Quel est votre nom, voyageur ?
Heureuse rencontre, Voyageur !
   

Pages : (6) « Première ... 4 5 [6]  Reply to this topicStart new topicStart Poll

> Épilogue : Involontaires apôtres
Écrit le : Samedi 23 Février 2019 à 10h16 par Münggs
Quote Post
 
 

Le magicien acquiesça silencieusement sans rien attendre de plus de l'artefact. Pour l'heure, les informations dont il disposait étaient suffisantes. Restait maintenant à voir ce que Circé et Solia avaient pu apprendre lors de leur infiltration. Alors seulement, il serait temps d'élaborer un plan d'action.

Neph n'avait pas eu de réponse à son message mentale. Les deux femmes devaient être trop loin pour capter l'information magique. Pour autant, il demeurait optimiste sur la situation actuelle de la magicienne et la tieffeline car la horde demeurait "calme"... Il imaginait sans peine la réaction de ces monstres en cas de découverte... Si un entité à l'intelligence et supérieure était bien aux commandes et que l'un ou l'autre avait été découverte, des éclaireur auraient été envoyés sonder les moindre recoins de la caverne. La ruche monstrueuse serait entrée en ébullition en quelques seconde.

Avec une patience qui commençait à décliner, le mage demeurait immobile accroupi au bord du précipice, scrutant la horde dans l'attente du retour des éclaireuses. Pour tromper son impatience, il s'attela à gratouiller le menton de Karsus avec la régularité d'un métronome. Maître comme familier raffolaient de ce petit rituel. Au passage l'Halruéen mis en garde le petit singe...


¤ Ne touche par le casque avant que je n'ai brisé sa volonté...¤



Fiche Népheghost

PJ: Corvo / Népheghost
PNJ: Münggs

Sorts préparés RP:

Niv 0 = 5
Hébétement x2 + Rayon de givre + Lecture de la magie + Détection de la magie
Niv 1 = 5
Projectile magique + Charme personne + Incantation précise + Chambre froide de Darson + Armure de mage
Niv 2 = 1
Eclair solaire
 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Samedi 23 Février 2019 à 16h49 par Schninkel
Quote Post
 
 

L’imposant guerrier continuait d’observer le camp ennemi d’un air concentré, les yeux plissés et les doigts crispés sur la hampe de son arme. Le sang-mêlé restait cloitré dans un silence méprisant et un sourire confiant sur les lèvres.

A l’idée de la bataille à venir, il se retint de ne pas combler le vide par un flot d’injures. Des milliers de gobelins étaient amassés, éclairés par l’éclat des feux de camp. Le barbare imagina ces « Rakashs » fondant sur les plaines en brulant tout sur leur passage, pillant et massacrant tous ceux qu’ils y trouveront. Bientôt, ils se lanceraient en hurlant jusqu’aux portes d’une cité-état, munis d’échelles et de grappins, leurs cris de mort et de guerre, éraillés par la haine, terrorisant et pénétrant comme des milliers d’aiguilles de glace.

Le barbare soupira et secoua la tête tout en portant son regard vers le coin du camp qu’il estimait comme étant le centre de commandement de la horde gobeline. Toujours silencieux, perdu dans ses souvenirs. Il se remémorait avoir lui aussi traversé le pays à grand coup de hache, tuant à tout rompre et portant avec lui ses propres démons.

Les guerriers, par essence, devaient affronter leurs peurs au risque de les laisser les détruire.



Ghaz Arghur Gro-gzor
Lance de Sang-de-Lune [hématophage] : Jauge de sang : 0/50

user posted image user posted image Réputation 10
 
 
   Top
PM
Écrit le : Mercredi 06 Mars 2019 à 21h37 par Phineas
Quote Post
 
Le Forgeur de Montagnes
Chambre 8
5 gemmes
 Il n'y a pas d'objets
Haut
Bas
 
 

Circé

Les exceptionnelles compétences en furtivité de Circé firent encore des miracles. Malgré le fait qu'elle n'avait probablement rien à faire sur l'escalier, elle réussit à s'approcher suffisamment pour capter les grognements des gobelinoïdes. Et elle en appris de belles :

- .lhivet'rzap rhinhif vet'd vet'hivnvet' wazap hiza'J .tnvet'prvet'wa ntowa à rvet'ffwuitob à rvet'nntod vet'l rwuitop rvet'cvet'péd thizaf za'l nwuizrzaG vet'd érzat vet'C ...vet'drvet'm nwuitozlzaG hinhif à tnvet'mmtoc zvet'vzawa wawuitoV .wawuitov zvet'mlzac ,nhizatwuiP, dit un grand hobgobelin qui paraissait le chef.

