Quel est votre nom, voyageur ?
Mirtul (V) 1373, 3ème chevauchée
   

Pages : (2) 1 [2]  Reply to this topicStart new topicStart Poll

> Une pure formalité., Aël, Ylinya, Kerlomar, Lorindol, Moreta.
écrit le : Vendredi 02 Octobre 2020 à 21h51 par Kerlomar
Quote Post
 
 

Kerlomar en entendant frapper à la porte se raidit dans son coin et porta la main au cimeterre qui pendait à son flanc gauche. Tout en posant sa main sur son arme, il réfléchissait à quelle forme prendre si combat il devait y avoir. Maintenant qu'il maitrisait parfaitement ses pouvoirs et les diverses formes qu'il pouvait emprunter, et elles étaient nombreuses, il avait l'embarras du choix. Regardant Lorindol ouvrir la porte et le Seigneur de Mythdae préparer un sortilège dont il ignorait tout, il était prêt. Il venait d'opter pour la forme d'un géant des marais. Cette forme avait fait ses preuves et il en appréciait la taille, la force et l'allonge.

Cependant, l'individu qui se présenta dans l'entrebâillement de la porte ouverte se révéla être un ami ou du moins, selon ses dires, quelqu'un de nécessaire pour une connexion. Sans retirer la main de la garde de son cimeterre, Kerlomar décida de ne pas se métamorphoser tout de suite. Il regarda et étudia attentivement l'individu. Il n'avait jamais vu de créature de cette sorte, même si Dinenda s'en rapprochait à bien des égards. Il regarda et observa, pour se souvenir de cette forme et de ses caractéristiques si un jour lui prenait l'envie de l'emprunter pour une raison ou pour une autre.

Le druide s'aperçut alors que ses pouvoirs morphiques éveillaient en lui une curiosité plus exacerbée encore sur les différentes races et créatures. Toutes pouvaient devenir une inspiration, un modèle à emprunter pendant l'une de ses transformations. Aussi voulait il en apprendre le plus possible à leur sujet pour coller au mieux à chacune, voire à en apprécier de possibles mutations qui seraient à son avantage.

Il abandonna néanmoins rapidement son étude car la situation était quelque peu tendue dans le bâtiment. Ael refusait de laisser entrer la créature et la sommait d'expliquer la raison de sa présence. Il faisait montre d'autorité et se posait face au drakéide comme le chef, désigné ou auto désigné de leur petit groupe. Quant à l'elfe non Gardienne, elle disait au contraire de le laisser rentrer et semblait prendre tout cela avec amusement et décontraction. Le druide prophétisait bientôt des heurts entre les deux elfes aux vues de leurs différences de caractère et de point de vue. Observant tout le groupe sous ce nouveau regard, Kerlomar commença à tous els examiner. Lorindol semblait accepter de fait l'autorité de l'elfe du soleil. Pour le moment Ylinia ne disait et ne faisait rien mais si Kerlomar avait bien compris, la druidesse et le Seigneur de Mythdae se connaissaient. Lui-même avait entendu parler du théurge mystique lorsqu'il se rendait de manière régulière à Mythdae et l'avait aperçu à plusieurs reprises. Cependant leurs relations étaient presque nulles du fait qu'ils n'avaient jamais vraiment discuté ni cherché à faire connaissance. Ael avait beaucoup de choses à faire et Kerlomar s'affairait également dans son coin avec sa discrétion et son énergie habituelle. Rien n'avait imposé aux deux hommes de se rencontrer sérieusement et de passer du temps ensemble.

Les paroles du drakkeide éveillèrent une certaine curiosité chez le druide. Il ne connaissait ni ce clan ni ce Adgo dont l'être écailleux parlait. Il semblait cependant qu'il s'agissait d'une personne importante dans cette affaire qui se permettait d'envoyer deux agents pour travailler de concert, semblait il, avec leur groupe. Il fallait néanmoins attendre d'en savoir plus et de voir ce que le temps leur apporterait comme élément. Le druide relacha son cimeterre et salua l'écailleux d'un signe de tête, prêt malgré tout à changer de forme pour se jeter sur l'inconnu si jamais la moindre menace apparaissait.



Que Maïlikki t'ait en sa sainte garde

Sorts mémorisés : Niveau 0 : Soins superficiels, Illumination, Lumière, Détection de la magie.
Niveau 1 : Soins légers (x2), Enchevêtrement, Insolation.
Niveau 2 : Peau d'écorce, Convocation d'alliés naturels 2, Constitution de l'ours.
Niveau 3 : Communication avec les plantes, Soins modérés.

Tours de Haridian : Chasse, Cherche, Viens, Surveilles, Va chercher, Arrêtes, Gardes, Attaque.

user posted image

Réputation 2

Fiche de Kerlomar Ribens
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Samedi 03 Octobre 2020 à 01h44 par Yvhann
Quote Post
 
Habitant des Royaumes
Chambre 14
Aucune gemme
 Il n'y a pas d'objets
Haut
Bas
 
 

Floxx restait ambivalent un certain temps, entre l’ouverture de la porte et les missives reçu par la suite. Sa sagesse presque pas respectable, lui demandait quand même un certain moment d’inspiration et d’expiration pour ne pas occire l’effronté qui vint lui poser multiple question. Une flamme jaillit de ses naseaux et qu’il prit soins d’inspirer par la suite avant de prendre la parole.

Son regard se portait dans celui qui avait ouvert la porte et dans celui de cette elfe qui semblait aise de l’invité, son langage faciès leurs prouvaient qu’il les remerciait grandement. Alors comme l’étiquette le voulait, il mit sa patte inférieure gauche sur le portique de la porte quand il ouvrit le museau pour la troisième fois.


-Argnfff... puf, puf, qu’une toile brille sur cette rencontre comme vous le dite est bien respectable, mais sacher prendre votre place, vous êtes quand même né des restant de trace de nos pagnes, alors Aël’Telàwërith Eowëlathaèldir de la maison Aëlyndra de Cormanthyr que vous ne soyez pas prévenus de mon arrivé est pour le moins normal que votre capacité d’interprétation de mes propos vous soit défaillante, ceci ne me regarde en rien et comme vous pouvez le constater j’ai mit patte avant de vous répondre. Si Asgorathe ne vous dit rien alors fouillez les racoins sombre de votre présumé personne et de son histoire, surtout celle de vos lointain ancêtres. Comprenez qu’il veut vous indiquez le chemin à prendre pour que vous puissiez lui remettre l’anneau demandé et que mes chemins empruntés regarde que moi. Comme vous le constatez, c’est avec vous que je veux communiquer et du temps, très cher, j’en ai plus que vous pouvez imaginer, quoique il soit vrai qu’il ne me faut pas manquer l’appel, Kara ne serait pas très heureuse...-


--------------------
Floxxnaar du clan Noxorius est un drakéïde, ou homme dragon ou appelé homme lézard. Rarissime sur le continent ce peuple se tient le plus souvent dans les forêts denses loin de toute civilisation. Pour ce dernier il est errant, il œuvre le plus souvent possible seul, mais en de rare occasion, il lui est demandé de porter assistance à des groupes que le Balancier supporte. Seul signe distinctif, il à un rond sur le front de scarifié et un point au centre de celui-ci. Habillé d’un pagne, d’une cape a capuchon dans des tons de brun, vert, gris, portant un carquois en bandoulière il semble n’avoir aucune arme, il est pieds nu qui eux ainsi que ses mains arbore des griffes acérées. Portant des bracelets aux avant bras ainsi que sur ses tibias. Sa peau écailleuse est de couleur changeante, en fait elle est opale et semble se modifier dépendamment le lieu où il se tient. Sa grande queux laisse voir plusieurs balafres.


