Quel est votre nom, voyageur ?
Heureuse rencontre, Voyageur !
   

Pages : (2) [1] 2  Reply to this topicStart new topicStart Poll

> Arc VI: Aller ... et retour, So long, space wolves ...
  Écrit le : Samedi 25 Mai 2019 à 06h03 par Hermine
Quote Post
 
 

hrp.gif Chapitre précédent.

« user posted imageerveilleuse ou funeste, heureuse ou tragique, toutes les histoires ont une fin.
Certaines sonnent comme une délivrance, d'autres nous prennent de court en survenant plus tôt qu'on ne l'aurait aimé.
À quoi ressemble la fin de l'aventure pour nos héros ? Si le cœur vous en dit, 'est ce que nous allons découvrir ensemble ...


user posted image

Dans une ruelle
Jakelm

Malgré le temps passé depuis la disparition de Chéréas, Jakelm était encore régulièrement d'une épreuve maussade. Les épreuves qu'il avait traversé semblaient avoir endurci le jeune Téthyrien. Il était parti, des étoiles plein les yeux. Mais en parvenant à être témoin de certaines des merveilles qu'il recherchait, il avait aussi été confronté de manière inattendue à la face plus sombre de l'univers. Il s'en serait peut-être bien passé, mais ... Petit à petit, le jeune garçon devenait un jeune homme. Ainsi va la vie ...

Il avait pris l'habitude de retourner de temps en temps dans le verger du Rocher, et rentrer le soir venu. Pour regagner le
Protecteur, toujours bloqué à quai tant que les mille pièces d'or des réparations, aujourd'hui complètement terminées, n'étaient pas payées, il traversait les rues du port. Au loin, il reconnut dans la pénombre grandissante de autres des membres de son équipage : bras dessus bras dessous, cheminaient Lena et Chax'l. Les deux amis semblaient aller à peu près dans la même direction que lui. Sans trop savoir pourquoi, pris d'une vague inspiration semblant apportée par le vent marin, ou peut-être parce qu'il n'avait rien de mieux à faire, il les suivit de loin.

Bien lui en prit, car soudain ...


user posted image

Taverne du Gallion Blanc
Arzhaelig, Serana, Metzli

user posted image

Les efforts de Serana, combinée à l'attitude «combinant sensualité, héroïsme et spectaculaire» qu'elle affichait avec Metzli telle que stipulé dans leur contrat, avaient fini par payer. C'est dans une taverne relativement calme du quartier marchand, le Gallion Blanc, que les trois officiers du Protecteur retrouvèrent leur contact, Lemuel Cold. Celui-ci leur proposa une quête pour le compte d'un de ses propres contacts, qui préférait garder l'anonymat pour l'instant -même si le marchand nain leur avoua à demi-mot que celui-ci semblait les avait lui-même repérés.

Ladite quête consistait à récupérer un objet actuellement en la possession de marchands dont le navire croisait actuellement dans les larmes de Séluné. Ils n'avaient pas le temps de faire halte sur le Rocher, mais leur bâtiment avait rendez-vous avec les aventuriers en un endroit non loin, apparemment sans danger. Cold leur communiquerait l'heure et les coordonées du rendez-vous dès qu'ils accepteraient la mission.


Lemuel Cold
... et donc, conclut le nain, « il s'agit d'un contrat simple. Rapide. Complications minimes.
Vous prenez ?
En cas d'acceptation de votre part, mon contact vous payera lui-même l'objet deux mille pièces d'or à la livraison, plus, je cite « un petit bonus » dont il n'a pas souhaité préciser la nature. »

Anticipant la question des aventuriers, il y coupa court :

- Malheureusement, je ne peux pas vous verser d'avance. Je manque de liquidités : grâce à vos efforts, mon carnet de commandes s'est rempli ... Mais mes produit sont encore en court de fabrication. J'ai du moi-même investir mes avances pour lancer ma production, entre gens d'affaires, vous me comprenez ...






--------------------
Ce nain roux allie les qualités les plus redoutables d'un armurier de talent et d'un commerçant aux dents longues.


Tous

Soudain, Jakelm fit irruption dans la Taverne. Malgré la petit taille de Tijak, le fracas qu'il fit en ouvrant la porte à la volée et en se ruant vers la table de ses amis firent que tous les regards se tournèrent vers lui. Catastrophé, il leur annonca une terrible nouvelle : Lena et Chax'l avaient été enlevés !

À travers le monologue haletant et parfois décousu de leur jeune mousse, les officiers comprirent qu'un groupe de néogis et de deux ombres des roches les avaient capturé dans une ruelle. Tijak les avait suivi à travers les rues quasi désertes jusqu'au port, où le groupe avait embarqué sur un hideux navire en forme d'araignée. Tandis que le jeune garçon hésitait, le navire avait lui-même appareillé peu après. Tout cela remontait à quelques minutes à peine ...