- ...tolhiB ,nwuizrzaG thitvet'p twuitot wuid rwuivet'p waza'T

- ! vet'Lwuivet'wuiG zaT, le chef lui colla une grande mandale....wantoméd wavet'l tvet' fvet'hC dnzarG vet'l rzap vet'hinéb twavet' lhi'wuiq tnvet'wahid xwuivet'hirp wavet'L ...vet'chivrvet'wa ntowa à vet'twuivet'm zawa vet'twuitot thim à lhi àl tvet' vet'nntowarvet'p à thiébto wahizamzaj à zwuihgtohi ,lzamrton wazap twavet' vet'pyt vet'C

Cette dernière assertion termina de faire silence dans cette petite bande alors qu'ils approchaient du palier, de plus en plus tendu. La tieffeline estima que c'était le moment idoine pour faire demi-tour.


Neph et Ghaz

Sans nouvelles de Solia, qui devaient pour une raison ou une autre avoir coupé ses communications, le demi et l'halruéen continuaient leurs observations. L'éclaireuse s'était un peu éloignée, sur le bord de la falaise elle était désormais cachée dans l'ombre. Si ils n'avaient pas sut où elle était, ils auraient eu du mal à la détecter. Seule la pointe de sa flèche, recouverte de charbon, dépassait de sa cachette, prête à filer au moindre problème.

En vérité, sans compter le familier, ils étaient quatre. Le heaume avait prouvé qu'il était plus qu'un simple objet magique.


- Les choses n'ont pas changés, les empereurs et les rois sont toujours persuadés de ne pas pouvoir être annihiler par les hordes sauvages, n'est ce pas ? Pourtant, il y a longtemps que je me suis convaincu qu'une horde unie autour d'une stratégie tirant sur l'entropie pourrait ravager les royaumes humains. Cour Céleste compris.

Il s'arrêta. Son ton était complètement neutre. Comme si l'avenir d'un peuple qui devait être composé, entre autre, des descendants du sien ne lui était d'aucun intérêt.

- Il n'y a que deux choses qui empêchent cela : leur globale stupidité, et leur tendance à se soumettre aux Grands Vers. Qui heureusement, n'ont généralement cure des humains. Ou à les protéger, pour une raison que je ne m'explique toujours pas. Probablement plus pour emmerder les elfes que par empathie.

Un étrange bruit émergea du casque : l'esprit riait.

- Il y a peu de différence avec ces races prétendument civilisées finalement.

Lancers...



Voyons voyons mon jeune ami, vous croyez vraiment que les montagnes grandissent seules ?
 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Lundi 11 Mars 2019 à 23h04 par Ahuizotl
Quote Post
 
 

Circé avait une fois de plus esquissé un sourire satisfait : son audace avait payé et elle avait récolté de nouvelles informations qui pourraient s'avérer très précieuses. La tieffeline avait décidé de ne pas abuser de la bénédiction que Mask lui accordait et, conformément à son plan, elle avait discrètement rebroussé chemin. Elle avait ensuite retraversé tout le campement gobelin, sans incident et malheureusement sans recueillir la moindre donnée utile.

Elle avait ensuite furtivement rejoint ses compagnons qu'elle avait salué un sourire aux lèvres. Après avoir retrouvé son apparence normale, elle avait décidé de leur exposer tout ce qu'elle avait appris. Fièrement, elle commença en déclarant :


- Bon, les gars, la récolte a plutôt été bonne...