Pendant cette joute, Lorindol comprit certaine chose : La comète rouge était bien celle qui depuis l’aube des temps faisait en sorte que les dragons devenaient quelques peu barjo à certaine occasion, tandis que l’avaleur des ombres revenait à définir le dragon à neuf volets, communément appelé le façonneur du monde, rarement appelé la grande roue éternelle qui était plus connue sous le nom de la roue d’argent qui tourne sans fin de part un clan druidique mystérieux nouvellement reconnu dans la région et finalement correspondait au Concordant. Pouvait-il en être certain ? Il ne put malheureusement l’affirmé, mais tout semblait correspondre aux vieilles lectures que ses prédécesseurs lui avait fait avalé dans les premières années de ses études.

Le Drak se reprit, il semblait communiquer en même temps avec un hôte invisible puis revint en parole.




Dit-il en entrant et en regardant, amusé, les serviteurs invisibles présent. Il prit soins de se décrotter les griffes inférieures avant d’entrer dans la salle où tous étaient attablés. Il souriait, mais sa physionomie inédite interdisait de la savoir. Sa queux balayait un instant le sol tandis que son regard se portait un peu partout dans cette salle comme s’il cherchait un endroit précis ou un moment.
Il était bien sur impossible pour quiconque de voir qu’il était nerveux, il s’attendait à ce que Asgo apparaisse pour délivrer son message, qui ne venait pas, car il avait déjà eut lieu et de cela il ne le savait pas.


-Bon, bon, bon, Asgo dit de me suivre, il semble bien que les communications sont légèrement troubles, mais j’en ai saisi le principal. Nous voilà donc bien satisfait, ils nous reste plus qu’à attendre mon frère Drixxjorr, lui il va savoir, en fait il devrait savoir, mais, mais nous devons attendre, bien sur, il faut attendre un peu, question de se rencontrer et mieux se connaitre, n’est-ce pas !.-

--------------------
Floxxnaar du clan Noxorius est un drakéïde, ou homme dragon ou appelé homme lézard. Rarissime sur le continent ce peuple se tient le plus souvent dans les forêts denses loin de toute civilisation. Pour ce dernier il est errant, il œuvre le plus souvent possible seul, mais en de rare occasion, il lui est demandé de porter assistance à des groupes que le Balancier supporte. Seul signe distinctif, il à un rond sur le front de scarifié et un point au centre de celui-ci. Habillé d’un pagne, d’une cape a capuchon dans des tons de brun, vert, gris, portant un carquois en bandoulière il semble n’avoir aucune arme, il est pieds nu qui eux ainsi que ses mains arbore des griffes acérées. Portant des bracelets aux avant bras ainsi que sur ses tibias. Sa peau écailleuse est de couleur changeante, en fait elle est opale et semble se modifier dépendamment le lieu où il se tient. Sa grande queux laisse voir plusieurs balafres.


Pendant qu’il semblait vouloir assurer l’assembler il tapotait nerveusement un pendentif qu’il avait au coup, étrangement semblable à celui qu’Ina avait remit à Isorion qui lui l’avait remit à Ylinya. Il regardait un temps le Damarien druide, sa tête gîtait d’un côté et de l’autre, comme intrigué puis s’approchant légèrement, reniflait son odeur il remontait la tête et en ouvrant légèrement la gueule, une langue pointu vint sortir pour passer sur ses lèvres, en entrant celle-ci il eut comme une surprise et mit sa main gauche sur l’épaule de Kerlomar.

Ensuite il restait un temps devant Ylinya et fit les même gestes que précédemment, cette fois-ci il mit sa main droite sur l’épaule de la bleutée. Il continuait le tour de table sans s’arrêter devant le noble et revint devant Lorindol. La peau qui recouvrait ses pupille pulsèrent en clignement plusieurs fois avant qu’il ne revienne auprès de la table, laissant sa langue sortir impunément puis semblait perplexe un instant, il allait, semblait-il demander quelque chose, mais rien ne sorti réelement, mis à part un sifflement et de drôle de son qui semblait venir de son ventre.


Plus loin, Drixxjorr, moins furtif que son juvénile frère, venait de se faire prendre par une escouade de gardiens sylvestre, après une échauffourée plutôt musclé et sans mort, ils en étaient venu de concert de parlementer pour connaitre la véritable intention de l‘intrusion en territoire sylvain. Le drak dû se soumettre malencontreusement à suivre l’escouade et lorsqu’ils arrivèrent non loin du lieux désigné, pour l’interrogation en règle, il avait disparut. La chasse reprit de plus belle.


Cliquez ici pour dérouler le parchemin...



user posted image
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Mercredi 07 Octobre 2020 à 08h10 par Lorindol
Quote Post
 
 

Lorindol se trouvait plongé dans ses réflexions, cherchant à extraire de son esprit la moindre parcelle d'informations utiles éclairant les paroles de l'importun.

Sa curiosité insatiable lui avait fait parfois ingurgiter d'anciens textes, certains même aux limites de ses capacités de compréhension, difficile à appréhender, partiellement détruit.

C'est la vision des vielles étagères de la bibliothèque de Leuthilspar qui apparut soudain à lui et plus particulièrement plusieurs vieux volumes sombres sur le panthéon draconique. Cette vision associée à la marque sur le front de floxxnaar ne manque pas d'ouvrir son esprit à un flot d'informations hétéroclites.

La tension dû à l'intrusion de la créature draconique n'étant pas retombée, Lorindol pris le parti d'engager la discussion quitte à paraitre présomptueux ou pompeux. D'ailleurs, il semblait bien manquer encore un invité surprise à cette rencontre confidentielle.