Lemuel Cold
- Ces négogis ... , maugréa Lemuel Cold, « ... ils sont prêts à tout pour obtenir ce qu'ils veulent. Leurs activités d'esclavagistes est un secret de polichinelle, ma barbe se hérisse qu'on ose les qualifier de "marchands". Ils n'ont rien de l'honnêteté d'un nain ! »

Comme si elle s'était réellement hérissée, il lissa sa barbe en signe de réflexion.

- Ils sont maintenant hors de la juridiction du Rocher. Et le temps que les elfes se bougent -s'ils se bougent-, la piste sera froide ...
Si vous vous lancez à leur poursuite, méfiez-vous de leurs pouvoirs de domination de l'esprit ! Ils en ont certainement usé sur vos marins, pour qu'ils les suivent facilement ... À l'heure qu'il est, ils ont probablement déjà signé "de leur plein gré" un engagement à vie comme "travailleurs bénévoles" ... Vas-t'en faire annuler ça à la chambre de commerce ...



--------------------
Ce nain roux allie les qualités les plus redoutables d'un armurier de talent et d'un commerçant aux dents longues.


Tiraillés entre la seule quête qui pourrait les renflouer, et le simple fait de sauver leurs propres membres d'équipage, quel choix allaient faire nos amis ?
Ils devaient se décider rapidement, et agir vite !



 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Samedi 25 Mai 2019 à 18h38 par Phineas
Quote Post
 
 

La dragonne avait écouté le discours du nain avec un mélange d'ennui et de consternation. Elle se rappelait de l'honnêteté et de la probité des nains en tout, y compris, et surtout, en affaire. Ne pas leur verser au moins la moitié de la part de leur mission à venir alors même qu'elles avaient déjà servis d'argument publicitaire lui semblait être un manque évident d'honneur commercial.

Elle tenait son verre de liqueur dans sa main, distraitement. Son esprit vaquait au vide depuis que le Maître des Vents ne lui avait guère répondu. Elle restait percluse de doutes, même si, au moins, ses efforts en terme contractuel semblaient avoir payés.

Ce n'est que lorsque le mousse avait passé la porte, visiblement alarmé, qu'elle avait tourné la tête. Elle avait écouté son discours avec un semblant de froideur. A l'intérieur, la colère accumulé depuis des jours était entrain de se répandre dans ses veines comme jamais. Puis Cold repris la parole. Et il les informa que les négogis étaient moins marchands qu'esclavagistes. Le silence se faisait derrière la déclaration du nain, sa main le brisa.

Son verre explosa littéralement sous la pression de ses griffes, réduisant la vaisselle en tesson nullement ensanglanté, son cuir pouvant en supporter bien plus.

Elle se leva en silence, une brume glacée sortant de ses narines.


- Et bien, sois ravi Lemuel, les négogis ne te causeront plus de torts très longtemps.

Elle écarta sa chaise, et déposa le du sur la table, enfonçant presque les pièces dans le bois tant elle contenait de haine, elle se retourna et traversa le galion en silence, la seule colère qui nageait dans son regard suffisant à écarter les badauds qui voudrait faire les curieux. Quand la porte se referma derrière elle, on cru un instant qu'elle allait arracher les gonds, mais elle se contenta de la fermer avec une lenteur méthodique derrière elle.

---


Talonnée ou non par les trois autres, Serana descendit en vitesse, mais sans précipitation, les rues qui menaient au port. Elle commença par monter sur le pont du protecteur et siffla un grand coup pour réunir l'équipage.


- Tout l'équipage sur le pont et en vitesse !

Son évidente colère littéralement palpable, elle attendit les quelques instants nécessaire aux marins disciplinés.

- Des esclavagistes ont capturés Lena et Chax'l en pleine rue, et je ne doute pas que, comme moi, vous êtes prêts à aller les libérer coûte que coûte.

Elle laissa sa colère les contaminer. Puis repris.

- Préparez vous à larguer les amarres. Moran,dit elle à la vigie le navire qu'on va poursuivre viens juste de partir, si tu l'as vu essaye d'estimer sa direction, sinon, essaye de le trouver. Chéréas n'est plus là, mais assurez vous que toutes nos armes sont en mesure de fonctionner au mieux de leurs capacités, à commencer par vous.

Alors qu'elle se dirigeait vers le ponton, elle s'arrêta et s'adressa au Bosco.

- Granit. Va voir Bruce, dit lui que je lui promet une bataille mémorable si il est prêt à se rappeler qui sont ses alliés.

Puis elle se dirigea vers les chantiers navals pour trouver le chef du chantier de leur propre navire.

Cliquez ici pour dérouler le parchemin...


---


Cheminant, elle se demandait si son expiation n'était pas là, déjà. En sauver deux pour pardonner une partie de ses torts.

Arrivée au bureau du maître de chantier, elle l'avisa avec une suffisante courtoisie. Sur le chemin, elle avait sortie l'équivalent de 500 pièces d'or de sa bourse.