Elle ménagea son effet en marquant une pause. Partageant pour l'heure leur objectif, elle fit preuve de franchise et d'exhaustivité :

- Ces gobelins sont bien organisés, il y a une hiérarchie dans ce campement et même un semblant d'ordre, ce qui n'est pas fréquent chez ces nigauds de gobelins. Mauvaise nouvelle pour Prestine et les villes de la région, ils semblent décider à assiéger quelque chose : ils fabriquent activement des béliers et des armes de siège, ça sent pas très bon... D'autant plus qu'ils se forgent des armures lourdes pour eux et pour leurs wargs, très bizarre...

Circé fit une nouvelle pause :

- Et surtout, Galzoun est mort. C'est plus lui qui dirige la horde : un certain Garzun l'a expédié dans l'un des Neuf Enfers et un certain Ioghuz semble avoir pris le dessus. Il serait béni par un "Grand Chef" et des démons... et je pense qu'ils se trouvent dans la caverne là-bas mais impossible d'y entrer discrètement, elle est gardée par des wargs... Y a une aura de magie qui s'en dégage en tout cas...

Remarquant l'absence de Solia, elle déclara avec fatalisme :

- Et Solia, elle s'est faite manger par ses copains à tête de hyène ou quoi ?



Sorts niveau 0 : assistance divine, détection de la magie, lecture de la magie, détection du poison .
Sorts niveau 1 : soins légers, soins légers, compréhension des langages, déguisement [domaine].

PNJ : Ahuizotl, Galahad de Montléri
Autres PJ : Metzli Arnesen , Sahadeva, Reïlo

Fiche de Circé

user posted image
 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Lundi 18 Mars 2019 à 11h08 par Schninkel
Quote Post
 
 

Le barbare avait toujours le dos tourné au groupe, voyant la démonette émerger, il continuait d’observer la fosse au Gobelins, immobile tel un oiseau de proies, écoutant à demi-mots les échanges et les quelques révélations qui furent apportés.

Preuve que son demi-cerveau d’humain fonctionnait convenablement, les révélations confortaient ses soupçons. Ses doigts effleurèrent ses crocs saillants et l’impatience affleura sur son faciès grossier tandis qu’il intégrait les nouvelles données. Pas l’ombre d’un plan ne semblait émerger et devinant qu’il n’y avait rien de bon à espérer, l’expédition devrait sans doute battre en retraite jusqu’à Prestine.

L’idée de s’inquiéter pour la magicienne au teint pâle ne lui traversa pas l’esprit. L’idée d’une éventuelle opération de sauvetage était complétement à l’opposé de ses préoccupations présentes.

Ce fut alors que s’empara de Ghaz Arghur cette rage impatiente inhérente à son sang Orque.


- Krank-Dagalur, lâcha-t-il sèchement en crachant sur le sol. Démons et Rakashs, ça pue le souffre. On arrivera à rien de front, y seront plus vulnérables en marche (il agita une de ses mains griffues dont le poing était aussi épais qu’une tête d’homme ordinaire) Assassinats, sabotages, embuscades,… ‘quoi bon si on peut pas atteindre eul’ chef !

Le guerrier frappa nerveusement la hampe de son arme contre le sol et plongea ses pupilles bestiales sur le vieux magicien :

- Rien d’autre dans ta besace ? M’faudrait plus d’une journée pour tous les broyer dans un couloir. Tu m’envoies dans la chambre du chef et j’t’offres des rivières de sang.

Du coin de l’œil, le barbare regarda le casque enchanté dans les mains du magicien, comme attendant l’expertise du plus érudit des membres du groupe.



Ghaz Arghur Gro-gzor
Lance de Sang-de-Lune [hématophage] : Jauge de sang : 0/50

user posted image user posted image Réputation 10
 
 
   Top
PM
Écrit le : Dimanche 24 Mars 2019 à 09h32 par Münggs
Quote Post
 
 

Sans trop savoir pourquoi, Népheghost fut soulagé du retour de Circé. Non pas que le mage fut réellement inquiet pour elle, mais plutôt parce qu'il commençait a être réellement impatient d'obtenir des nouvelles fraîches... Et puis la jeune femme était clairement adepte de l'infiltration et avait déjà démontré ses affinités pour la voie des ombres. Une femmes aux talents comme les siens devait être aussi à l'aise déguisée au milieu de cette horde qu'un nain ne l'aurait été un soir d'inauguration de taverne !

