté de fracasser le visage de celui qui s’appelait ‘en toute modestie’ l’un des meilleurs invocateurs de ce temps, juste pour voir, autrefois, il le regardait cette fois avec le respect auquel appelait la gestion d’un Pouvoir de cette importance. Il n’était pas tout d’être Puissant, encore fallait-il pouvoir gérer cette Puissance. Et Phinéas semblait s’y prendre avec soin.


- Je suppose que c’est un aller sans retour, aucune porte ne nous ramènera n’est-ce pas ? Tout l’monde n’a pas la chance de sauver les Royaumes c’que j’en dis… Quelqu’un qui nous attend de l’autre côté ? Une direction à suivre ?

Mjöllnir était prêt à traverser, il posait ses questions pour la bonne forme, pour se montrer concerné. A la différence de tous ces « héros » qui n’avaient pas répondu à l’appel, il ne pouvait concevoir rester caché pour ‘protéger les siens’ quand la menace avait le pouvoir de tout balayer. Si de telles forces étaient en jeu, c’est qu’il n’y avait rien d’autre à faire …

- J’n’ai jamais eu d’affinités avec les Djinns et les Efreets, trop chaotiques. Par contre, je n’ai jamais rien eu contre une bonne bagarre, et pour le coup, ça s’annonce bien vous n’trouvez pas ?

On était bien loin de la Sagesse d’un Maître d’un Monastère, Mjöllnir avait l’impression de rajeunir.



PG Mjöllnir “Poing-de-Cendres” Noirmarteau du Monastère des 9 Portes - Moine Nain Phrénique - niv 7 (FP9) {FICHE}

MJ Atlas - Oeil du Dragon, Antre des Brumes
PJ Gaerlhach'dhin - Rôdeur-Druide Demi-elfe - niv 2 {FICHE}
PJ Arzhaelig Tenedor de la Main des Mystères - Barde Humain Demi-fée - niv 7 (FP9){FICHE}
PNJ Kiirmyeti - Main des Mystères, Explorateur du Surnaturel

user posted image Réputation 9
 
 
   Top
PMEmail PosterUsers Website
écrit le : Jeudi 06 Octobre 2016 à 08h55 par Nelac
Quote Post
 
 

Une fois les participants calmés, les négociations reprirent de plus belles et, Alrion se devait de le reconnaître, elles étaient bien menés par le magicien. Ce dernier prit ensuite la route alors qu'Alrion et les deux autres suivaient Talisar jusqu'à la cour.
Le Gardien n'était pas un spécialiste de ce qui se trouvait sur place, mais il en savait assez pour savoir que les portails n'étaient pas sensés se comporter ainsi. Phinéas les rejoignit alors pour leur expliquait ce qu'il attendait d'eux, ce dont Alrion lui était gré.
Le colosse prit le bâton noir entre ses mains, l'examinant quelques instants avant de le coincer dans son dos avec les fourreaux des épées, indiquant :


- Bah, on se fait ça alors. On y va, on trouve un gros, on lui fait avaler ça par les parties qu'on trouvera et on vous le ramène. Simple, efficace, j'aime bien. Il y a des risques, mais n'y en a-t-il pas toujours ? Combien sont morts d'une tuile sur la tête en se baladant en ville ? Cela n'a jamais empêché personne de continuer à y habiter.

Il s'arrêta un instant avant de demander, pour être sur de la manipulation à suivre :

- Il faut lui enfoncer avant ou après son décès ? Et je suppose que vous voulez qu'on vous ramène le corps, n'est-ce pas ?