- Nous avons une urgence. Deux de nos hommes ont été capturés en ville par des esclavagistes. Acceptez cet acompte le temps d'aller les libérer et vous aurez le reste à notre retour. En fait, il est même possible que nous soyons en mesure de vos offrir un navire complet en bonus.

Si la proposition ne suffisait pas, elle laisserait au capitaine le soin de négocier. Et si lui aussi échouait et bien... elle doutait que le maître de chantier face très longtemps le malin une fois suspendu au bout de son bras, à deux doigts de se voir arracher ses précieuses.

Cliquez ici pour dérouler le parchemin...


 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Dimanche 26 Mai 2019 à 18h35 par Stor Mousseracie
Quote Post
 
 

Toujours sous le coup de l'émotion, Tijak se dandinait d'un pied sur l'autre en essayant de retrouver son souffle, les pommettes encore rougies par la course folle qu'il venait d'effectuer. Le message délivré, il restait fébrile et paraissait ne pas pouvoir tenir en place. Ne supportant pas de rester sans rien faire alors que des compagnons étaient en danger, le gamin brûlait de se plonger dans l'action, quitte à se lancer, tête baissée, dans l'inconnu.

- Cap'tain', faut qu'on y'aille, insista-t-il, au cas où l'urgence de a situation aurait échappé à ses aînés. L'Protecteur, il est prêt à partir. Enfin, faut juste virer la chaîne qui l'bloque encore...

Confiant, le mousse attendait une décision rapide de ses officiers, certain qu'ils allaient trouver la meilleure solution mais, tout à sa hâte de venir en aide aux deux marins kidnappés, il n'hésiterait pas une seule seconde à prendre quelques libertés avec la loi d'autant que les commentaires amers de Lemuel Cold traduisaient bien toute l'urgence de la situation.

Devançant les deux autres, Serana venait de quitter la taverne, tout dans son attitude et ses propos indiquant qu'elle n'entendait pas laisser cet enlèvement impuni. Sans même attendre l'autorisation d'Arzhaelig, Jakelm avait emboîté le pas à la dragonne, d'autant que cette dernière rejoignit, d'un pas décidé, leur navire. Les ordres donnés étaient sans équivoque, le Protecteur allait se lancer à la poursuite des esclavagistes.

Laissant le lieutenant quitter le bord pour régler les derniers "détails administratifs", le gamin allait se joindre au branle-bas de l'équipage lorsqu'il eut une idée pour essayer d'accélérer les choses. Rapidement, il se rendit sur le château arrière, là où se trouvait le gouvernail, et, tranquillement, sortit de petits outils de la sacoche qu'il portait autour de la ceinture et entreprit d'essayer de déverrouiller le gros cadenas qui entravait la barre. S'il parvenait à ses fins, leur bâtiment serait réellement prêt à appareiller dès le retour de Serana.


hrp.gif Sabotage à +8 pour crocheter le cadenas.



 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Dimanche 26 Mai 2019 à 21h17 par Ahuizotl
Quote Post
 
 

Metzli avait été prise au dépourvu : Chéréas était mort et Serana avait affirmé être à l'origine de son décès. Celle-ci semblait étonnamment détachée par rapport aux faits, ce qui fit bouillir le sang de la jeune ensorceleuse : elle n'était pas particulièrement attachée à l'artilleur mais elle ne pouvait s'empêcher d'éprouver de la tristesse à chaque fois qu'elle perdait un compagnon... Mais peut-être ce détachement était-il propre à l'incongru mélange de races dont Serana semblait être issue et la jolie amnienne se contint pour le moment, tout en se promettant d'interroger Arzh' et Tijak sur les événements qui s'étaient produits lors de cette funeste expédition.

La jeune femme fut tout aussi désolée d'apprendre qu'ils étaient toujours sans le sous... puis que deux de leurs compagnons avaient été enlevés par des néogis! Révoltée, Metzli ne put contenir une exclamation de colère et approuva les propos de Serana :


- Nous ne pouvons pas les abandonner à ces hideuses créatures! Elles le paieront!

Les néogis confirmaient donc tout le mal qu'elle pensait d'eux... Sans attendre, elle suivit la demi-dragonne, tentant de suivre tant bien que mal son rythme de marche effréné. Haletante, l'ensorceleuse entendit sa compagne proposer au maître de chantier la moitié de la somme qui lui était due pour les réparations effectuées sur le navire. Reprenant péniblement son souffle, elle ajouta :

- Nous n'avons pas une minute à perdre en négociations, leurs vies sont en danger!

Elle se saisit de sa bourse et en déversa presque toutes les pièces sur une table située à proximité de son interlocuteur :

- Voici 500 pièces d'or supplémentaires, je pense que nous sommes quittes... et prêts à appareiller le plus rapidement possible!