- Floxxnaar du Clan Noxorius, soyez assuré de notre volonté d'apaisement. Vous vous prévalez d’être l'intermédiaire d'Asgorath, la Faiseur de Mondes, le dieu de la Création comprenez notre surprise ! Qui sommes-nous pour recevoir ainsi la visite impromptue d'un représentant d'une divinité réputée pour ne s'intéresser qu'aux adeptes draconiques. Votre pendentif ne nous est pas totalement inconnu et parle en votre faveur, engageons-nous à nous respecter au-delà de nos différences culturelles évidentes.
Le mythe de la création de l’univers est affaire de rares érudits éclairés ! Nous sommes honoré qu’ «Asgo» daigne nous accorder toute son attention. En même temps, mon inquiétude s’accroit, sa réputation de n’intervenir dans les affaires ne concernant pas les dragons que lorsque la survie de la race est en jeux m’interpelle. Votre présence semble être à associer aux troubles agitant vos condisciples draconiques, attendons que sa parole divine nous éclaire.-

Lorindol garda pour lui les détails concernant la comète rouge, et les concordants laissant une chance à Asgo d’éclairer les participants de cette réunion pleine de surprise.

hrp.gif Lorindol essaye de temporiser la tension actuelle entre floxnaar et les autres participants. existe t il une connaissance à même de lui apprendre les moeurs de la créature ?



user posted image
Fiche de Lorindol
Réputation 0,5
Il me semble avoir lut quelques choses la dessus, attendez que je réfléchisse..
Sorts mémorisés : dd+2 pour vaincre RM
Niv05 dd22 immobilisation de monstre (MJ)/ rayon prismatique (compendium)
Niv04 dd21 invisibilité suprême / tempête de grêle /porte dimensionnelle
Niv03 dd20 boule de feu / dissipation de la magie/sphère invisibilité/ immobilisation personne / éclair
Niv02 dd19 2x rayon ardent / cécité surdité/ rayons de flammes avec extension portée(dons)/rayon de glace /flèche acide melf
Niv01 dd18 bouclier / rayon affaiblissant / armure de mage / coup au but / volte face /projectile magique
Niv0 dd17 détection de la magie / aspersion d’acide / choc électrique / porte silencieuse
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Mercredi 07 Octobre 2020 à 13h14 par Adlareth
Quote Post
 
 

A la réflexion de Moreta, le Seigneur de Mythdaë souffla en levant les yeux au ciel. Évidemment, il aurait toujours quelqu'un pour ramener son grain de sel dans des affaires qui ne le concernait en rien. Moreta était là, une « invitée » de la Confrérie. Depuis quand les invités faisaient-ils la loi en une demeure qui n'était pas la leur ? Il y avait là, un tel manquement à l'étiquette, qu'il n'y a pas si longtemps la Teu'Tel'Quess se serait fait rabougrir vertement. Mais le théurge mystique avait apprit à mettre un peu d'eau dans son vin depuis qu'il était appeler à diriger une petite cité. Non, ce qui mit foncièrement le noble evereskan en boule, fut quand le gros lézard commença par l'insulter. Lui et tous les les elfes ici présent. Aël'Telàwërith ne s'était pas montré injurieux ou irrespectueux, il s'était juste montré prudent.

Décidément, il semblait écrit que rien n'allait se passer comme on aurait pu le prévoir. Aël'Telàwërith avait souhaité commencer cette réunion en donnant le maximum d'information sur ce qu'il connaissait de la situation pour enchaîner par un tour de table afin de tenter de mieux cerner les compétences des uns et des autres pour les utiliser le mieux possible. Cette intrusion n'était pas prévue, et il n'avait jamais été question de renforts, même s'ils étaient les bienvenus. Compte tenu de se qu'il s'apprêtait à révéler, l'elfe du soleil ne voulait pas prendre de risque et divulguer des informations dans des oreilles qui n'avaient pas à en connaître.

Au lieu de cela, tout commencerait dans le chaos et les tensions. Si c'était là ce qu'ils devaient vivre pour cette mission au combien délicate et dangereuse compte tenu de ce à quoi ils devaient faire face. A bien y réfléchir, dans l'état d'esprit dans lequel il se trouvait à l'heure présente. Il n'y avait aucune chance de pouvoir parvenir au bout tout en restant tous en vie. Il fallait mettre les choses à plats ou, autant jeter l'éponge tout de suite. De toute façon, le drakeïde avait un comportement qui laissait à penser qu'il n'avait pas vraiment d'eux.

Lorsqu'une flamme sortie des naseaux de l'homme-dragon, des arcs électriques s'enroulèrent autour des doigts du théurge-mystique. Ils disparurent aussi vite que les flammes. Floxxnaar lui faisait penser à lui-même.
Il n'y avait pas si longtemps que cela, l'elfe doré considérait les N'Tel'Quess comme des êtres inférieurs. Les pires d'entre-eux devaient encore être les humains. Une race presque incapable de vivre en respectant leur environnement. Une démographie galopante et un besoin sans cesse croissant de conquérir de nouveaux territoires qui se faisait souvent au détriment de la forêt. Ils avaient tous les vices sans aucune qualité. Puis, il eut à réellement vivre à leur côté. Et ceux qu'ils avaient eu l'occasion de croiser au sein de la Confrérie, lui avaientt ouvert les yeux. La seconde raison de cette remise en question, fut quant les races N'Tel'Quess s'étaient alliées pour venir au secours d'Evereska. La réflexion « vous êtes né du reste de nos pagnes » aurait pu être prononcé par le serviteur de Corellon Larethian. Quand aux autres « sous-type » elfiques, ils devaient être guidé par ceux qui avaient reçu la bénédiction du Seigneur de la Seldarine.
Mais Aël'Telàwërith avait fait du chemin depuis ce temps là. Le fait de côtoyer la Confrérie lui avait démontré que les soi-disant races inférieures étaient capables de bien des prouesses et qu'ils pouvaient être tout aussi dignes que bien des elfes du soleil. Un chemin que visiblement, Floxxnaar n'avait pas encore parcouru.

Aël'Telàwërith le laissa pénétrer à l'intérieur sans y avoir été invité. Il le laissa faire son petit numéro et écouta ses propos. S'il y avait quelque chose à retenir de tout cela c'est qu'ils ne pourraient,à priori, pas se supporter l'un l'autre. Sans compter que les choses seraient aussi compliquées avec Moreta. La sagesse du noble ne lui laissait qu'une alternative au bénéfice du groupe. Pendant que le drakeïde faisait son tour, Aël'Telàwërith fouillait sa mémoire à la recherche une correspondance entre ce qu'il connaissait et ce que Floxxnaar venait de leur délivrer.


¤ Asgorath ?!? Ça me dit quelque chose, mais c'était quoi ? ¤

Le prêtre-mage se rappela d'où lui venait ce nom. Du moins, c'est ce qu'il semblait, mais sans certitude. Quand il aurait un moment, il faudrait qu'il tente de se souvenir de cet antique ouvrage. Si c'était bien celui au quel il pensait, cet ouvrage l'avait amusé. A vrai dire, l'elfe doré avait eu du mal à prendre au sérieux cet ouvrage. Il était question de la création du monde, rien que ça. Il ne s'agissait pas de ce monde, mais du monde dans ce qu'il a de connu et inconnu. Ce livre traitait de concepts de tellement éloignés de ce qu'il connaissait, qu'il était difficile de prêter la moindre véracité à ces dires. Mais si c'était bien de cela dont il s'agissait, alors ils étaient juste face à un envoyé de cette divinité qui avait été oubliée dans la nuit des temps. Et lorsque Floxxnaar évoqua la correspondance entre Asgorathe et Yar, alors les choses s'éclairèrent. Pour autant, le problème restait entier.