De Solia en revanche, aucunes nouvelles ; et cela était autrement plus préoccupant. Si Neph demeurait relativement indifférent au sort de sa consœur qui, jugeait-il, n'avait probablement pas les ressources magiques nécessaires à sa survie au milieu de cette multitude de monstre, il craignait que celle-ci ait été capturée et qu'elle ne révèle à l'ennemi des choses qui pourraient nuire au groupe...

Chassant ses pensées pour revenir à l'instant présent, Neph résuma la situation. Pour l'heure, les informations glanées par la demie-démone confirmaient et précisaient les suppositions faites par l'Halruéen et son casque magique...


- Pas de nouvelles de Solia non. Espérons qu'elle n'est pas entre leurs mains. Du moins, pas vivante en tout cas... Atteindre leur chef ici va donc être trop compliqué, surtout si il est assisté de magie... La horde sera plus vulnérable lorsqu'elle sera en marche, Ghaz à raison. Quand l'ordre de se mettre en mouvement arrivera, la caverne se videra, et avec un peu de chance, les warg partirons avec les éclaireurs ? Si il s'agissait d'une horde classique, on pourrait supposer que leur chef parte à la tête de ses troupes comme tout monstre belliqueux qui se respecte. Ceci-dit, nous ne sommes pas face à une horde classique et beaucoup de choses se jouent dans l'ombre. Le commandement restera peut-être ici pour piloter les troupes et c'est à ce moment qu'il sera le plus vulnérable.

Le mage regarda alors Elinna, l'éclaireuse, qui demeurait dans l'ombre, puis il s'adressa à elle:

- J'imagine que vous devez avoir une idée de l'itinéraire que la horde va emprunter pour rejoindre la cité ? Vu le nombre de ces monstres, il leur faudra prendre un chemin qui ne pourra pas être un simple sentier dans la forêt ? Voyez-vous un endroit où nous aurions l'avantage de la position si besoin ?

Sans attendre le retour de l'éclaireuse, le magicien apporta une conclusion à son monologue cette fois-ci à l'attention de tous, casque magique inclut:

- Je vous propose donc d'attendre qu'ils se mettent en mouvement. Et d'aviser ensuite. D'ici nous pouvons voir tous les mouvements entrant et sortant de la caverne du chef et donc savoir si il suit ou non ses troupes...



Fiche Népheghost

PJ: Corvo / Népheghost
PNJ: Münggs

Sorts préparés RP:

Niv 0 = 5
Hébétement x2 + Rayon de givre + Lecture de la magie + Détection de la magie
Niv 1 = 5
Projectile magique + Charme personne + Incantation précise + Chambre froide de Darson + Armure de mage
Niv 2 = 1
Eclair solaire
 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Lundi 06 Mai 2019 à 13h06 par Phineas
Quote Post
 
Le Forgeur de Montagnes
Chambre 8
5 gemmes
 Il n'y a pas d'objets
Haut
Bas
 
 

Puisqu'ils étaient tous plus ou moins incliner à la procrastination stratégique, et constatant que leur guet était plutôt sûr, ils purent se mettre relativement à l'aise pour attendre le moment propice.

Solia finit par revenir. Avec un air de tension terrifiée dans les yeux, elle avoua avoir échappé de peu à la fin, lorsque le chaman de Yeenoghu, un vieux gnoll aussi fou que dangereux de la parole de la magicienne, avait posé les yeux sur elle. Il semblait qu'elle avait réussi à se carapater discrètement et rapportait des nouvelles intéressantes : les gnolls ne semblaient même pas être sûrs de la raison qui les avaient poussés à rejoindre la horde gobelin. Ils estimaient ne pas être assez payés pour un boulot pareil et leur chef, autrement plus dangereux et intelligent que les autres si on s'en tenait à la physionomie gnoll, avait des doutes insensés. Des doutes qui conduisirent vite les magiciens à estimer que, peut-être, ce chef avait il été un temps manipulé par magie. Ce qui n'était manifestement plus le cas.

L'attente recommença.