Fiche de Metzli Arnesen

« Laisse la Dame Tymora guider tes pas… »

PNJ : Ahuizotl, Galahad de Montléri

Autres PJ : Sahadeva, Circé, Reïlo

user posted image
 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Lundi 27 Mai 2019 à 10h51 par Atlas
Quote Post
 
 

Depuis leur dernière mission, Arzhaelig s’était assombri. Il avait déjà perdu des compagnons, plus souvent qu’à son tour, mais jamais sous ses ordres –quand bien même ils étaient cette fois sous les ordres d’un autre capitaine.
La rage et la colère qui transpirait de Serana lui étaient parfaitement légitimes, si le même sang bouillait dans ses veines, il doutait avoir été capable de les contenir si bien et c’était une leçon en soit.
Le fétaud n’avait pas le pouvoir de souffler la glace, ni griffes à éviscérer un inopportun, il avait par contre la voix de son héritage et bien assez de ressources pour forcer l’un ou l’autre sans qu’il ait à se salir les mains.

Lemuel Cold l’avait amusé à l’instant où il avait jeté son dévolu sur les belles de son équipage, jouant de son propre charme pour l’arme qu’il leur offrait, mais c’était avant les événements tragiques de la chasse. Même si l’arme en question avait participé à leur survie in extrémiste. Le Nain était un marchand, avec tout ce qui l’accompagnait.

La nouvelle mission qu’il leur offrait, si elle pouvait être une excuse à les faire quitter le Rocher, était la bienvenue, avec ou sans avance pour peu que ça ne les empêche pas de décoller. Quand Tijak apparut et que l’opportunité se changea en obligation, un curieux sourire se dessina sur les lèvres du barde.

Non seulement ils quittaient le Rocher et la juridiction rigide des Elfes mais ils avaient un ennemi sur lesquels défouler toute leur rage.

Arzhaelig ne connaissait pas les Néogis mais bien assez les esclavagistes pour en avoir une idée sans nuance. Sa vie passée de pirate avait libéré nombre d’esclaves, il était ravi de pouvoir reprendre ce service... et conscient de son devoir, une nouvelle fois.


- Donne-moi tes coordonnées !

Sans un merci, le barde bondit à la suite de son équipe, jaillissant en dehors de la Taverne en ouvrant grand ses ailes pour rejoindre au plus vite le Protecteur. Conscient qu’ils n’avaient toujours pas réglé le paiement des réparations –suite à l’échec de leur chasse sensée en couvrir les frais- il se mordit les lèvres, s’en voulant de ne pas avoir fait preuve d’un peu plus de prudence.

Sur le navire ou pour payer leurs dettes, il aurait pu les prendre de vitesse mais du ciel, il appréciait du même sourire de voir que Metzli et Serana faisaient preuve d’initiatives remarquables. Il mesura sa chance de les avoir dans son entourage et, à moins que son support ne soit vraiment nécessaire, les laissa entreprendre ce que leur cœur guidait.
Confiant dans le talent du Mousse dont il observait la manœuvre de haut, il attira sur lui l’attention de tous ceux qui auraient pu réagir à son encontre et ne pas accepter qu’ils leur faussent compagnie sans validation préalable.


- Mes chers amis ! Voici venu le temps de quitter ce chantier naval et de vous remercier pour le travail remarquable que vous avez effectué sur notre glorieux navire ! Nous venterons partout votre talent et soyez surs qu’ils viendront de partout dans l’espoir d’obtenir le support d’aussi bons artisans ! Une mission d’importance nous attend et ne pourrait souffrir d’aucun retard, nous reviendrons très vite !

Tijak ne devrait plus avoir besoin de plus de temps et l’équipage était parfaitement à même de quitter les Docks. Sa vitesse, exceptionnelle en vol, lui permettant de les rejoindre bien avant qu’ils n’aient pris la distance nécessaire à s’écarter rapidement.

¤ Allons-y faisons payer à ces aberrations d’avoir osé s’en prendre aux nôtres ... ¤

Rejoignant la Vigie, le Capitaine se saisit de sa flute pour, une fois encore, faire danser les Vents.

Azrhaelig utilise son Charisme et son Pouvoir de Demi-fée : Discours captivant
-utilise message sur son équipage
- musique de barde pour accélérer le Protecteur



user posted image

PJ Arzhaelig Tenedor de la Main des Mystères - Barde Humain Demi-fée - niv 8 (FP10)
MJ Atlas
PJ Gaerlhach'dhin - Rôdeur-Druide Demi-elfe - niv 2 {FICHE}
PG Mjöllnir “Poing-de-Cendres” Noirmarteau du Monastère des 9 Portes - Moine Nain Phrénique - niv 7 (FP9) {FICHE}
PNJ Kiirmyeti - Main des Mystères, Explorateur du Surnaturel
 
 
   Top
PMEmail PosterUsers Website
  Écrit le : Lundi 27 Mai 2019 à 13h00 par Hermine
Quote Post
 
 

hrp.gif
Metzli et Serana, Persuasion: Réussite automatique (dette payée)
Arzhaelig utilise discours captivant.
Jakelm, Sabotage: 17(d20) + 8 = 25 DD 25 ... Réussite

Chantier naval
Tous

« user posted imagegalement touchés par la nouvelle de l'enlèvement, tous les aventuriers s'étaient rués vers le Protecteur.
Chacun à leur manière, ils mirent tout en œuvre pour libérer de ses entraves celui qui était tout à la fois leur navire, leur maison, leur compagnon d'aventure, et leur seule chance de sauver leurs compagnons.