La petite assemblée semblait vouloir aller jouer sur les plate-bandes des dieux. Et si l'artefact qu'ils s'apprêtait à aller chercher inquiétait les dieux, alors il devait avoir une puissance à peine concevable. Et les forces qui s'y allaient s'opposer à ça ne seraient probablement pas moins dangereuses. Tout cela confirmait pleinement les dires d'Ina sur le récit de l'aventure qu'ils avaient vécu à travers le monde, le temps et les plans. Il allait falloir une cohésion sans faille pour aller affronter des serviteurs de quasi-dieux, voir des dieux d'autres plans d’existence. Cette cohésion ne pourrait avoir lieu que si le groupe s'unissait autour d'un chef. La Confrérie qui chapeautait l'entreprise l'avait légitiment désigné pour tenir ce rôle. Visiblement cela ne convenait pas à tout le monde. Il n'y avait pas trente-six solutions.

Profitant que le Drakoïde ne fasse son petit tour, Aël'Telàwërith récupéra son sac de voyage et le mit sur son dos. Il allait s'exprimer, lorsque Lorindol le devança. Et le mage d'Etrenelle-Rencontre semblait détenir des informations que lui-même ignorait. Son regard sur le mage changea quelque peu. Il n'était pas si fréquent de se retrouver avec des compagnons aussi versé dans l'art des mystères que lui et sur ce sujet, le second elfe du soleil de ce groupe en savait plus que lui-même. A l'éclairage de ce que le Gardien des Mystères venait de dire, certains doutes sur Floxxnaar eurent tendance à disparaître.


- Bien, je vous souhaite toute la réussite possible dans cette entreprise. Je prierai pour vous. Je ne partirai pas avec vous. Pas dans ces conditions, en tout cas.

Aël'Telàwërith se tourna face au drakeïde. Gardant toute sa dignité, il s'était raidi et se tenait droit comme I. Sur un ton qu'il tenta de garder sous contrôle, il exprima le fond de sa pensée.

- Messir Floxxnaar, il me semblait avoir compris que l'entreprise dans laquelle la Confrérie des Gardiens Sylvestres engage ses membres était de la plus haute importance. Nous avons été convoqué en catimini pour venir en ce lieu, secrètement et se retrouver dans cet abri magique, qui n'existe pas et qui se voit protégé contre les scrutations. Exception faite, d'Ina et de certaines Hautes Instances de la Confrérie, personne n'est censé être informé de nos intentions. Des informations que je détiens, nous allons partir chercher un artefact qui inquiète les... Dieux eux-même. Et il faudrait que je crois sur parole parce que simplement vous vous présentez ici. Plutôt que nous insulter, vous devriez reconnaître la prudence et le sérieux avec lequel nous abordons cette quête.

Le théurge mystique marqua une courte pause, d'une part parce qu'il n'était pas pressé. D'autre part, cela lui permit de garder le contrôle pour ne pas se montrer trop tranchant. D'aucun n'auraient pas forcément prit autant de gants.

- Si vous pensez normal de faire entièrement confiance à un étranger qui arrive ici, sans être ni annoncé, ni attendu, qui nous donne en guise d'introduction trois phrases dont nul ne comprends le sens et croire que nous allons tout prendre pour argent comptant, sans même tenter de comprendre. C'est que vous nous prenez pour des idiots congénitaux. Ce que nous ne sommes pas. Il est cependant vrai que pour bien des choses je suis un ignorant. Tout comme, il est vrai que je ne reconnais pas vraiment les noms que vous avez donné. Bien que je commence à voir qui est le Faiseur de Mondes. Vous n'avez que faire de notre ignorance, dites-vous. C'est bien dommage voyez-vous. Nous sommes tous prêt ici à mettre nos vies en jeu pour... pourquoi au juste ? Un anneau dont on ignore presque tout, jusqu'à son aspect. Et vous voulez nous laisser dans cette ignorance, pourquoi je vous prie ? Je ne connais qu'une sorte de régime qui se plaît à garder ceux qui le serve dans l'ignorance. Je sers la Couronne d'Arvandor et je ne servirai pas ce genre de régime. Vous dites vouloir nous aider, et avant même de nous guider, il va falloir nous expliquer ce que pourrez. Pour commencer, Asgorath est donc Yar qui est celui que l'on appelle le Balancier. Voyez-vous, je serai curieux d'en apprendre un peu plus sur notre commanditaire. Quelle sont les corrélations entre nos deux cosmologies ? A quoi ressemble cet anneau, quelle est son histoire et à quoi sert-il ? Qui est Kara ? Qui sont ceux qui sont après l'anneau ? Y'a t'il plusieurs groupes à chercher ce que nous allons chercher aussi et que comptent-ils en faire s'ils le trouvent en premier ? Des questions, j'en ai des tas, voyez-vous et je cherche des réponses pour ne pas rester dans la nuit. Mais vous avez, vous aussi vos manquements. Poser votre patte sur le montant de la porte ne signifie rien ici, sauf si vous voulez décrotter vos griffes avant d'entrer. Ha oui, et, il est de bon ton de respecter celui qui vous reçois.

Sur cette dernière phrase, son regard lavande se porta sur Moreta. Mais il ne rajouta rien de plus sur son intervention. Le groupe ne se connaissait pas et l'idéal serait tout de même que cela ne se voit pas de trop. Sur tout devant un inconnu qui s'avérait être probablement l'envoyé d'un dieu.

- J'ai l'honneur d'avoir été désigné par la Confrérie pour être à la tête de cette réunion. Je vais être parfaitement honnête avec vous. Nous sommes prêt à mettre nos vies en jeu, mais je souhaiterai tout de même en savoir plus sur la cause que nous défendons, et pourquoi nous devrions nous y engager. Pour cela, il va nous falloir quelques informations que vous détenez. Cela me permettra dans un premier temps de savoir, si cette mission reste dans nos cordes. Ensuite, cela nous permettra de comprendre, donc d'être plus efficace si nous savons vers quoi nous allons. Pour le moment, vous ne nous avez rien expliqué. Je n'enverrai pas des Gardiens Sylvestres aveugles dans une mission suicide. Alors, soit nous profitons de ce temps d'attente de votre frère et vous commencez à nous donner quelques informations pour nous éclairer, soit cela se fera peut-être, mais sans moi. Chaque Gardiens ici présent est libre d'agir en accord avec sa conscience. Bien que cela ne guère avoir d'importance pour vous, je ferai mon compte rendu à Isorion. Lui sera en mesure de retirer la Confrérie d'une mission qui ne la regarderait en rien. De mon côté, je demanderai à Ylinya de ne pas s'engager dans cette entreprise. Nous avons encore des choses à faire à Mythdaë.

