Quel est votre nom, voyageur ?
Heureuse rencontre, Voyageur !
   

Reply to this topicStart new topicStart Poll

> Classe Croisé, Chronique Obéron
Écrit le : Vendredi 20 Janvier 2017 à 21h22 par Elrik Valrok
Quote Post
 
 

Présentation
Chevalier dévoué, agent divin, instrument de vengeance, machine de combat sans peur, le croisé est un guerrier dédié au bien, au mal, à la loi, au chaos ou à une autre cause. Il cherche et détruit les ennemis de sa foi choisie. Renforcée par la prière ou la dévotion absolue à un principe, blindé par sa foi inébranlable, et conduit par ses convictions, un bon croisé est une arme puissante contre l'injustice et la malice. Un croisé maléfique, est un cruel et redoutable guerrier de l'obscurité.

Un croisé qui embrasse une religion ou une sainte foi est similaire à un paladin en ce qu'il commande un certain nombre de puissances saintes (ou impies). Cependant, un croisé n'a aucune compétence avec la sorcellerie divine; il est un adepte martial dont les manœuvres sont des dons imprévisibles du pouvoir divin. Confiant dans la puissance de sa divinité choisie, il laisse sa foi et son intuition le guider dans la bataille. Beaucoup de croisés reçoivent l'appel à leur cause tôt dans la vie, mais n'étudient jamais formellement dans un temple ou un monastère. Ces guerriers sont doués d'une capacité naturelle à canaliser les énergies divines de leur cause, mais d'une manière crue, non dénaturée. Un croisé a une foi absolue dans sa capacité à s'appuyer sur la source de son pouvoir, mais il ne sait jamais très bien comment ce pouvoir se manifestera.

Etre un croisé
Un croisé est avant tout un combattant de mêlée de première ligne. C’est un peu comme le guerrier ou le paladin. Ses manœuvres martiales lui donnent plus de souplesse tactique que le guerrier et font de lui un combattant dynamique et bien équilibré. La plupart des croisés font également de bons leaders, car ils sont à la fois charismatiques et dévoués.

Compétences
La force et la constitution sont vitales pour un croisé, puisqu'il est souvent en danger. L’intelligence est utile pour gagner beaucoup de points de compétence. Un croisé doit aussi avoir des points de compétences en diplomatie, en intimidation et en équilibre car ce sont des compétences clés pour ses disciplines martiales. La dextérité est utile pour tout personnage en combat, mais la capacité d'un croisé de porter des armures lourdes signifie qu'il n'est pas aussi dépendant d'un score de dextérité que les autres personnages.

Races
La plupart des croisés sont des humains, des demi-elfes ou des nains, parce que les idéaux de dévouement, de service, de zèle et de courage sont importants dans les cultures naines et humaines. En général, les elfes, les gnomes et les halfelings n'ont pas le sérieux, le dévouement simple et le fanatisme modéré requis pour réussir comme croisés. Les demi-orques deviennent rarement des croisés, mais ceux qui suivent ce chemin l'excellent souvent. Beaucoup de demi-orques passent leur vie à la recherche d'un idéal ou d'une communauté à laquelle ils peuvent appartenir, et la voie du croisé fait appel à de telles âmes.

Alignements
Un croisé peut choisir n'importe quel alignement sauf neutre. Il doit s’en tenir à son idéal, que ce soit le chaos, le bien, le mal, la loi ou une combinaison de ces principes. Être croisé, c'est se consacrer entièrement à une cause ou à une divinité, et ce mode de vie ne laisse aucune place à l'indécision ou à la décision à prendre. L'alignement d'un croisé reflète sa cause choisie et, dans certains cas, en reflète les manœuvres qu'il peut utiliser.

Les croisés bons et légitimes sont plus communs que ceux qui sont chaotiques ou mauvais, puisque l'obéissance et le service viennent plus facilement aux personnages des anciens alignements. Cependant, le rare croisé maléfique est une force à prendre en compte. C'est un redresseur cruel et redoutable, un fléau qui s'attaque aux faibles et aux sans défense pour honorer ses patrons obscurs.