Tandis que le capitaine et son mousse se dirigeaient vers le bateau, Metzli et Serena se rendirent au bureau du chef de chantier. Malgré l'heure avancée et le chantier en grande partie déserté, celui-ci était, par bonheur, encore présent, travaillant sur des documents à la lueur d'un cristal lumineux. Les voyant entrer, il ouvrit des yeux ronds au récit de Serana, mais son visage s'éclaira en voyant que le paiement que les aventuriers lui devait était enfin arrivé. Il leur répondit, d'un ton que les jeunes femmes ne purent s'empêcher de trouver terriblement calme, posé et horriblement lent :

Armateur Braalite
- Doucement, voyons ! Votre paiement a l'air parfaitement en ordre ... Cependant, je me dois d'abord patiemment et rigoureusement décompter et peser chaque pièce ... Attendez que j'ouvre mon registre et ... ou est donc passée ma plume ? Ah, la voila. Ensuite, je vous prierai de remplir le dossier de sortie (il désigna une épaisse liasse de papiers d'apparence rébarbative) et je pourrais alors utiliser cette clef (il sortit de la poche de son gilet une clef) qui vous permettra de reprendre la mer. Croyez bien que je fais au plus vite, avec les contraintes qui sont miennes, et ... HÉ !! REVENEZ, VOYONS ! Rhoo, les gens de nos jours ...


--------------------
Cet humanoïde honnête est en charge du chantier naval.
Étrangement, son faciès vous rappelle quelqu'un ...

À la vue de la clef, le sang de Serena n'avait fait qu'un tour. Grognant de rage, elle s'en était emparée d'un geste vif, manquant de lacérer l'avant bras de l'armateur. Puis, les deux jeunes femmes coururent éperdument vers leur vaisseau, laissant leur interlocuteur les yeux ronds, se massant le poignet, une pile de pièces d'or éparpillées sur son bureau.

Gravissant la passerelle d'embarquement au dernier moment, juste avant que celle-ci ne se faisse remonter, les deux jeunes femme trouvèrent leur équipage en ébullition. Arzhaelig ralliait ses troupes, son ton les exhortant à une action rapide, tandis que Granit complémentait parfaitement son capitaine en dirigeant ses hommes avec l'efficacité du bosco d'expérience qu'il était. Cette action conjuguée semblait avoir plongé l'équipage dans une transe alliant rapidité et efficacité.

Déboulant sur le poste de pilotage, haletantes, elles y trouvèrent ... Jakelm, qui achevait d'ôter les chaînes qui avaient bloqué la barre. Un ange passa.

L'instant d'après, le
Protecteur, enfin libre, s'élança en avant. L'armateur, accompagné par quelques gardes, courait à sa poursuite, criant à l'adresse des aventuriers. Lorsqu'un tas de chaînes, ainsi qu'un cadenas dans lequel était enfiché une clef, lancés par dessus le bastingage par on-ne-savait-qui, s'abattirent juste devant lui, celui-ci stoppa net sa course. Apparemment satisfait, il fit un signe de la main, souhaitant bonne route aux aventuriers.
Poussé par une rafale de vent plus forte que les autres, le vaisseau s'élança à nouveau sur la Mer de Nuit.


user posted image

Au large
Tous

Grâce à l'œil vif d'Eroan, leur vigie raptoran, les aventuriers et leur navire réussirent à se lancer à la poursuite du vaisseau néogi. Grâce à la vitesse de réaction, celui-ci avait eu le temps de s'éloigner de moins d'une centaine d'encablures et, surtout avec l'aide bienveillante de la sylphe qui gonflait leurs voiles grâce aux chants de leur capitaine, ils étaient les plus rapide.
Malheureusement, alors qu'ils avaient comblé la plus grande partie de leur retard et étaient presque à sa portée, le navire disparut purement et simplement dans une éclat de lumière.

Eroan
- Vu !!, s'exclama la vigie, alors que certains autres membres d'équipages commençaient à peine à se frotter les yeux.
« À une heure ! Zénital 47° φ, longitude 107° θ ! »


--------------------
Cet être étrange est un raptoran, un humanoïde gracile aux ailes de plumes. Son apparence et son attitude ont tout du rapace, et il porte un regard aiguisé sur son environnement.
Hermine
- J'ai !! Je l'ai ... senti ??, s'exclama la voix d'Hermine, rendue légèrement nasillarde car elle provenait d'un tuyau de métal qui sortait du pont. Apparemment, un système de tuyaux de communication avait été installé durant l'absence de Serana, Arzhaelig et Jakelm, et reliait maintenant la vigie, le poste de pilotage et la cabine du Timon. « Laissez-moi un instant ... »


--------------------
Métis humaine de taille légèrement supérieure à la moyenne, Hermine a la peau sombre et des yeux d'un vert profond.