L'Amarthor de Thüldae se tut et laissa un silence s'installer. Il replaça la sangle de son sac sur son épaule pour conclure. En clair, Aël'Telàwërith avait besoin d'informations pour pouvoir prendre une décision en toute connaissance de cause. Du moins, avec plus de données qui permettraient d'en savoir un peu plus. Lui-même était un prêtre de Corellon Larethian, servir Asgorath un autre dieu n'était pas anodin. Le dévot du Père des Elfes ne souhaitait aucunement se parjurer, et il allait jouer sur une corde raide qui lui laisserait peu de marge de manœuvre. S'il se fixait sur les dires de Lorindol, Asgorath ne s'occupait que des affaires des dragons, ce qui n'allait pas aider pour coopération entre la Seldarine et le panthéon draconique. Pour autant, il n'était pas sans ignorer l'agitation des dragons qui inquiétait. S'il s'avérait qu'il pouvait y avoir une relation de cause à effet sur la fameuse Rage des Dragons, alors les Torilien avaient intérêt à aider Asgorath. Mais, il pouvait s'agir de toute autre chose, pour ce qu'en savait le noble esti. A bien y réfléchir, s'était même très étonnant qu'un dieu veillant sur une race aussi puissante que les dragons, puisse venir quérir l'aide d'une race qui avait été à l'origine de la quasi éradication des wyrm à la surface de Toril. Une chose était certaine, si les choses tournaient comme il le souhaitait, Aël'Telàwërith aurait des discussions des plus passionnantes avec un être comme Floxxnaar et son frère. C'était même inespéré, mais il n'était pas seul et n'enverrait personne à l'abattoir.

- C'est à vous de voir si vous avez besoin des restants de votre pagne, ou non. Profitons-en pour échanger ou pour nous séparer ?



user posted image

« Tourmenteurs d'esprits Tel’Quessir, craignez la colère de Corellon Larethian.

Réputation 1

PNJs : Aalric, Adlareth, Alyndra, Wefnesh
PJs : Dinenda, Elion d’Alusaire


Temps d'apprentissage du sort : armure de mage suprême = 35 heures/48
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Samedi 17 Octobre 2020 à 21h45 par Yvhann
Quote Post
 
Habitant des Royaumes
Chambre 14
Aucune gemme
 Il n'y a pas d'objets
Haut
Bas
 
 

Le Drak prenait patience, chose qui lui manquait drastiquement, moins, cependant que son assiduité aux rencontres à un moment précis et encore moins à sa diplomatie. Il réfléchissait à comment poursuivre cet entretien sans envenimer la situation. Il n’était pas facile pour un être qui arrivait d’une autre trame de temps et d’une tout autre époque d’un autre monde. Encore plus quand vous êtes d’une race primordiale qui vit le jour bien avant toutes les autres races connues. Il lui fallait régresser, il n’avait pas le choix. Sa peur fut que son frère ne voudrait jamais se soumettre à une telle ignominie. Bon il avait le temps de désamorcer cette incompréhension avant que Drixxjorr arrive. *Je crois que j’ai raté le message d’Asgo, non, non, non…*

Les paroles de Lorindol vinrent le sortir de sa pensée. Écoutant stoïque la suite censée de l’elfe d’or, Floxxnaar penchait la tête du côté droit confirmant en acceptant volontiers à poursuivre dans le chemin nouvellement tracé par celui qui avait ouvert la porte et qui faisait plaisir à entendre. Son érudition était un baume à l’ignorance qu’il avait dû côtoyer ces derniers temps. Le moine draconique commençait à vouloir répondre.


-Ha, je m’aperçois que l’histoire n’est pas tombée dans l’oubli et il fait plaisir de vous entendre. Soyez assuré que je suis moi-même un peu troublé de ce qui se passe et légèrement dépassé par l’évènement. Effectivement, pour qu’Asgo veuille bien que nous intervenions dans votre trame, c’est que le temps est sombre, très sombre et... -

--------------------
Floxxnaar du clan Noxorius est un drakéïde, ou homme dragon ou appelé homme lézard. Rarissime sur le continent ce peuple se tient le plus souvent dans les forêts denses loin de toute civilisation. Pour ce dernier il est errant, il œuvre le plus souvent possible seul, mais en de rare occasion, il lui est demandé de porter assistance à des groupes que le Balancier supporte. Seul signe distinctif, il à un rond sur le front de scarifié et un point au centre de celui-ci. Habillé d’un pagne, d’une cape a capuchon dans des tons de brun, vert, gris, portant un carquois en bandoulière il semble n’avoir aucune arme, il est pieds nu qui eux ainsi que ses mains arbore des griffes acérées. Portant des bracelets aux avant bras ainsi que sur ses tibias. Sa peau écailleuse est de couleur changeante, en fait elle est opale et semble se modifier dépendamment le lieu où il se tient. Sa grande queux laisse voir plusieurs balafres.


Il allait continuer quand l’autre doré de la pièce fit son caca nerveux qui plus est, il lui était interdit de parler du futur de cette trame présente. Ce que le Drak comprit du froissement doré, était que la majorité des présents ne savaient pas qui était Asgorath. Floxx en restait bouché béa. Intérieurement le moine était entre la surprise d’une telle ignorance et la déception que sa race soit passée à l’oublie sauf bien sur les derniers comportements de ses frères et sœurs dracosir qui eux ne manquaient pas de se faire remarquer. Sa pensée partie dans un méandre, dans lequel il tentait de mettre de l’ordre pour tenter de s’expliquer et désamorcer ce qui s’était ensuivi de son introduction.

Il marchait d’un côté et de l’autre, pattes avant dans le dos se parlant dans un dialecte inconnu de tous et si l’un d’eux avait le pouvoir de comprendre, ce n’était qu’une suite incompréhensibles d’idées entremêlés puis levait la tête en regardant simultanément le présumé chef avec son oeil gauche et l’érudit avec le droit et demandait.


-Savez vous au moins qu’il y a 25000 miles ans, les elfes ont fait une magie qui a perturbé le cours de l’histoire, j’imagine, ce fut la première rage des dragons, depuis l’équilibre fut bouleversé et ce sont nous, les Drakéïdes, les premiers nés d’Asgo qui tentons de remettre un semblant d’ordre de cette histoire de Mythal corrompue qui perdure encore, bref... L’histoire continua jusqu’à, pour vous, il n’y a pas si longtemps, Asgo c’est fait entré dans votre trame du temps par une malencontreuse histoire de pouvoir, comme d’habitude, et ce, bien malgré lui, ici il n’était rien d’autre qu’un rejeton ogre, pffffoui puff, pufff. Sans défense, pfffffoui oui puff puff... –

Il dut prendre un temps pour ne pas éclater de rire et incendier la place puis continuait.