Les nouvelles concernant les autres héros étaient malheureusement tout sauf une surprise, beaucoup de ceux qui s'appelait héros ne l'étaient qu'à la suite d'un coup d'éclat et préféraient vivre de leur notoriété plutôt que de mettre le vie en danger pour étoffer leur légende, ou pour sauver le monde, c'était le même problème pour eux, heureusement que quelques rares exceptions, comme eux trois, existaient.
Alrion laissa le magicien s'éloigner et indiqua à ses collègues pour cette mission une petite chose qu'il désirait faire s'il avait leur accord :


- Ce ne serait pas la première fois qu'on me dit que c'est une folie. Si c'est nécessaire, je pourrais assurer le retour. Avant que nous ne partions, si vous le permettez, je souhaiterais vous jeter un sort, qui me permettra de vous retrouver si nous sommes séparés, mais aussi de m'assurer de votre santé respective pendant quelques temps.

Remettant son casque et activant son aura divine, Alrion sourit au nain en plaçant son heaume.

- Pareil, toujours partant pour la bagarre, on va être servi. Je les attends, j'espère juste que je ne suis pas trop rouillé, même si les souterrains du coin ont montré que je réagissais toujours aussi vite. Si jamais il y a des problèmes sur place, n'hésitez pas à vous réfugier derrière moi.

En effet, le colosse était un modèle de survie. Il était capable d'encaisser des coups formidables, d'y survivre, et de ne plus rien laisser paraître quelques minutes à peine plus tard sans même user de sa magie, à condition qu'ils ne soient pas trop fréquents, ou des coups plus modestes presque indéfiniment. Il demanda également à Phinéas s'il pouvait placer son sort sur lui, cela leur permettrait de le trouver plus facilement pour le retour, s'ils en arrivaient là, même si le mage se déplaçait, puis une fois les sorts lancés, avec un sur lui-même pour la route, il sortit ses armes, on ne savait pas ce qui se trouvait de l'autre coté du portail et indiqua en s'élançant vers le portail, prêt à étêter le premier monstre qui se trouverait de l'autre coté :

- Allons-y !



Cliquez ici pour dérouler le parchemin...



user posted image
Sorts restants : (6/6/5/4/-/-/-/-/-/-)
Sorts actifs :

Alrion - Moreta : BAF
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Lundi 10 Octobre 2016 à 10h40 par Phineas
Quote Post
 
L'Aède
Chambre 8
5 gemmes
 Il n'y a pas d'objets
Haut
Bas
 
 

Le mage regarda le nain et l'humain et sourit. Il leur fit signe qu'il allait leur répondre, mais commença par lancer des sorts supplémentaires pour maintenir la stabilité du portail.

Phineas
On a monté un camp avancé de l'autre coté du portail. Si tout se passe bien, vous serez accueillis par des gardes, mais j'ai l'impression qu'il n'y a personne... Si tout se passe bien, vous pourrez revenir, à condition de rester en vie. Je pense avoir trouver un moyen de renforcer le canal. J'enverrais aussi des renforts au plus vite.

En ce qui concerne la marche à suivre, vous allez vite vous rendre compte que si vous infligez un coup mortel, l'ennemi va se désintégrer, c'est là tout le problème. Donc oui, il va vous falloir l'affaiblir suffisamment pour lui planter ça au travers du corps avant d'atteindre ce point critique. Normalement, ça devrait le paralyser. Ensuite, ramenez le au camp, j'espère que j'y serais arrivé. Un sort de localisation ? Allez y. J'imagine qu'il créé un point de repère pour une éventuelle téléportation, mais je vous le déconseille. L'invocation fonctionne de façon très erratique là bas, et la magie divine d'autant plus. Soyez prudents. Mjöllnir, vous ne devriez pas avoir de problème, il y a déjà un télépathe qui ne semble avoir aucun problème.

Vu l'instabilité du portail, je pense qu'un peu d'aide de là haut pourrait vous être utile, alors que Shaundakul vous protège.

--------------------


Après avoir répondu aux questions, il fit un signe de tête et remis sa concentration au service du maintien du portail.



Vole Oeil-des-Vents, vole Corbeau Blanc, collecte le savoir qui ravira l'histoire !

PJ : Shamar, Serana
 
 
   Top
PMEmail Poster

Topic Options Pages : (2) 1 [2]  Closed TopicStart new topicStart Poll