Durant cet instant, les aventuriers présents sur le pont purent se demander de qui se passait entre leur vigie et leur navigatrice. Serena, elle, savait bien qu'en l'absence de leurs amis, Hermine et elle en avaient profité, ainsi que des travaux de rénovation, pour faire quelques aménagements et entrainer un peu l'équipage. Seuls les êtres les plus observateurs étaient capable de déceler les faibles perturbations de l'éther que laissaient les navires se déplaçant à grande vitesse -mais, heureusement pour eux, Eroan faisait partie de ceux-là.

À peine ces idées avaient-elle eu le temps de naître dans leur esprit que le
Protecteur s'élançait à son tour à grande vitesse. Tout autour de lui, étoiles et astéroïdes des larmes de Séluné semblèrent s'étirer en longueur et devinrent floues, tandis que ce paysage se mettait à défiler à vive allure.

Après un moment de doute, au milieu de ce décor fantasmagorique, ils revirent, loin devant eux, le navire néogi. Apparemment, même le relativement court instant qu'il avait fallu pour que la poursuite à grande vitesse s'engage lui avait suffi à prendre une très grande avance. Cependant, peu à peu, le
Protecteur parvenait à grignoter cette avance. Si, à cette vitesse, il s'agissait réellement de la puissance magique de son occupant qui alimentait la puissance de chaque navire, cela était bon signe ...

Après environ deux heures de poursuite, l'odieux bateau en forme d'araignée géante était presque à portée. Sa nef principale était un peu plus petite que celle des Toriliens ; cependant, sa proue était pourvue d'une pointe acérée, et surtout de longues pattes griffues qui semblaient ondoyer au même rythme que le navire se déplaçait, comme prêtes à saisir ce qui se trouvait devant elles. Ceux qui l'observaient à la longue vue virent que l'équipage, d'une taille similaire au leur, mais constitué pour un tiers d'affreux néogis, pour un tiers de terribles ombres des roches, et pour un tiers d'esclaves humanoïdes, s'activait sur le pont.

Soudain, le décor autour des deux navires redevint normal, en même temps que leur allure. L'araignée géante amorça un large virage ... Visiblement, les néogis avaient repéré leurs poursuivants et décidé de leur faire face.


user posted image



 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Mercredi 29 Mai 2019 à 13h53 par Atlas
Quote Post
 
 

- On ne discute pas avec les esclavagistes. Ils ne feront jamais marche-arrière. Ces saloperies ne vivent que pour posséder d’autres et sont très fortes en la matière. Les Ombres des roches sont extrêmement puissantes, au service de leurs maitres, ça voit dans le noir et ça perçoit les vibrations, sans parler de leur chitine qui tient de la meilleure armure!

Arzhaelig scrutait l’équipage adverse au travers de la longue vue, traduisant à Serana ce qu’il voyait et ses craintes par rapport à cet adversaire probablement trop puissant pour eux.

- On doit les désorienter, les forcer à se concentrer sur autre chose que sur l’idée de nous briser directement. A distance, de baliste et de feu. Si nous pouvions l’endommager assez que pour l’empêcher de naviguer encore, ce serait encore mieux. Je ne crois pas que leur voler leur bateau soit une bonne idée. Ils ne doivent pas avoir beaucoup d’alliés et capturer un vaisseau pour le voir se faire broyer –et nous avec- par les Elfes ...

Le Capitaine regardait son équipage, prêt à se lancer dans un balai mortel. Cette fois, il n’empêcherait pas Granit de participer à l’assaut, sa haine des esclavagistes était si puissante qu’il en devenait fébrile. Bruce pourrait enfin faire profiter l’équipage de toute la rage martiale dont il avait fait preuve lors de la rencontre des Elfes.

- Tu disais qu’ils venaient des Larmes de Séluné ? Les voilà les meurtriers que tu cherchais Bruce ...

Le barde s’apprêtait à plonger dans la bataille de tout son corps. Son arme de prédilection avait beau être son verbe, il était hors de question de s’y limiter cette fois, sa lame de cristal trancherait -s’il en avait le temps- et il ne se laisserait pas dominer si facilement. Tout Chantevent qu’il était, il n’était pas sans ressource.