Ils n'échangeaient que des informations utiles pendant que l'archère, qu'ils voyaient encore d'où ils étaient, avait exploré le pourtour ouest de la caverne en empruntant des chemins bien trop dangereux pour le commun des mortels. Le heaume si il était arrogant et souvent insupportable, se révéla vite être une mine de connaissance. Son savoir concernant les horde sauvage notamment, était étonnant et trahissait une vie passée, ou en tout cas une existence, aux contacts au moins des orques. Un contact probablement violent, mais désormais empli d'un certain respect. Ils découvrirent également qu'il nourrissait une certaine rancœur, une haine même, vis à vis de l'empire Nétherisse, et de façon moindre - heureusement pour l'halruéen - de ses descendants.

De toutes évidences, constatèrent ils vite, la horde n'était pas encore prête à l'action. Mais ils purent en apprendre un peu plus sur ce qu'ils avaient déjà vu. A un moment, un énorme warg, celui là même que Circé avait vu sur la terrasse, descendit dans le camp accompagné d'une partie de sa meute. Il était si gros que même de leur cachette ils pouvaient lire la haine dévorante dans son regard, et remarqué l'unique touche de couleur, jaune or, autour de ses yeux. Ce qui le rendait encore plus terrifiant. Ioghuz ou Garzun ? Probablement plutôt le premier, le groupe s'accordant rapidement sur le fait qu'il y ait peu de chances qu'un warg entretienne un serpent de compagnie. Mais si celui ci s'était donc mis au service du deuxième, il fallait s'attendre à ce que ce Garzun soit une plus grosse épine dans leur pied encore.

Plusieurs heures passèrent. Les préparatifs de la horde allaient bon train et si ils ne faisaient rien, leur sabotage n'avanceraient pas. Les gobelins finiraient par bouger mais il fallait du temps pour poser des pièges. Les forges ça s'incendiaient, mais encore fallait il lancer la torche. Les rivières du temps n'allaient pas les noyer seules.



Voyons voyons mon jeune ami, vous croyez vraiment que les montagnes grandissent seules ?
 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Samedi 11 Mai 2019 à 02h39 par Schninkel
Quote Post
 
 

L'expédition était revenu au point de départ, guettant la fosse depuis une falaise à cent mètres de la horde. Les muscles du barbare commençaient à s’engourdir à rester penché sur la hampe de sa lance d’albâtre. Il n’avait pas grand-chose à exprimer sur le moment. Avec une bonne monture, quelques vivres, une cape hivernale et sa nouvelle arme d’hast, c’était pour lui assez de récompense, assez pour lui permettre de rejoindre sa prochaine étape, les monts d’Akanal. Chez lui.

Loin de maîtriser toutes les subtilités de la situation, Ghaz Arghur avait compris que la convergence de toutes ces armées n’était pas le fruit du hasard, il venait de mettre le pied dans la trame d’une vaste conspiration, susceptible de bouleverser cette région. Les traitrises, les malédictions et les mensonges : le barbare voulait en finir avec tout cela.


Il poussa un grognement hargneux en tournant les yeux vers les petits êtres à ses côtés. Il fit tourner sa lance dans le creux de sa main et son front se plissa en signe d’intense réflexion. Le sauvage en armure peinait à trouver les mots pour exprimer le fond de sa pensée.

- Erk, forges, totems, c’est tout pareil. On d’vra traverser ça ! (il désigna la horde puis plaça la paume de sa main sur son plastron) Pas discret. Pas équipé pour. (il montra d’un geste désinvolte les deux magiciens) Eux. Y p’ront pas suivre, sont mous. (sa main retourna vers la fosse aux Gobelins) On y arriv’ra pas sans heurte. Les Rakashs sont à cran. Vulnérables. Faudrait qu’une étincelle. Pendant qu’tu rôdes, j’peux aller tâter l’terrain. Les Rakashs, y connaissent qu’un langage : le sang. Et j’suis l’alphabet.

Le barbare avait été brimé toute sa vie, moins qu’un esclave à ses premiers jours, métis dans un clan de sang-pure puis mercenaire envoyé au premier rang. Il n’avait pas l’étoffe d’un meneur mais en cet instant fatidique, Ghaz Arghur décida de reprendre son destin en main. Il fit quelques pas vers l’intérieur du cercle.