Dés de vie
D10

Or de départ : 6d4 * 10 po (150 po)
Age de départ : comme le paladin

Caractéristiques de classe
D'abord et avant tout, un croisé est un combattant compétent. Il se bat aussi habilement qu'un guerrier, un paladin ou un rôdeur, en s'appuyant sur une armure lourde et une bonne sélection d'armes pour avoir le dessus sur ses adversaires.
À cette prouesse de combat de base, il possède plusieurs capacités dérivées de sa foi absolue et le dévouement à son idéal choisi. En combattant pour sa cause, un croisé devient une force imparable sur le champ de bataille. Les blessures terribles qu’il peut recevoir pourraient terrasser n’importe quel guerrier. Mais un croisé transforme ces blessures en fureur martiale qui lui permettent de se battre bien plus longtemps que d'autres guerriers qui auraient déjà été submergés.

Un croisé maîtrise un petit nombre de manœuvres martiales mais continue à en apprendre au fur et à mesure qu'il gagne des niveaux. Issus de son extraordinaire discipline personnelle, ces manœuvres comprennent des catéchismes de foi, des dévotions spirituelles et la capacité de frapper des coups spectaculaires au service de son patron ou de sa cause.
Armé du pouvoir de sa foi, il peut briser les rochers, comprendre les attaques ennemies ou rassembler une armée avec un seul acte de bravoure.

Compétence en armes et armures

En tant que croisé, vous êtes formé au maniement de toutes les armes courantes, des armes de guerre et des boucliers (y compris les pavois). Vous êtes également formé au port de toutes les armures (légères, intermédiaires et lourdes).

Manœuvres
Il existe trois types de manoeuvres appelé disciplines : les « boost », « les contres » et les « frappes ». De plus, le croisé peut apprendre des compétences spéciales connues sous le nom de « postures ».

Les Boost : Un boost augmente les capacités du croisé.
Les Contres : Un contre est une action immédiate qui permet à un croisé de repousser l’attaque d’un ennemi.
Les Frappes : Une frappe est une attaque spéciale qui s’appuie sur les enseignements de la discipline pour invoquer un effet spécial.

Il y a neuf disciplines martiales : le Vent du désert, Esprit dévoué, Esprit de diamant, Cœur d’acier, Soleil Couchant, Main d’ombre, Dragon de pierre, Griffe du tigre, Corbeau blanc. Mais le croisé n’a accès qu’à celles-ci contre : Esprit Dévoué, Dragon de Pierre et Corbeau Blanc. Vous commencez votre carrière avec la connaissance de cinq manœuvres martiales.

Description des manœuvres
Une manœuvre utilisable par les croisés est considérée comme une capacité extraordinaire, sauf indication contraire dans sa description. Vos manœuvres ne sont pas affectées par la résistance aux sorts, et vous ne provoquez pas d'attaques d'opportunité lorsque vous les initiez. Le croisé peut apprendre des manœuvres additionnelles à de plus haut niveau comme indiqué sur la table. Le croisé doit remplir toutes les conditions pour les apprendre. La table indiquera le niveau maximum que le croisé pourra choisir.

Manœuvres préparées
Le croisé peut apprendre les cinq manœuvres connues au premier niveau, mais au cours de ses niveaux supérieurs et l’apprentissage de ses nouvelles manœuvres, il doit choisir quelles manœuvres préparer. Il prépare ses manœuvres en priant pendant 5 minutes. Les manœuvres choisies resteront prêtes jusqu’à ce que le croisé décide de prier et de les changer. Il n’aura pas besoin de dormir ou se reposer pour une période donnée pour pouvoir préparer ses manœuvres. Seules les 5 minutes de prières lui suffiront pour sa préparation. Il commence tout ses combats avec les manœuvres préparées, indépendamment des combats précédents et de leurs utilisations antérieures. Lorsqu’il initie une manœuvre, le croisé la dépense pour le combat en cours, donc chaque manœuvre ne pourra être utilisée qu’une seule fois par rencontre à moins de les préparer à nouveau.