Ils avaient peu de temps, mais bien assez pour parler plan d’attaque et partager leurs talents. Se protéger au mieux contre les attaques physiques et mentales avant l’abordage, trouver les esclaves, les libérer et en emporter le plus grand nombre, puis endommager le vaisseau le plus possible plutôt que de se borner à les tuer tous. Il espérait les Neogis peu nombreux et les considérait comme les cibles principales, capable de diriger tous les autres dans des attaques coordonnées contre lesquelles ils ne pourraient pas faire grand-chose. S’il ne connaissait pratiquement rien de ces immondes araignées, il avait bien cerné les méthodes des aberrations psioniques qui appréciait avoir leur contingent d’esclaves ... à envoyer en première ligne. Aucun honneur ne guidait ces créatures.


- On essaye de sauver un maximum d’esclaves, c’est notre priorité. Pas de quartier pour les Neogis et les Ombres. N’hésitez pas à faire des dégâts au passage et n’espérez pas sauver tout le monde, c’est impossible.

Arzhaelig sifflotait entre ses dents, son épée raisonnant de concert. Ajustant son couvre-chef, il changea l’apparence de ses habits de marin pour leur donner ceux de l’amirauté elfique, dans une teinte bleu roi liserée d’argent. S’il y avait des survivants, autant qu’ils aient un doute et que ce doute les oriente vers les Elfes.

A la ceinture, deux baguettes dont une qu’il s’était juré ne jamais utiliser : il restait deux charges du sort de Doux rappel de Nybor, sort odieux utilisé par les esclavagistes pour soumettre les récalcitrants en les vrillant de douleur. Les projectiles magiques de l’autre lui permettrait de viser au travers d’un mêlée. Peut-être la dernière, il s’agissait d’être prêt.




user posted image

PJ Arzhaelig Tenedor de la Main des Mystères - Barde Humain Demi-fée - niv 8 (FP10)
MJ Atlas
PJ Gaerlhach'dhin - Rôdeur-Druide Demi-elfe - niv 2 {FICHE}
PG Mjöllnir “Poing-de-Cendres” Noirmarteau du Monastère des 9 Portes - Moine Nain Phrénique - niv 7 (FP9) {FICHE}
PNJ Kiirmyeti - Main des Mystères, Explorateur du Surnaturel
 
 
   Top
PMEmail PosterUsers Website
Écrit le : Mercredi 29 Mai 2019 à 21h54 par Ahuizotl
Quote Post
 
 

Accoudée au bastingage, Metzli observait avec appréhension la silhouette du navire des esclavagistes. Celle-ci n'avait rien d'engageant et elle savait que ses compagnons et elle-même ne partaient pas favoris dans la lutte qui allait s'engager : les néogis étaient probablement plus nombreux, plus forts et sans aucun doute plus habitués à combattre dans ce milieu ; quant à leur propre équipage, il était parti précipitamment et était privé à tout jamais de Chéréas...

L'ensorceleuse poussa un soupir mais chassa rapidement ces sombres pensées. Elle implora intérieurement Tymora de leur accorder une fois de plus sa bénédiction. Avec l'aide de la divinité, même l'impossible devenait possible, elle en était persuadée. Et il n'y avait de toute manière pas d'autre choix possible : il était hors de question de laisser ses compagnons aux mains des néogis!

Elle esquissa un sourire en songeant aux caprices du destin. Il semblait en effet que le hasard la fasse systématique croiser la route d'esclavagistes sans scrupules : d'abord à Tilverton en Cormyr, ensuite à Bulborp en compagnie d'Arzhaelig, enfin à proximité d'Eauprofonde à la demande de Phinéas.


¤ Et maintenant dans l'espace! Où arrêterai-je donc de les traquer? ¤

En se remémorant ces différentes aventures, elle se rappela à quel point certaines situations étaient mal engagées... et pourtant ils avaient surmonté les épreuves qui se dressaient sur leur route.

¤ A cœur vaillant, rien d'impossible! ¤

Rassérénée, elle caressa Tzotzil avant d'aller rejoindre ses compagnons. Après avoir mis au point une ébauche de plan avec eux, elle se mit à incanter les sortilèges nécessaires à son bon déroulement. Le moment de se battre était venu!



Fiche de Metzli Arnesen

« Laisse la Dame Tymora guider tes pas… »

PNJ : Ahuizotl, Galahad de Montléri

Autres PJ : Sahadeva, Circé, Reïlo

user posted image
 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Jeudi 30 Mai 2019 à 15h58 par Stor Mousseracie
Quote Post
 
 

Jakelm était ravi du coup qu'il venait de faire pour rendre sa liberté au Protecteur. Riant encore sous cape de l'expression de surprise qu'il avait vu sur le visage des deux femmes, le mousse s'était éclipsé discrètement pour rejoindre l'équipage. Là, au milieu des marins, il écoutait attentivement les consignes du Cap'tain', brûlant de se jeter dans la mêlée pour se porter au secours de leurs camarades kidnappés.