-Bon désolé, je disais donc que …oui, oui, l’une des vôtres une gardienne sylvestre comme vous vous appelez ainsi qu’un moine demi-orque néophyte de l’ordre du Corbeau et en noviciat pour la roue d’argent qui tourne sans fin, un Lunargentais elfe archer touché d’un dieu et nouvellement dans votre fraternité, ont réussi à ramener Yar, Asgo, bref, chez lui. Il n’a pas cherché bien loin de l’aide pour aller quérir l’anneau recherché, Ina avait sur elle un pendentif qu’il lui avait offert ainsi qu’à Baelsul et en remerciement de son travail il a choisi les gardiens sylvestres pour lui rapporter l’anneau. Il efface une vieille ardoise comme vous dite. Croyez-moi, c’est un honneur, mais je comprendrai et lui aussi, j’imagine, si vous refusez d’offrir votre v.. heu.. du temps pour réparer un acte qui fut commis plusieurs siècles avant votre naissance et que vous n’étiez même pas en connaissance de cause dernièrement, du moins peut être, mais bref, les vieilles histoires n’ont pas la cote en ce moment. -

Encore un temps pour mettre ses pensées en ordre puis continuait.


-L’anneau est recherché par des elfes doré qui ont versé dans de sombre idée en osant pernicieusement se croiser avec des démons ou des Fey’ry si vous désirez qui certain d’entre eux font parti des Daemonfey et qui cherche ardemment les artefacts qu’ils avaient caché et pas si bien que cela d’ailleurs car la plupart ont été pillé et disperser ici et la. Si eux mettent la main dessus votre avenir sera un cauchemar, croyez moi, sinon pire, si d’autre mettent la main dessus cela sera moins désastreux quoique... Et le mieux est qu’elle disparaisse de votre trame, ce que peut vous permettre Yar, grâce à l’escarcelle que vous devriez avoir en votre possession. Croyez-moi quand je vous dis que je ne sais rien d’autre sur cet anneau ni des pouvoirs qu’elle peut avoir. Je ne suis pas celui qui pose des questions moi, j’obéis aux ordres que l’on me donne, du moins je tente, bref, mon frère et moi sommes des chercheurs d’objets qu’Asgo veut. Ce dernier m’a ordonné de venir ici pour la transmission et, et … Vous accompagnez avec l’aide de mon frère ainsi que de tout faire pour réussir cette mission. Et… désolé si j’ai été expéditif, trop même, mais je croyais que vous étiez plus au courant de ce que vous l’êtes, je vous excuse. Comprenez que je ne viens pas de la même trame que vous alors cela peut apporter un lot de confusion assez important. Ah oui, j’ai eu comme information, juste avant de partir, qu’il y avait un groupuscule d’arcaniste qui était déjà en branle pour récupérer l’anneau et c’est le pourquoi du branlebas expéditif aussi. Ils pourraient être aidé d’un être qui vient de chez nous, un dénommé Alarion Noirala un pas commode du tout, un maitre félin très doué dans l’Art, mais nous n’en somme pas certain, car Alarion doit une faveur à Asgo, bref, nous verrons cela en temps voulut et devant plus de connaissance de cause. -

Il cherchait s’il avait oublié quelque chose et conclu.


-Donc, vous en êtes ou pas? Et vous, vous avez des informations que je ne sais pas? –

Décidément Floxxnaar n’était pas le meilleur atout pour la diplomatie pompeuse. Il était clair qu’il semblait avoir été envoyé à la dernière minute pour que les communications puissent s’établir correctement, se qui semblait ne pas avoir eu lieu. Ce qu’il en avait résulté avait été toute cette interférence. Il ne fallait pas être dupe pour s’apercevoir que Floxxnaar n’était pas à l’aise, qu’il était maladroit et que le véritable chasseur de trésor devait être son frère qui brillait par son absence, Floxx n’étant là que pour communiquer grâce au médaillons qu’il possédait.


Plus loin Drixxjorr qui avait été reprit en chasse décidait de se la faire solo ne perdant pas de temps et prit le chemin en se rendant directement au fort de la porte des enfers pour y emprunter le chemin le plus cours. Son simplet de frère Floxx se débrouillerait sans lui, de toute façon, il n’était qu’un boulet pour lui.



user posted image
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Dimanche 18 Octobre 2020 à 22h39 par Nelac
Quote Post
 
 

L’autre elfe sembla mal prendre que contrairement à ses interlocuteurs habituels, Moreta possédait une tête et que cette dernière contenait un tempérament, mais également que son invitation à laisser entrer le drakéide n’était en rien motivé par de la confiance en lui, bien au contraire, une fois la salle fermée, il serait dans la même position qu’eux, sinon qu’il était seul, alors que tant que la porte était ouverte, il lui laissait une possibilité de sortie rapide, surtout avec ses talents de mimétisme, ainsi que de potentiels renforts. Si on ajoutait à cela que du coup, le solaire criait à qui voulait l’entendre toutes ses informations, y compris à celui en qui il n’avait officiellement aucune confiance, tout n’était pas pour le mieux. A croire que la dame n’était pas la seule à avoir été sous une emprise magique en ce jour. En plus, Aël’Telàwërith prenait la peine d’expliquer en détail à quel point il était fidèle à des entités différentes, aux intérêts non alignés, au lieu d’être rationnel et de servir les siens. En plus, il se trompait sur les détails, et comme tous les diables le savaient très bien, c’était dans les détails que se cachaient les choses les plus importantes, ainsi, s’il avait été en effet mis à la tête par la Confrérie, il n’était qu’à la tête des leurs, et pas de toute l’expédition, mais autant le laisser à ses illusions quand c’était sans effet, du moment qu’elle arrivait à ses fins quand le moment serait venu.
En attendant, la chanteuse écouta la réponse, instructive, du draconien, particulièrement dans ses lapsus. La mission serait dangereuse, ce n’était pas une nouveauté, elle ne se déroulerait pas comme prévu, une évidence. D’autres cherchaient la même chose, elle comptait dessus.
De plus, même si le théurge faisait grand bruit de la liberté de chacun de se séparer de l’aventure, Moreta n’en voyait aucune raison pour elle-même, et elle se doutait de par la réputation de la Confrérie que ces derniers ne pouvaient pas en partir aussi librement qu’ils le voudraient, ou qu’ils seraient remplacé le cas échéant. En attendant, elle se resservit un peu à boire et grignota un toast, comme au théâtre pendant un acte bien écrit.




user posted imageuser posted imageRéputation 13,5
Moreta - Alrion : BAF
Sorts restants : 3/3 ; 4/4 ; 2/2
Musiques de barde restantes : 9/9
 
 
   Top
PM
écrit le : Lundi 19 Octobre 2020 à 18h25 par Adlareth
Quote Post
 
 

Après le dépôt de son ultimatum, le drakeïde marqua le pas. Il commença à faire les cents pas en marmonnant des choses toutes aussi mystérieuses que ses propos préliminaires. Finalement il s'arrêta lorsqu'il commença à s'exprimer. Ainsi donc, ce qu'il se souvenait vaguement sur les propos de dieux qui avaient pour ainsi dire disparus étaient véridiques. Les explications données par l'envoyé d'Asgorath se recoupaient avec ce qu'il se rappelait de l'ouvrage, le pendantif d'Ina et le sien étaient quasiment semblables. Ce qui tendait à prouver que Floxxnaar disait vrai.