Un croisé, compte sur des flashs d'inspiration divine pour utiliser ses manœuvres. Il n'a donc pas un plein contrôle sur ses manœuvres préparées. Avant que le croisé n'effectue la moindre action dans le combat, deux de ses manœuvres prépares lui sont conférées, sélectionnée aléatoirement. Les autres sont considérées comme retenues. A la fin de chacun de ses tours, une des manœuvres retenues devient conférées pour le croisé. Il ne peut initier que les manœuvres qui lui sont conférées, et aucune manoeuvre retenue. Le croisé peut décider d'initier aucune manoeuvre, les gardant pour les rounds suivants et recevra tout de même une manoeuvre retenue en tant que conférée. A la fin d'un tour où le personnage n'a plus aucune manœuvres retenue, toutes les manœuvres dépensées sont à nous préparées et retenues et deux d'entre elles sont considérées conférées, et le processus continue jusqu'à la fin de la rencontre. Un croisé commence une rencontre avec une manoeuvre conférée supplémentaire au niveau 10 (pour un total de 3) et une seconde supplémentaire au niveau 20 (pour un total de 4).

Spécial
Résolution d'acier (Ext). Un croisé est capable via sa résolution et sa concentration extrême de ne pas tenir compte de la douleur et des blessures. Lorsqu'il est frappé, la blessure ne l'affecte pas de suite. Le croisé possède une réserve de dégâts retardés qui lui permet de passer outre certaines blessures pendant un moment. Cette réserve commence à 0 à chaque début de rencontre. Lorsque le croisé est attaqué, Tout point de dégâts reçus est ajouté à la réserve de dégâts retardés. A la fin de son prochain tour, le croisé subit des dégâts égaux au nombre de point d sa réserve, qui revient alors à 0. Les effets de soin peuvent augmenter les points de vie du croisé ou réduire sa réserve de dégâts retardés, ou les deux (réparti comme le désire le croisé). Tout effet lié à une attaque, comme une absorption d'énergie ou une paralysie affecte malgré tout le croisé normalement et leurs effets en sont pas retardés par cette aptitude. Si la réserve de dégâts retardés du croisé est remplie, celui subit immédiatement tout dégâts supplémentaire qui lui serait infligé. Si une attaque remplit cette réserve, tout point de dégâts restant est immédiatement infligé au croisé. La réserve de dégâts retardés a une capacité de 5 au niveau 1. Elle augmente de 5 aux niveaux 4, 8, 12, 16 et 20. Les effets de réduction des dégâts s'appliquent au moment où l'attaque est reçue et ne s'applique pas à nouveau lorsque le croisé subit effectivement les dégâts.

Contre-attaque furieuse (Ext). Un croisé peut canaliser la douleur de ses blessures dans une rage pour frapper ses ennemis. Chaque attaque le frappant ne fait que le rapprocher de la gloire.

Durant son tour de jeu, le croisé gagne un bonus à ses jets d'attaque et de dégâts égaux au montant de sa réserve de dégâts retardés divisé par 5 (arrondi à l'inférieur, pour un minimum de 1 si celle-ci n'est pas vide). Ce bonus ne s'applique que durant le tour de jeu du croisé, pas en-dehors de celui-ci.

Esprit indomptable (Ext). A partir du niveau 2, le croisé tire une puissance supplémentaire de sa foi, augmentant sa résolution face à ses ennemis. Sa personnalité, sa résolution et son énergie lui permette de résister plus aisément aux effets qui ébranlent la volonté. Le croisé ajoute son bonus de Charisme (s'il en a un) à ses jets de Volonté. Ce bonus se cumule avec l'aptitude de grâce divine.