- Trouvez les armes d’siège, lâcha-t-il en direction de la rôdeuse. Trouvez la chambre du chef d’guerre. Trouvez d’quoi sauver l’cul d’eul griffon. (il s’arrêta de marcher face aux deux magiciens) C’est l’moment d’me gratifier d’un sortilège, Magus. Je f’rais qu’une bouchée d'ces Rakashs, va falloir faire durer.

Quand ce fut fait, qu’ils achevèrent les éventuelles gratifications magiques, le barbare partit sans un mot en direction de la fosse, d’un pas lourd et décidé. A ses yeux, au milieu d’une telle marée, un rat dans l’ombre serait toujours plus suspect qu’un mercenaire. Un lion ne se préoccupait nullement de ce que pensaient les moutons. La tête encapuchonnée et le pourtour de sa cape recouvrant son armure, il partit en direction du campement avec l’intention de se mêler aux troupes, d’observer et idéalement, de rencontrer les dirigeants. Il y avait quelques chances pour que la roue tourne en sa faveur, et dans le cas contraire, il ne s’arrêterait que quand sa lance serait surchargée de cadavres.

hrp.gif Puisque personne ne fait rien, je fais n'importe quoi !



Ghaz Arghur Gro-gzor
Lance de Sang-de-Lune [hématophage] : Jauge de sang : 0/50

user posted image user posted image Réputation 10
 
 
   Top
PM
Écrit le : Mercredi 15 Mai 2019 à 20h14 par Ahuizotl
Quote Post
 
 

Circé avait été quelque peu déçue du manque de réaction de ses compagnons face l'abondante moisson d'informations qu'elle leur apportait. Si elle n'attendait pas d'idée lumineuse de la part de Ghaz, elle avait espéré que les magiciens et leur guide puissent élaborer une ébauche de plan visant à guider la horde sur les forces de Yelter.

Quelques idées avaient germé dans son esprit. La première option était d'atteindre la caverne par une autre entrée et de contraindre la horde à leur obéir, par la persuasion, l'intimidation ou l'assassinat. Ce plan était séduisant mais il se conclurait probablement par leur mort en cas d'échec : coincés dans une grotte, ils avaient peu de chances de s'en tirer si les choses tournaient mal. Sa deuxième idée était de saboter les engins de siège et la forge en apposant la signature de Yelter sur ce forfait qui pousserait probablement les gobelins à se mettre en marche. L'inconvénient est qu'elle devrait prendre la majorité des risques, étant la seule capable de se fondre dans la masse avec, dans une moindre mesure, Solia. La troisième option était d'assommer leur guide et de tenter de rentrer par ses propres moyens à Arrabar : après tout, elle s'en sortait indemne et avec un nouvel artefact...


C'était alors que Ghaz s'était lancé avec impatience vers le campement gobelin, prêt à en découdre. La tieffeline en fut fort surprise et se demandait bien où il voulait en venir. Il avait toutes les chances d'être massacré par les gobelins, supérieurs en nombre, ou par les hobgobelins, qui semblaient désireux de faire régner un semblant d'ordre dans le campement.

L'adepte de Mask hésita : fallait-il aider son compagnon, lui planter une flèche dans le dos ou rebrousser chemin? Mue par la curiosité, elle décida de temporiser. Elle utilisa sa coiffe de déguisement pour reprendre rapidement son apparence de hobgobelin défiguré puis elle alla prestement se dissimuler, tout en observant attentivement la suite des événements.

De temps à autres, elle lançait un regard en direction de l'endroit où se trouvaient leurs montures. Si les choses tournaient mal, elle n'hésiterait pas à prendre la fuite et à occire toute personne se mettant sur son chemin...



Sorts niveau 0 : assistance divine, détection de la magie, lecture de la magie, détection du poison .
Sorts niveau 1 : soins légers, soins légers, compréhension des langages, déguisement [domaine].

PNJ : Ahuizotl, Galahad de Montléri
Autres PJ : Metzli Arnesen , Sahadeva, Reïlo

Fiche de Circé

user posted image
 
 
   Top
PMEmail Poster

Topic Options Pages : (6) « Première ... 4 5 [6]  Reply to this topicStart new topicStart Poll