Si de prime à bord, cette mission donnée par la Confrérie pouvait être considérée comme annexe compte tenu des objectifs des Gardiens Sylvestres, les explications fournies par le drakeïde remplissaient un trou pour que le noble se sente pleinement concerné par le problème. Ainsi donc, tout cela avait commencé il y avait des siècles et par négligence des Tel'Quessir. Ça changeait beaucoup de chose pour le serviteur de Corellon Larethian. Et tout commençait à être plus clair pour lui. Ce qu'il appelait la comète rouge, devait être l'étoile tueuse de roi, mais l'avaleur d'ombre restait un mystère. Le fait que Floxxnaar ait du sang de dragon faisait-il de lui un sujet à la rage des dragons ? Cela resterait également un mystère pour le moment.

C'était bien suffisant pour qu' Aël'Telàwêrith se sente pleinement concerné par cette mission sous cet éclairage nouveau. Les elfes avaient usé de haute-magie pour créer un énorme mythal censé protégé leur domaine. Mais ils avaient été peu prévoyant et n'avaient à priori pas anticiper le risque de voir ce mythal se lier avec une l'étoile tueuse de roi. Ce qui faisait que depuis des millénaires, périodiquement Toril se retrouvait avec une rage des dragons destructrice. Certes, il n'avait aucune responsabilité personnelle dans ce drame. Mais il était le prêtre de la Couronne d'Arvandor et si par son action, il pouvait aider à réparer le mal qu'avait causé les elfes. Alors il devait essayer.

L'intérêt grandi encore lorsqu'il fut question des potentiels ennemis qui seraient, eux-aussi, à la recherche de l'anneau. Aël'Telàwërith pensait que les elfes dégénérés qui s'étaient liés avec des démons pour donné vie au daemon fey avait tous disparu lors de la guerre du Soleil Couchant. Visiblement, ils n'avaient pas tous disparus, ou ils avaient trouvé une relèvre. Dans un cas comme dans l'autre, il fallait s'opposer à cette hérésie. Dans le secret de la Confrérie, Aël'Telàwërith savait pertinemment que les Fey'Ri n'étaient pas tous mort. Lorindol était encore mieux placé que lui pour en parler. Il y eu un éclair dans l'esprit du noble lorsqu'il fut question d'artefact Fey. Isorion lui avait parlé de la trouvaille d'un groupe de Gardiens envoyés à Lothen aux Flèches d'Argent. Ils en étaient revenus avec un bout du Mythal qui maintenant posait un gros souci à la Confrérie. Que devait-ils faire de cet artefact ? Le Haut-Conseil en était arrivé à la même conclusion que Floxxnaar. Les Fey'Ri essayeraient par tous les moyens de reprendre leur bien. Et tant que ce dernier restait caché à Thüldae, la cité sylvestre seraient en danger. Il n'y avait qu'à voir la panique qu'avait créé l'intrusion d'un changelin au sein du havre des Gardiens. Si l'artefact pouvait partir dans la trame de Asgorath, alors un gros poids seraient retiré des épaules de la Confrérie. C'était une solution, mais le théurge mystique ne pouvait seul prendre cette décision. Aussi espéra-t-il pouvoir s'entretenir avec la Protecteur avant de partir.

Quoi qu'il en soit, Floxxnaar avait mit de l'eau dans son vin. Il était évident que la diplomatie n'était pas inée chez lui. Mais il avait fait preuve de tempérance, compte tenu de qui il était. Qu'un envoyé d'un dieu daigne s'expliquer démontrait finalement qu'il ne les considéraient pas que comme de la chair baliste. C'était un bon début et cela permettrait de commencer cette mission sur de meilleures bases. Le drakeïde avait fait le premier pas, le noble evereskan ferait le suivant.


- Oui, je serai à vos côtés. Tout d'abord, je tiens à vous remercier d'avoir éclairé ma lanterne. Vous le comprendrez aisément, il y a encore plusieurs points d'ombres pour moi. Pour autant, vos explications me permettent de comprendre que d'une part, l'anneau est convoité par des Ar'Tel'Quess désireux de réitéré l'ignominie passée. D'autre part, les Tel'Quessir sont en partis responsable de la rage dragon qui semble revenir. J'ai entendu parlé de la dernière en date qui fut moins dévastatrice. Si vous avez suivi l'étoile tueuse de roi pour venir ici, cela tendrait à prouver qu'elle n'est pas si loin de nous. Un serviteur du Seigneur de la Seldarine ne peut rester sourd à votre appel. Donc, oui je serai à vos côtés.

Aël'Telàwërith se dirigea vers sa chaise et posa son barda derrière elle. Puis il invita Floxxnaar à se joindre à eux.

- Si vous voulez prendre une chaise et vous joindre à nous, je vous prie. J'ai le regret de vous confirmer que vous avez manqué la communication avec Asgorath. Et à ce sujet, la transmission a été déplorable et incompréhensible. S'il devait donner des informations quant à la localisation de l'artefact, c'est raté. Je crains qu'il ne faille s'en passer. J'en suis navré. Maintenant que les choses semblent posées, il est évident que j'ai plusieurs raisons d'être là avec vous. Il est vrai que nous sommes issus de trame, ou de monde différents et qu'il faudra que l'un et l'autre s'en rappelle. Si vous voulez bien prendre place autour de la table. Nous avons encore à parler avant de partir.

Aël'Telàwërith prit place et rapprocha sa chaise de la table. Il patienta le temps que ceux qui s'étaient levés pour l'arrivée impromptue de Floxxnaar. Puis, il commença les présentations. En commençant par les membres de la Confrérie.

- Nous nous présenterons plus en détail pendant le tour de table, s'il vous le voulez bien. Je vous présente le Gardien des Mystères Lorindol Evesneth, Kerlomar Ribens, Gardien des Feuilles. Enfin, je vous présente Moreta Aliora qui n'est pas une Gardienne Sylvestre. Moreta à ses raisons pour être parmi nous. Ceci fait, je vous propose que nous partagions nos connaissances respectives pour partir en pleine connaissance de cause et d'être le mieux armé possible pour affronter ce vers quoi nous nous dirigeons.

Le théurge mystique marqua une pause, puis il reprit la parole.