Afflux de zèle (Ext). Une incroyable énergie et un dévouement rare traverse le croisé, lui permettant d’ignorer les effets d’un sort d’attaque, ou toute attaque qui pourrait le gêner ou lui causer des blessures. A partir du 3ème niveau, à un rythme d’une fois par jour, le croisé peut choisir de jeter les dés une seconde fois sur un et un seul de ses jets de sauvegarde. Il devra tenir compte du second jet indépendamment du score, même si celui-ci est plus bas que le premier. Cette capacité ne demande aucune action. Le croisé peut simplement l’utiliser après avoir connaissance des résultats de son jet de sauvegarde, mais avant que le MD ne lui dise si il a réussit ou raté.

Châtiment (Ext). Sous l’influence de son grand courage et de sa foi d’acier en sa croyance, le croisé peut porter un coup terrible à ceux qui se mettent au travers de leur chemin et celui de leur cause. A partir du niveau 6, à un rythme d’une fois par jour, le croisé concentre toute sa rage, sa haine et sa détermination en une seule attaque. Au prochain jet d’attaque au corps à corps le croisé gagne un bonus supplémentaire à son jet d’attaque égal à son bonus de Charisme (si il en a), et un bonus supplémentaire aux dégâts infligés égal à son niveau de classe.
Au niveau 18, il gagne une utilisation quotidienne de Châtiment supplémentaire.
Dur à cuire. Au niveau 10 le croisé gagne le don de Dur à Cuire en tant que don supplémentaire.

Ardeur (Ext). À partir du niveau 13, le croisé peut résister à la magie avec une détermination et un tonus remarquables. Lorsqu'il réussit un jet de Vigueur ou de Volonté contre une attaque autorisant un jet de sauvegarde pour réduire ses effets (comme n'importe quel sort dont la ligne Sauvegarde indique « Vigueur, partiel » ou « Volonté, partiel »), il ne subit aucun effet (plutôt que des effets réduits). Un croisé inconscient ou endormi ne bénéficie pas des effets de ce pouvoir.

Liste des pouvoirs martiaux du Croisé

Cliquez ici pour dérouler le parchemin...


Pouvoirs martiaux de la discipline Esprit dévoué

Cliquez ici pour dérouler le parchemin...


Pouvoirs martiaux de la discipline Corbeau blanc

Cliquez ici pour dérouler le parchemin...


Pouvoirs martiaux de la discipline Dragon de pierre

Cliquez ici pour dérouler le parchemin...



 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Samedi 21 Janvier 2017 à 14h08 par Phineas
Quote Post
 
L'Aède
Chambre 8
5 gemmes
 Il n'y a pas d'objets
Haut
Bas
 
 

h eh, bien, j'avais la flemme de le faire biggrin.gif

T'as pas les droits pour éditer directement le wiki ?



Vole Oeil-des-Vents, vole Corbeau Blanc, collecte le savoir qui ravira l'histoire !

PJ : Shamar, Serana
 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Samedi 21 Janvier 2017 à 16h47 par Elrik Valrok
Quote Post
 
 

'est bon c'est terminé. Non je n'ai pas les droits mais Brun va le recopier.



 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Dimanche 22 Janvier 2017 à 21h40 par Ashyn Futhvuer
Quote Post
 
Ménestrelle
Chambre 1
14 gemmes
Haut
Bas
 
 

op le croisé est en ligne.

Je n'ai pas encore mis le contenu de tes parchemins. A vrai dire, vu le volume d'information, je me tâte. Faire une sous-page rattachée à "croisé" ?
Tu en penses quoi ?

Brun'



 
 
   Top
PMEmail PosterUsers Website
Écrit le : Dimanche 22 Janvier 2017 à 22h40 par Elrik Valrok
Quote Post
 
 

ui c'est vrai que ça fait une très grosse quantité d'informations mais qui est toutefois nécessaire. L'idée de la sous page est effectivement une bonne idée. yes.gif Cet affichage permettrait de bien séparer les informations techniques des informations descriptives de la classe.



 
 
   Top
PMEmail Poster

Topic Options Reply to this topicStart new topicStart Poll