Au fur et à mesure de la répartition des tâches, le visage du gamin s'était décomposé lorsqu'il avait réalisé qu'il ne serait pas de l'équipe d'abordage. Vexé qu'on ne lui fasse pas confiance, il allait protester avec la plus vive indignation lorsqu'Arzhaelig lui expliqua la mission dont il le chargeait. En fin psychologue, le barde se doutait bien que Tijak n'allait pas se contenter de rester simple spectateur durant le combat à venir et qu'une interdiction pure et simple de participer à l'affrontement déboucherait forcément sur une désobéissance. En lui confiant un travail bien précis, le capitaine espérait tenir le mousse loin des combats principaux et canaliser ainsi sa fougue toute juvénile. De plus, cette mission était loin d'être anodine et lui ferait jouer un vrai rôle, propre à flatter son ego.

Fier de la confiance qu'on lui témoignait, Jakelm allait faire de son mieux pour explorer le navire des esclavagistes "par dessous" et y semer le maximum de désordre. Libération d'esclaves, incendie dans la cabine du capitaine néogis (en particulier les fameux engagements à vie, "librement signés"), distraction, ou mieux, élimination du timonier adverse, le mousse avait carte blanche pour causer le maximum de dégâts, ce qui impliquait, quand même, qu'il devait se montrer prudent et ne pas se faire remarquer trop vite.

Posté à la proue du Protecteur, Tijak observait le navire-araignée. La distance diminuant, il en discernait de mieux en mieux les détails, se focalisant sur les ouvertures dans sa coque. Le but était de repérer un hublot ou un sabord mal fermé, à partir duquel le gamin pourrait se faufiler dans la cale pour y accomplir sa mission.

À l'approche de la collision, le gamin passa rejoindre Metzli, impatient de passer à l'action. Rendu invisible par les bons soins de l'ensorceleuse, il descendit sous le pont et se plaça derrière un sabord, fin prêt pour la suite. Le moment venu, Jakelm passerait à bord de l'autre navire et irait y semer le désordre.



 
 
   Top
PMEmail Poster
Écrit le : Jeudi 30 Mai 2019 à 17h21 par Phineas
Quote Post
 
 

Le léger sourire qu'elle avait laissé à Jakelm était le dernier signe de bienveillance que la dragonne avait accordé à un membre de l'équipage. La suite n'avait été que la montée en puissance d'une incommensurable colère froide.

Tout en donnant les ordres que le capitaine ne donnait pas, elle se rappelait. A Lunargent, les elfes noirs qui réduisaient en esclavage jusqu'à leur propre peuple, à Suzail, sur le port, les regards morts de ces enfants en haillons qui débarquaient d'un navire thayen arraisonné par les Dragons Bleus et la flotte turmienne... Et toute sa vie, son père, son maître d'armes, des camarades, qui lui rappelait qu'elle faisait partie de cette espèce maudite, de ceux qu'on faisait esclaves, mais qu'on ne laissait pas mourir, parce que trop précieux en tant que marchandise.

Sans discuter, elle écoutait les conseils et les ordres d'Arzhaelig, qui lui convenait parfaitement. Pas de pitié, un massacre en bon et dû forme. Certains de ses coreligionnaires n'en avaient que faire, mais pour ce qui la concernait, les esclavagistes étaient, en toute mesure, hors de la protection du Chevaucheur.

Ils arrivaient en vue du vaisseau arachnéen. Un autre moment, elle aurait considéré le côté pratique d'un tel vaisseau, la, sa forme cauchemardesque ne faisait que renforcer sa colère. A côté d'elle, elle sentait la rage de Bruce gonfler à mesure qu'ils approchaient. Les paroles du capitaine l'avait transformé en la boule de fureur utile qu'elle espérait. Elle plaqua les mains l'une contre l'autre et entonna une longue litanie qui fit apparaître une aura de lumière divine dans le creux de ses mains. Touchant le barbare, et probablement Granit, elle les entoura de cette lueur, bouclier contre les blessures.

Puis elle dégaina son arc et deux flèches à tête inflammables entre les doigts, encocha la troisième.


¤ Ainsi débute le pardon, hum...¤

- Tirez pour tuer ! Faites honneur à Chéréas !, cria t'elle à tous ceux qui étaient en mesure d'attaquer à distance, elle commença à faire pleuvoir le feu sur l'ennemi. De ce qu'elle en avait vu, le champ de pesanteur qui s'étendait autour des vaisseaux était réduit, mais suffisant pour permettre ce genre de chose. Aussi attendit elle le dernier moment pour donner l'ordre.


Dès que l'assaut à distance fut terminée, elle lâcha son arc et dégaina son épée. En synchronisation avec ses alliés tel que prévu dans leur plan elle s'élança vers le bastingage alors même que les coques ne se soient pas encore percutées. Le bord de ses lèvres et le fond de ses yeux crépitaient de magie alors qu'elle chargeait.


- PROTECTEURS ! CHAAAAAAAAAAAAAAARGEEEEEEZ !


 
 
   Top
PMEmail Poster

Topic Options Pages : (2) [1] 2  Reply to this topicStart new topicStart Poll