- Je pense que je n'ai guère beaucoup plus d'informations concernant l'anneau à vous donner. D'ailleurs, je n'en sais pas beaucoup plus sur ces fameux arcanistes. D'ailleurs s'ils sont possiblement accompagnés par celui que vous nommé Alarion Noirala, il serait aimable de votre part Floxxnaar de nous en dire un peu plus sur celui qui serait à la tête de nos ennemis. Et si j'ai bien compris pourquoi certain Ar'Tel'Quess dégénérés coures après cet objet. Je saisi également la volonté des Fey'Ri pour le trouver en premier. Quelle serait la motivation des arcanistes ? Ce que je peux vous dire, c'est qu'effectivement la Confrérie a déjà aider Asgorath qui se faisait alors appelé Yar. J'ai pu assister au débriefing des Gardiens qui ont participé à cette mission. Pour être tout à fait honnête, la Confrérie s'est retrouvée mêlée à cette entreprise par un pur hasard. Du moins, c'est ce qu'il apparaissait. Ina avait disparu suite à l'utilisation d'un portail de téléportation défectueux. J'ai eu un peu plus de chance qu'elle lorsque nous avons utilisé ce même portail. C'est une autre histoire. Une autre interprétation est pourtant possible et suggérerait que Yar, ou Asgorath est choisi ceux qui allaient l'aider en insufflant des rêves prémonitoires. Quoi qu'il en soit, leur aventure a dépassé largement ce à quoi nous avons l'habitude. Ils sont passés par des étapes surnaturelles qui dépassent l'entendement. Ils ont même changer de monde, ou de trame de réalité et ou de temporelle. Personnellement, tout ceci était sujet à caution, tant l'extraordinaire était gravé dans leurs péripéties. Il y avait pourtant des choses bien concrètes. La Confrérie avait envoyé des éclaireurs qui rencontrèrent Ina non loin de Fort-Olostin. Le compte rendu de tout ça, fut la mise en évidence d'une puissante force maléfique qui causa quelques ravages dans le secteur, ils ont eu également maille à partir avec des drows. Les autorités de Fort-Olostin les envoya vers une mystérieuse tour, celle de celui qui se appeler le Père Terreux. C'était à priori là que se trouvait la Chose maléfique. C'est également là qu'ils trouvèrent assistance. La Chose aurait combattu une entité se faisant appeler Syrynya. Difficile d'en dire plus sur elle, d'aucun dise qu'elle était une déesse, d'autre une servante divine. Qui qu'elle puisse être, force est constater qu'elle leur fut d'une grande aide. Le Père Terreux leur apprit que celui qu'ils cherchaient avait été kidnappé par son assistant, à savoir qu'il s'agissait précisément de Yar sous la forme d'un enfant. Ce qui m'avait semblé être un détail, mais qui à la vue des récents renseignements, pourrait bien à voir avec ce qui nous occupe aujourd'hui. La Chose aurait rejoins notre plan via une brèche causé par un artefact. Se pourrait-il qu'il s'agisse de celui que nous allons chercher ?

L'elfe doré marqua une nouvelle courte pause, tant pour donner le temps à ceux qui se trouvaient là d'assimiler ce qu'il venait de dire, que pour mettre en ordre ses idées. Il posa un regard interrogateur sur Floxxnaar en quête d'une éventuelle réponse ou complément d'information. Puis, il reprit son récit.

- Ils leur fallu partir pour le Fort de la Porte des Enfers. Pour y aller, ils ont pris ce qu'ils appelaient les Veines du Dragon. Je n'ai pas encore réussi à savoir s'il s'agissait d'un autre nom donné aux Chemins de Traverse que nous utilisons parfois. Ou s'il s'agissait d'un réseau parallèle et indépendant. Quoi qu'il en soit, le voyage fut rapide mais pas de tout repos. Après maintes combats, ils réussir à délivrer Yar et rejoindre son plan d'existence. A partir de là, Asgorath était de retour chez lui. Comme vous pouvez le voir, nous allons mettre les pieds dans la coure des dieux, ou pour le moins des puissants. Préparez-vous à affronter des choses qui dépassent l'entendement habituel. Ha, j'allais oublier. Yar se servait des rêves pour communiquer avec eux. Prenez garde aux vôtres et ne soyez pas surpris. Je vous engage vivement à les partager à votre réveil pour que nous ne soyons pas pris au dépourvu, alors que nous aurions été prévenus.

Le mage-prêtre en avait terminé avec le récit des aventures d'Ina et Baelsul. Ayant déjà bien monopolisé le temps de parole, il se tût attendant des réactions ou questions. Il espérait également que leur « invité » puisse donner quelques infos complémentaire.



user posted image

« Tourmenteurs d'esprits Tel’Quessir, craignez la colère de Corellon Larethian.

Réputation 1

PNJs : Aalric, Adlareth, Alyndra, Wefnesh
PJs : Dinenda, Elion d’Alusaire


Temps d'apprentissage du sort : armure de mage suprême = 35 heures/48
 
 
   Top
PMEmail Poster
écrit le : Lundi 19 Octobre 2020 à 21h03 par Lorindol
Quote Post
 
 

La réunion devenait très intéressante à tout point de vue, l'esprit de Lorindol essayait d'assimiler toutes les informations au prix d'un gros effort de concentration de sa part.

Le flot ininterrompu d'explications imbriquant la présence de divinité parfois issus du tréfonds des histoires elfique, draconique, etc le troublait. Il ne se sentait pas le plus apte à se confronter à tous ces mystères.

Que tous les elfes ne soit pas dominé par les exigences du dogme de Corellon ne le surprenait plus depuis un moment. Ses aventures personnelles avec les elfes dégénérés liés aux démons, les daemon fey l'avait marqué au plus profond de son âme. Le regard de son compagnon laissé aux mains cruels de ses êtres le poursuivait.

La tablé semblant retrouver une certaine sérénité et les débats s'en trouvant apaisé, Lorindol garda pour lui son trouble conscient que des questions sur la marche à suivre à la hiérarchie des gardiens sylvestres ne manquerait pas.

La seule certitude du mage était la suivante, si cette aventure pouvait mettre un terme aux agissements des fey'ri ou ne serait ce que les contrarier Lorindol esveneth en ferait partie.


- De même qu Aël’Telàwërith est de votre coté envoyé d'Asgorath, je me joindrait à vous. Que Corellon guide nos pas de façon éclairée. -



user posted image
Fiche de Lorindol
Réputation 0,5
Il me semble avoir lut quelques choses la dessus, attendez que je réfléchisse..
Sorts mémorisés : dd+2 pour vaincre RM
Niv05 dd22 immobilisation de monstre (MJ)/ rayon prismatique (compendium)
Niv04 dd21 invisibilité suprême / tempête de grêle /porte dimensionnelle
Niv03 dd20 boule de feu / dissipation de la magie/sphère invisibilité/ immobilisation personne / éclair
Niv02 dd19 2x rayon ardent / cécité surdité/ rayons de flammes avec extension portée(dons)/rayon de glace /flèche acide melf
Niv01 dd18 bouclier / rayon affaiblissant / armure de mage / coup au but / volte face /projectile magique
Niv0 dd17 détection de la magie / aspersion d’acide / choc électrique / porte silencieuse
 
 
   Top
PMEmail Poster

Topic Options Pages : (2) 1 [2]  Reply to this topicStart new topicStart Poll